Temps de la Création – Étape 2

Honorer sa peine

Regarder courageusement en face ce qui se passe dans notre maison commune et se pencher sur les sentiments difficiles que cela suscite

Extrait de Laudato Si’ (n° 19)

Après un temps de confiance irrationnelle dans le progrès et dans la capacité humaine, une partie de la société est en train d’entrer dans une phase de plus grande prise de conscience. On observe une sensibilité croissante concernant aussi bien l’environnement que la protection de la nature, tout comme une sincère et douloureuse préoccupation grandit pour ce qui arrive à notre planète. Faisons un tour, certainement incomplet, de ces questions qui aujourd’hui suscitent notre inquiétude, et que nous ne pouvons plus mettre sous le tapis. L’objectif n’est pas de recueillir des informations ni de satisfaire notre curiosité, mais de prendre une douloureuse conscience, d’oser transformer en souffrance personnelle ce qui se passe dans le monde, et ainsi de reconnaître la contribution que chacun peut apporter.

Extrait de Laudato Si’ (n° 61)

Sur beaucoup de questions concrètes, en principe, l’Église n’a pas de raison de proposer une parole définitive et elle comprend qu’elle doit écouter puis promouvoir le débat honnête entre scientifiques, en respectant la diversité d’opinions. Mais il suffit de regarder la réalité avec sincérité pour constater qu’il y a une grande détérioration de notre maison commune. L’espérance nous invite à reconnaître qu’il y a toujours une voie de sortie, que nous pouvons toujours repréciser le cap, que nous pouvons toujours faire quelque chose pour résoudre les problèmes. Cependant, des symptômes d’un point de rupture semblent s’observer, à cause de la rapidité des changements et de la dégradation, qui se manifestent tant dans des catastrophes naturelles régionales que dans des crises sociales ou même financières, étant donné que les problèmes du monde ne peuvent pas être analysés ni s’expliquer de façon isolée. Certaines régions sont déjà particulièrement en danger et, indépendamment de toute prévision catastrophiste, il est certain que l’actuel système mondial est insoutenable de divers points de vue, parce que nous avons cessé de penser aux fins de l’action humaine : « Si le regard parcourt les régions de notre planète, il s’aperçoit immédiatement que l’humanité a déçu l’attente divine ».

Suggestions pour la liturgie

La préparation pénitentielle sera particulièrement soignée cette semaine.

  • Avant ou pendant la lecture de la prière ci-dessous, écrire sur un grand panneau les mots :

Tristesse – Peur – Colère – Honte – Dégoût – Angoisse

Seigneur prends pitié !

  • Ce panneau peut être placé à proximité des éléments naturels apportés la semaine dernière pour faire le lien nature – création abîmée.
  • La prière (2 propositions) sera lue sur un fond musical.

Proposition pour le Kyrie

Cette prière suit la forme classique du Kyrie et peut être entrecoupée d’un refrain

  1. Des montagnes aux vallées, des déserts aux océans, notre planète est belle, riche, diverse. Pour tant de merveilles, Sois béni, Père de l’univers !
  2. Mais nous la saccageons, nous la dévastons, la gaspillons. Pardon, Père créateur
  1. Tu nous as donné des sœurs, des frères de toutes cultures, de tous pays; avec toutes et tous, tu as fait alliance. Sois béni, Dieu notre Père !
  2. Mais il y a les violences, le rejet, l’indifférence, le refus d’accueillir l’autre, différent Pardon, Père de tous les humains
  1. Tu nous as donné une terre à partager, à cultiver pour qu’elle porte du fruit en abondance, des fruits de vie et de joie. Sois béni, Père qui donne la vie en abondance !
  2. Mais nous la rendons inhabitable, infertile, nous la volons aux plus pauvres. Pardon, Père de tendresse

Prière de demande de pardon pour les torts causés à la Création

Cette grande prière est rédigée par Pierre-Paul Renders pour son livre Prières pour la création dans l’esprit de Laudato Si’, publié aux éditions des Béatitudes et disponible en librairie.

Loué sois-tu, Éternel, pour l’univers incommensurable, pour notre galaxie et son firmament qui proclame l’ouvrage de tes mains.

Loué sois-tu pour notre planète miraculeuse, pour la vie qui s’y épanouit et pulse à travers toutes tes créatures.

Loué sois-tu pour le miracle que je suis, pour la vie que tu m’as donnée, Toi qui m’as voulu et appelé à l’amour dès le sein de ma mère.

Dieu éternel, Père de miséricorde, Verbe créateur, Esprit d’Amour, je crie vers Toi.

Je te présente ta Création qui souffre et se dégrade : les espèces qui s’éteignent en masse, les écosystèmes qui s’effondrent, le climat qui se dérègle…

Je te présente la Planète bleue, notre maison commune, qui tremble, vacille et se réchauffe, au risque de devenir bientôt invivable…

Je te présente tout le vivant en péril, et, avec lui, l’humanité.

Du fond du cœur, mais sans me complaire dans la culpabilité, je veux te demander PARDON pour tous les torts que, par orgueil, avidité et ignorance, nous causons à ce monde vivant, à ce jardin que tu confies à notre garde pour le faire croître dans l’amour.

Pardon pour les torts causés à nos sols, à notre air et à notre eau, que nous continuons à violer, piller, empoisonner, épuiser, déstructurer, sans comprendre que c’est nous-mêmes que nous empoisonnons et épuisons.

Loué sois-Tu pour la terre vivante, l’HUMUS, qui me porte et me construit, qui fonde mon HUManité et mon HUMilité. Viens m’y réenraciner.

Loué sois-tu pour l’AIR qui me donne souffle et liberté. Viens le purifier et, avec lui, mes pensées, mes idées et mes actions.

Loué sois-tu pour l’EAU et ses merveilleuses capacités, fondement de toute vie, mémoire vive de ta Parole et de ton Amour. Viens la régénérer comme tu guéris mon cœur et mon corps.

Pardon pour mon mépris, ma lâcheté et mon hypocrisie envers les autres vivants, végétaux et animaux, que je laisse être exploités, domptés, maltraités et massacrés, pour mon confort alimentaire, vestimentaire ou cosmétique.

Merci pour tout le vivant, végétal et animal, qui nous révèle chaque jour davantage comment vivre et évoluer selon ton plan d’amour. Donne-moi de comprendre à quel point je ne fais qu’un avec lui et combien, en l’agressant, c’est moi-même – et toi-même – que je blesse.

Pardon pour notre manque d’amour de nous-mêmes, pour les torts causés à l’HUMANITÉ. Pour le mal fait à tant d’ENFANTS, victimes de la faim, de la guerre et de tant d’abus.

Pour le mal fait à tant de JEUNES, vidés, désespérés, asservis aux addictions et aux illusions. Pour le mal fait à tant de FEMMES, humiliées, battues, violées, mutilées, tuées.

Viens, Esprit d’intelligence, réconcilier toute l’humanité avec sa part féminine, tendresse, écoute, partage, fécondité et force de Vie qui doit puissamment guider et inspirer notre évolution.

Pardon pour tous ceux que, trop souvent, je refoule à la périphérie de mon regard : les moins valides, les porteurs de handicap ou de différences, les démunis, les sans-travail ou sans-domicile, les étrangers, les réfugiés, les malades, les personnes âgées et en fin de vie… tous ceux dont je n’essaye pas de voir la richesse particulière et à qui, consciemment ou non, je refuse la dignité, la vie et l’amour.

Pardon pour mon incapacité à vivre dans la frugalité et à partager avec équité.

Pardon pour le gouffre béant entre ceux qui ont trop et ceux qui manquent de tout.

Pardon pour mes liens avec le culte de l’Argent-roi, qui aveugle, asservit et pousse à la violence.

Pardon pour mon individualisme et ma paresse à être dérangé, pour ma méfiance et mes réticences à accueillir la différence, pour toutes ces entraves qui étouffent la pulsion d’amour que tu as mise en moi dès ma conception.

Pardon d’avoir tant attendu. Je sais et je sens que nous courons à la catastrophe, mais, englué dans mes habitudes et mon confort, je ne parviens pas à me libérer des comportements suicidaires et des fausses croyances : compétitivité, bonheur consumériste, croissance matérielle infinie, hiérarchie pyramidale, culte du moi, déni de la mort… Par ta grâce et par les progrès de la connaissance, je comprends combien ces mythes sont anti-naturels, anti-vivant, anti-amour, mais sans ton aide, je ne peux m’en désintoxiquer, et j’y perds mon âme. Dans cette détresse, je crie vers toi.

Béni sois-tu, Éternel, pour l’Esprit de connaissance, qui révèle aujourd’hui, au cœur du vivant, les lois d’amour de ta Création : intelligence collective, réseaux d’entraide dans la diversité, économie de récupération « zéro déchet »…

Merci de nous montrer que ta Parole révélée est inscrite aussi au cœur du vivant.

Merci de nous enseigner par-là que seules ces lois de partage et de solidarité peuvent nous sauver de l’autodestruction.

Jésus, premier Vivant, Ressuscité, Vainqueur de la mort et de l’effondrement, Je crois que tu m’invites à naître à chaque instant. Je veux puiser en toi mes forces pour traverser les épreuves et les deuils qui nous attendent. Ils sont promesses de fraternité et de joie, si je reste dans ton amour.

Béni, sois-tu, Éternel, pour l’humanité, appelée à un incroyable partage d’amour avec toi, et qui, par la grâce de ton Esprit, sait se montrer si lumineuse et fraternelle, particulièrement dans les temps de détresse et de deuil. Je sais que mon orgueil m’éloigne de la vraie liberté. Je sais que l’humilité me grandit : elle creuse en moi l’espace du miracle.

Je m’abandonne à toi, sans fatalisme ni sidération, tout empli du désir de devenir chaque jour un peu plus l’instrument dynamique de ton Souffle de Vie.

Viens me réconcilier avec moi-même, avec les autres humains, avec les autres qu’humains, avec notre maison commune, avec toi.

Amen.

Je pratique durant la semaine :

Attentif – choqué – inquiet – indifférent – curieux – amusé – terrorisé – enthousiaste- coupable – effrayé – réceptif – révolté – cool – frustré – honteux – plein d’espoir – tranquille – passionné – mort – indigné – concerné – méfiant – horrifié – rêveur – paniqué – triste – ému – en colère – désespéré – déterminé – amer – confiant – dépassé – sur la réserve – ennuyé – créatif – tracassé – perplexe – impressionné – angoissé – épuisé – dynamique – gêné – dégoûté…

  • Pour aller plus loin, je regarde ces vidéos :

Ta voiture de m…

Le commerce international

Le plastique

Belle et bonne semaine les yeux ouverts…

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.