Mini-retraite dans l’esprit ignatien – 8-10 mars à Mehagne

« Mini-retraite » au Carmel de Mehagne,
avec la communauté du Chemin Neuf

Week-end de silence, de ressourcement,
d’introduction à la prière ignatienne

Avec accompagnement individuel, enseignements, méditation biblique, temps de prière communautaire…
Chercher et trouver Dieu en toute chose !

Du vendredi 8 mars à17h
au dimanche 10 mars à 17h

Carmel de Mehagne – Chemin du Carmel 27 – 4053 Embourg – Chaudfontaine

PAF : 70-95€, chambre individuelle

Info et inscriptions : www.chemin-neuf.be – info@chemin-neuf.be

Clés pour lire l’évangile de Luc : 13. Béatitudes

Clés pour lire l’évangile de Luc

Dans cette série hebdomadaire (parution le mercredi matin), nous voulons fournir des clés pour ouvrir et apprécier le texte de l’évangile de Luc. Cette semaine, Lc 6,17.20-26 du 6ème dimanche du temps ordinaire.

13. Béatitudes

Heureux, vous les pauvres ! Quel malheur pour vous, les riches ! (Lc 6,20.24)

Jésus dessine deux chemins, opposés l’un à l’autre, dont l’issue ne fait pas de doute : bonheur ou malheur. Heureux les pauvres, les affamés, les affligés, les rejetés. Mais pourquoi ? Pourquoi sont-ils heureux ? Parce qu’ils sont pauvres, affamés, en larmes ? Non. Le bonheur n’est pas dans la pauvreté. Ni le dénuement, ni les pleurs, ni la haine, ni l’insulte ne sont des formes de vie heureuse. Mais alors, de quoi s’agit-il ?

Le bonheur dont parle Jésus, c’est le Royaume de Dieu. « Heureux vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous ! » (6,20) Soyez heureux, car votre pauvreté va cesser. Votre faim, vos larmes et les persécutions, c’est fini. Soyez heureux, annonce Jésus, car avec moi, tout cela, c’est fini. Je viens vous délivrer.

Les béatitudes sont des cris de joie, une bonne nouvelle pour tous ceux que la vie a abîmé et qui attendent la délivrance avec ardeur.

Béatitudes

Plutôt que Heureux ou Quel bonheur, Chouraqui choisit En marche. « Makarioï dit le grec : Bienheureux, ce mot oriente d’emblée sur une fausse piste : les béatitudes sont supposées acquises d’entrée de jeu, alors qu’elles ne le seront, en plénitude, que dans le royaume de Dieu. Or Jésus n’a pas dit makarioï [en grec], mais « ashréi » (voir psaume 1,1) [en hébreu]. C’est une exclamation au pluriel, d’une racine ashar, qui implique non pas l’idée d’un vague bonheur d’essence hédoniste, mais celle d’une rectitude, celle de l’homme en marche sur une route sans obstacle, celle qui mène vers Dieu. « En marche, les pauvres ! Oui, il est à vous, le royaume de Dieu. » Cette traduction connote une idée de marche sur une route dépourvue d’obstacles et conduisant à Dieu, source de toute allégresse. La béatitude se trouve au terme du cheminement, et non à son début. » (CHOURAQUI André, L’univers de la Bible, tome VIII, Paris, 1985)

Abbé Marcel Villers

Horaire et intentions des messes du 15 au 21 février 2019

Vendredi 15 février à 20h à Becco : veillée de prière.

Samedi 16 février

  • à 16h à Theux, Sainte-Joséphine : messe pour les résidents et leurs familles ;
  • à 16h à La Reid : messe pour André Defossé et famille, Simone et Jules Gavray-Minguet et parents défunts, messes fondées Mathieu-Delcour et Jean Palla ;
  • à 17h30 à Juslenville : liturgie de la Parole, pour Raymond et Pierre de Grand’Ry, Moson-Herve, Justine Dortu, Quiriny-Dortu, Rihoux-Quiriny, Detrembleur-Noirfalise, Kaye-Cornet, Poussart-Kaye, Noël-Delcoffe et Fradcourt-Teller ;
  • à 17h30 à Theux : messe fondée Denoël.

Dimanche 17 février

  • à 10h à Theux : messe pour Ninette Dropsy et famille, famille Emonts-Schyns et messe fondée Boniver, ;
  • à 11h15 à Polleur : messe pour Joseph et Arthur Gotta, Gilbert et Malou.

Mardi 19 février à 10h30 à Theux, Sainte-Joséphine : temps d’adoration  et de prière.

Mercredi 20 février à 9h à Becco : messe à une intention particulière, messe fondée Debrat et Mambaye.