Un concert à l’abbaye de Chimay, le samedi 25 mars

Une paroissienne de Becco et Theux, Bernadette,
a choisi d’aller vivre à l’abbaye de
moniales trappistines Notre-Dame de la Paix à Chimay.

Elle nous invite à un concert à l’occasion des 750 ans de la fondation de cette abbaye… qui a pas mal voyagé !

À l’occasion du 750e anniversaire de la dédicace de son église, sise autrefois à Gomerfontaine (Picardie), la communauté des trappistines de Chimay, propose, dans son église abbatiale, une soirée musicale qui aura lieu ce samedi 25 mars.

Voici le programme de cette soirée

Chorale du Collège Saint-Joseph

  • Enae volare                                   Lévi
  • Un monde meilleur                     Dvorak
  • Stabat Mater                                 Kodaly
  • Locus iste                                       Bruckner
  • Ave Maria Guarani                      Morricone
  • Avec la foi                                      Schwartz
  • Le chant des collines                   Rodgers
  • May it be                                        Enya
  • Schindler’s list                              Williams
  • The Seal Lullaby                           Whitacre

Le groupe Vocalis présentera notamment :

  • Gabriel FAURÉ, Messe basse pour voix de femmes
  • Gabriel FAURÉ, Tantum ergo
  • Max REGER, 4 Marienlieder
  • Francis POULENC, Ave verum corpus
  • et quelques « gospel »: The Virgin Mary; Go, tell it on the mountain; Children go where I send thee; Amazing grace; Pretty home.

Un peu d’histoire…

Il s’agit d’un anniversaire assez exceptionnel puisque cette communauté monastique a aujourd’hui plus de huit siècles d’existence. Elle fut fondée en 1207, grâce à une donation seigneuriale. Le seigneur Hugues de Trie revenait de la 4ème croisade, une des pires. En effet, les « croisés » se laissèrent détourner de leur objectif premier, à savoir la défense du tombeau du Christ à Jérusalem, pour prendre et piller Constantinople, une ville chrétienne. Depuis lors, la division entre catholiques et orthodoxes est apparue irrémédiable et la réconciliation n’a pu encore se réaliser. En évoquant cette donation, les historiens nous parlent d’un geste d’action de grâce. Ne s’agissait-il pas plutôt d’abord d’un acte de repentance ?

L’abbaye de Gomerfontaine fût privée de ses biens lors de la révolution française et la communauté fut dispersée. Elle reprit vie ailleurs, d’abord à Nesles (diocèse d’Amiens) et ensuite à Saint-Paul-aux-Bois (diocèse de Soissons). À la suite d’une nouvelle expulsion (loi Combes – 1904), elle pérégrina par Fourbechie avant d’arriver en 1919, Chimay. Grâce aux moines de Scourmont, le monastère fut magnifiquement construit et l’église abbatiale actuelle, consacrée en 1925. L’abbaye compta jusqu’à nonante-neuf moniales et est à l’origine de l’Abbaye de Koningsoord aux Pays-Bas. Aujourd’hui, la communauté de Chimay garde espoir dans l’avenir. L’arrivée de deux nouveaux membres présage d’un renouveau.

À propos des groupes qui se produiront

À l’occasion de cet anniversaire, l’abbaye Notre Dame de la Paix accueille deux groupes vocaux : la Chorale du Collège Saint-Joseph et le groupe Vocalis de Trélon.

La chorale du Collège Saint-Joseph de Chimay a été fondée en 1992 par Philippe Nicolas, professeur de religion. Il en partage aujourd’hui la direction avec Anne Leroy, professeur de musique. La chorale regroupe aujourd’hui des jeunes âgés de 15 à 40 ans, car elle reste ouverte aux anciens élèves de l’école.

Le répertoire du groupe est varié, même si depuis quelques temps, il est surtout axé sur la chanson française et les musiques du monde.

La chorale s’exporte à l’étranger, en France, en Angleterre et même au Québec. Après « Escapade » (1996) et « Graffiti » (2000), la chorale enregistre « Latitudes » (2007), son dernier CD.

Le groupe Vocalis est un peu plus jeune mais non moins réputé. Il fut créé en 1999 par Stefan Moriamez. Vocalis a durant longtemps été un chœur mixte, avant de devenir un ensemble de chambre féminin semi-professionnel. Basé à Trélon et placé sous la direction de François Balanche, le chœur travaille dans un double souci d’exigence et d’éclectisme.

Le répertoire qu’il aborde est diversifié, et régulièrement présenté à l’occasion de concerts thématiques : « L’Amérique dans tous ses états » (gospels et musiques expérimentales des États-Unis), « Voix des tranchées » (concert-lecture autour de la Grande Guerre), « Tormenti d’amore » (projet de collaboration avec un ensemble instrumental baroque), etc.

Et pour en savoir plus sur l’abbaye, téléchargez le dépliant de présentation : Notre-Dame de la Paix Chimay

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, Culture et foi, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s