Un Requiem à ne pas manquer à Spa !

La chorale Les Baladins de Stavelot (qui comprend des Beccotis !), heureuse de reprendre des concerts après deux ans d’interruption forcée, a la joie de vous inviter à son concert du dimanche 27 novembre à 17h à l’église Notre-Dame et Saint-Remacle à Spa. 

Informations pratiques :

  • À Stavelot, église Saint-Sébastien : samedi 26 novembre 2022 à 20h
  • À Spa, église Notre-Dame et Saint-Remacle : dimanche 27 novembre à 17h

PAF : 15€ ou prévente : 12€

Pour toute information : 0495 77 95 88 ou 0473 63 51 19

Pour en savoir plus sur les artistes et sur l’œuvre :

Novembre nous invite chaque année à nous rapprocher par le cœur des personnes que nous avons aimées et qui sont désormais de l’autre côté du miroir. Les cimetières sont flamboyants de fleurs, les familles s’y rendent dans le respect, la nostalgie, l’espérance, pour souhaiter la paix à leurs proches défunts. Chanter un Requiem prend tout son sens dans cette période de l’année.

En 2005, Karl Jenkins (compositeur gallois né en 1944) veut rendre hommage à son père décédé : « un musicien, une inspiration », dit-il de ce père qui lui a appris la musique. Il compose pour lui ce Requiem à la fois classique et audacieux. D’une part, conformément à la tradition chrétienne, les textes liturgiques en latin de la messe de Requiem supplient Dieu d’accueillir les défunts dans son paradis ; l’œuvre se termine par une pièce empreinte de confiance et de paix.

D’autre part, cinq courts haïkus japonais arrivent comme du fond des âges en évoquant le cycle de l’eau, symbole de vie. L’ensemble se glisse dans des mélodies, des harmonies, des rythmes, où Jenkins allie le langage tonal de la musique classique à des éléments de jazz expérimental ou à des musiques du monde – même au hip-hop pour le Dies Irae, selon ce qu’en dit le compositeur lui-même ! Pourtant, l’ensemble est cohérent et accessible, l’œuvre est pleine d’émotion.

Les Baladins de Stavelot ont hâte de présenter à leur public le résultat d’un travail de très longue haleine, interrompu de nombreux mois par la pandémie mais repris avec ambition et enthousiasme depuis plus d’un an. L’objectif est en vue et c’est excitant !

D’autant plus que les musiciens qui soutiennent le chœur sont vraiment partie prenante du projet : leur talent et leur disponibilité sont des gages importants pour la qualité du spectacle qui sera présenté.

L’orchestre se compose de l’ensemble de cordes Ellipse, fondé par Yasmina Chauveheid, auquel s’adjoignent les cornistes Jacques Blanche et Alain Van Lancker, les percussionnistes Timothée Grandjean et Olivier Lodomez, le flûtiste Marc Legros et la harpiste Louise Legros.

L’ensemble sera dirigé par Denis Gabriel, actuel chef de la chorale Les Baladins.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.