Notre curé est de retour : alléluia ! Son homélie pour le 2ème dimanche de Pâques

2016-04-03 - JMI Theux (18) - PF

La pierre rejetée des bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle.
C’est là l’œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux
(Ps 117)

Au temps où les « veaux de mars » cèdent la place aux « biquets d’avril », voici que le Seigneur lui aussi nous file son billet ! Alors que les éphémérides évoquent, avec évidence, le retour à la fécondité de la nature après le sommeil hivernal, voici que la liturgie nous donne à voir et à vivre le mystère de la vie créée et sauvée par le Seigneur. En ce jour, c’est lui qui nous délivre « un billet d’avril ! »

De la maison du Seigneur, nous vous bénissons ; le Seigneur Dieu nous illumine ! (Ps 117)

La joie des croyants transforme leurs regards : tout n’est que bénédiction ! Grâce à Dieu, l’allégresse, la joie imprenable, le souffle de vie nous sont donnés dans le Christ vivant.

Ne cherchons pas de midi à quatorze heures. Les Écritures de ce dimanche nous parlent de signes, de prodiges voire de visions. Il y en a une telle foison que nous avons l’impression que Pierre, Jean et les autres ont été tellement privilégiés qu’il n’est plus possible de nos jours de voir de telles merveilles ! Thomas est bien notre jumeau dans le doute : Si je ne vois pas…, si je ne mets pas… non, je ne croirai pas ! (Jn 20. 19-31). Comme lui, il nous est difficile de croire sur parole. Comme lui, nous voulons du concret. Et pourtant, nous le savons bien : déjà dans une simple relation d’amitié ou d’amour, il n’y a rien de plus destructeur que de vouloir sans cesse des preuves et des vérifications des sentiments que l’autre nous porte ! À terme, cela sape la confiance et obscurcit les choses !

Il en va de même avec le Seigneur ! Heureux ceux qui croient (qui font confiance) sans avoir vu, dit Jésus. Quand le cœur est ouvert plus que la raison, l’accueil du mystère de la vie se fait simplement ! La paix soit avec vous répète Jésus aux disciples rassemblés ! Même la peur ne peut empêcher le Seigneur vivant de se faire reconnaître !

Comment aujourd’hui le Seigneur se donne-t-il encore à connaître ?

Sûrement dans sa Parole. Je me trouvai dans l’île… à cause de la Parole et je fus saisi en esprit, témoigne Jean (Ap 1. 9-19).

Encore et toujours à travers le signe des frères. Les Apôtres assemblés avec Pierre et d’autres sous les portiques du Temple (Ac 5.12-16), les disciples au cénacle près du tombeau de David,… Là où deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là au milieu d’eux.

Parfois dans une expérience unique et originale comme la voix entendue par l’homme de Patmos. Pourquoi pas ?

Mais toujours, le signe de reconnaissance partagé et reçu conduit à l’envoi, à l’ouverture, à l’annonce de la bonne nouvelle !

Ainsi en Jésus ressuscité, la vieille expérience du psalmiste se reproduit d’âge en âge ! D’ailleurs, comment pourrait-il en aller autrement puisqu’il s’agit encore et toujours d’amour !

Que le dise Israël -que le dise l’Église du Christ, que le disent tous les croyants- éternel est son amour !

En ces jours de Pâques, accueillons les billets d’amour du Seigneur : notre vie en sera transfigurée ! Alléluia !

Abbé Jean-Marc Ista,
Curé de l’Unité pastorale de Theux

2016-04-03 - JMI Theux (15) - PF

Cet article, publié dans Homélies, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Notre curé est de retour : alléluia ! Son homélie pour le 2ème dimanche de Pâques

  1. dumoulin dit :

    Bonne reprise, Jean Marc! Ne force pas!

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.