Sainte-Croix à Hodbomont

Sainte-Croix

sainte-croix-hodbomontHodbomont se situe entre Mont et Jevoumont, au sud-ouest de Theux. Au XVIIIème siècle, l’abbé Jean-Philippe de Marteau y occupe une belle demeure au pied de la colline. Elle est achetée, en 1775, par Etienne Fyon qui réalise agrandissement et aménagement en 1779. Au début du XIXème siècle, le château aboutit dans la famille Simonis de Verviers. Peu après, la famille de Pinto, originaire du Portugal et installée en Prusse, vient s’établir à Verviers. Épousant une fille Simonis, le comte de Pinto hérite du château de Hodbomont qui est modernisé en 1870 et couplé à une ferme importante.

Au centre du village, une jolie chapelle de dévotion, construite par les habitants en 1737, est dédiée, dit-on, à sainte Geneviève. En 1883, une autre chapelle est construite, à proximité du château, par Madame de Grand’Ry, épouse du comte de Pinto. C’est une chapelle néo-gothique avec les caractéristiques du style à l’extérieur et surtout à l’intérieur (1).

Le château est vendu, en 1935, au docteur Potelle. L’année suivante, considérant l’accroissement de la population de cette zone éloignée de l’église et sur recommandation de l’évêque qui promet un vicaire de plus, la fabrique d’église de Theux achète la chapelle pour y poursuivre le culte dominical que le clergé y assure depuis de nombreuses années.

vitrail-sainte-croix-hodbomont

Chapelle non reconnue par l’État, elle est restaurée entièrement, en 1967, par les habitants du lieu sous l’impulsion de J. Schroeder. En 1994, la chapelle, jusque là sans nom propre, est dédiée à la sainte Croix. Le grand vitrail du chœur a suscité cette appellation.

C’est le 14 septembre qu’est fêtée la Croix glorieuse. Cette fête doit son origine à la dédicace de la basilique du Calvaire, à Jérusalem, sous l’empereur Constantin (335), édifice renfermant des reliques de la Croix (2).

Pour les chrétiens, la Croix est signe d’amour, de don de soi et de salut. Par le signe de la croix, Seigneur, sauve-nous de l’ennemi.

Abbé Marcel Villers

(1) Trésors d’art religieux au marquisat de Franchimont, Theux, 1971, p.113.
(2) Missel de l’Assemblée chrétienne, Bruges, 1964, p. 1573.

 

Publicités