Saint-Éloi à Becco

saint-eloi-becco

Sur une carte de 1610, un oratoire est indiqué à Becco, mais aucun document écrit ne témoigne de son existence (1). C’est en 1712 que la construction d’une chapelle est achevée (2). Elle se situe dans la vice-cure de La Reid, mais dépend de Theux dont le curé désigne le chapelain. Le sanctuaire est consacré en 1730.

Suite au Concordat, Becco devient paroisse en 1803. En 1819, le chœur est démoli et transformé avec deux chapelles latérales. Une tour est construite en 1830. Entre 1860 et 1863, l’église et la tour sont reconstruites en style néo-gothique. En 1879, la tour est rehaussée et couronnée d’une flèche. Mgr Doutreloux, évêque de Liège, consacre l’autel en juillet 1886.

L’église et la paroisse sont placées sous le patronage de saint Éloi, fêté le 1er décembre. Éloi (588-659) est né près de Limoges. Il apprend le métier d’orfèvre, s’installe à Paris où son talent le fait remarquer, puis engager comme grand argentier des rois mérovingiens, dont le célèbre Dagobert. En 640, il devient évêque de Noyon-Tournai et évangélise les Flandres et les Pays-Bas.

Il est le saint patron des ouvriers qui se servent d’un marteau, mais il est aussi invoqué pour préserver les chevaux des maladies et des maléfices, et pour obtenir une récolte abondante (2).

Ses attributs sont la crosse de l’évêque, le marteau et l’enclume de l’orfèvre. Deux statues de saint Éloi ornent l’église de Becco, une à l’extérieur (19ème siècle), au-dessus de l’entrée, l’autre à l’intérieur que l’on peut dater du 18ème siècle (1720).

Abbé Marcel Villers

(1) Trésors d’art religieux au marquisat de Franchimont, Theux, 1971, p. 57.
(2) P. Bertholet, Becco. Aux origines du village, sa chapelle, la paroisse, in Terre de Franchimont, n°20, 21, 22, Theux, 2003-2005.

Pour aller plus loin :

 


sceauparoisse_149x148

Avec les paroisses de La Reid et Desnié, la paroisse de Becco constitue le Secteur des Hauteurs : dénomination officieuse de la réunion des 3 paroisses de Becco, Desnié et La Reid au sein de l’Unité pastorale de Theux.

Le secteur des Hauteurs correspond au territoire de l’ancienne commune de La Reid.

Les trois paroisses ont été pendant quelques mois réunies sous la houlette du même curé, l’abbé André Deblon (+ 2005). C’est lui qui avait trouvé cette appellation !

♣♣♣♣♣

Outre le village de Becco, la paroisse comprend quelques hameaux et fermes dispersées dans les environs.

Le village de Becco a appartenu à la commune de La Reid jusqu’en 1977, date à laquelle la commune de La Reid a été fusionnée avec celles de Theux et de Polleur. Theux fait partie de l’arrondissement de Verviers et de la province de Liège.

La commune de Theux a une population d’environ 12.000 habitants.

Le village est situé à une altitude de 340 m dans l’Ardenne liégeoise, une région vallonnée où alternent bois (de feuillus et de conifères) et prairies.

Il comporte une quarantaine de maisons, dont quelques dernières fermes (principalement de vaches laitières). Il y a 50 ans, le village vivait encore essentiellement de l’agriculture ; actuellement, il comporte surtout des résidences principales pour des personnes travaillant à TheuxSpaVerviers et Liège, ou des résidences secondaires.

Il n’y a plus ni école, ni commerces.

L’école, communale, a fermé le 1er septembre 1975 ; les commerces, quant à eux, n’ont pas résisté à l’introduction de la TVA. Qui sait ? Peut-être qu’un jour, ces piliers d’un village reverront-ils le jour chez nous ? Nous l’espérons : cela signifierait une nouvelle vie pour notre village !

♣♣♣♣♣

La vie quotidienne à Becco en 1803

En 2003, la paroisse de Becco a fêté son bicentenaire : c’est en effet en 1803 que la chapelle de Becco, dépendant jusque là de La Reid, est devenue une paroisse indépendante.

Dans le cadre des festivités de l’Année Saint-Éloi commémorant cet événement, l’historien A. Andries (+ 2018) a donné une conférence sur le thème La vie quotidienne à Becco en 1803.

De cette conférence, est né un livre, remarquablement documenté et portant le même titre, qui a été édité et est disponible au Syndicat d’Initiative de La Reid.