Inondations : message de soutien de Mgr Delville – 15 juillet 2021

Chers Frères et Sœurs,

Les inondations de plus en plus catastrophiques de ces derniers jours ont provoqué de grandes souffrances dans la population de notre province. De nombreux endroits sont inondés, comme les centres-villes d’Eupen-bas, de Verviers, de Spa, de Theux, de Chaudfontaine, de Chênée, d’Angleur. La ville de Liège est menacée aussi. Nous déplorons le décès de plusieurs personnes. Nos autorités font le maximum pour venir en aide à chacun, nous les en remercions de tout cœur. Elles sont évidemment limitées dans leurs moyens par la violence des éléments naturels. Merci aussi à tous les bénévoles qui s’emploient à secourir leurs proches.

L’angoisse étreint beaucoup de familles au vu des dégâts dus aux eaux et sous la menace d’une crue plus forte encore. C’est pourquoi nous invitons chacun à la solidarité avec ses proches et avec les personnes dans le besoin. Les locaux paroissiaux ou les églises peuvent être mis à la disposition des personnes nécessiteuses s’ils sont protégés contre les eaux. Malheureusement de nombreuses églises sont inondées à leur tour.

Que cela ne nous empêche pas de nous porter mutuellement dans la prière. Vous trouverez ci joint un texte de prière préparé par l’abbé Pierre Hannosset, curé de l’UP Notre-Dame des Sources – Chaudfontaine-Trooz, et disponible sur le site de son UP.

Merci à lui de nous aider à prier en ces temps pénibles, à garder espoir et confiance dans l’épreuve. Soyons confiants dans la force du Seigneur, communiquée à nous par son Esprit-Saint. Prions par l’intercession de Marie, la Vierge des Pauvres, elle qui nous a précédés dans la voie des épreuves et qui nous protège dans l’adversité.

Courage à tous !

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège
Liège, jeudi 15 juillet 2021

Pour aller plus loin : 

Le dialogue Imago, un outil pour souder le couple

Et si l’été était un temps propice pour (ré)apprendre à souder votre couple? Une « méthode » qui ouvre des pistes… et les cœurs !

Service Couples et Familles

Si vous vous trouvez proche de l’une de ces situations, le dialogue Imago est fait pour vous! Par un processus bien rodé, Imago vous plonge dans l’écoute mutuelle du vécu et de l’histoire encore inconnue de l’un et de l’autre. Ce faisant, vous développerez à la fois en vous une bienveillance pour votre conjoint/partenaire et un nouvel espace pour le «Nous» de votre couple.

Dans le dialogue Imago, l’un et l’autre vous êtes appelés à parler en «je», chacun a votre tour. Je (l’émetteur) parle de moi. Quand on parle de l’autre, le langage peut vite glisser vers l’agressivité. Le langage du «Je» est, il est vrai, le langage de la vulnérabilité mais il est aussi celui de la vérité, de la sincérité et de la profondeur.

Comment cela se passe-t-il?

Prendre rendez-vous

Le dialogue Imago est un moment de qualité pour le «Nous» du couple.

Voir l’article original 1 082 mots de plus

ART ET FOI. Nativité de saint Jean-Baptiste 24 juin

SAINT JEAN-BAPTISTE

Prophète, précurseur et martyr. Sa naissance (seule avec celle de Jésus et Marie) est fêtée le 24 juin, solstice d’été (Noël d’été), six mois avant celle de Jésus, solstice d’hiver.
Son martyre ou sa décollation est fêté le 29 août, date de la dédicace, au VIe s., de la basilique qui lui est consacrée à Sébaste, près de Naplouse, en Palestine.

Description du panneau

Vêtu de poils de chameau, signe d’ascèse, il désigne, en Jésus, l’Agneau de Dieu qui tient la croix ornée de l’étendard de la victoire pascale. C’est lui, par sa mort et sa résurrection, qui est la clé du livre des Écritures ou Ancien Testament dont Jean est le dernier prophète. Il tient un bâton ou un roseau (allusion à Mt 11,7) terminé par la croix à laquelle il participe par son martyre.
Jean est le fils de Zacharie et d’Élisabeth, cousine de Marie selon saint Luc. Sa naissance miraculeuse est annoncée par l’ange Gabriel qui le désigne comme le précurseur « devant préparer au Seigneur un peuple capable de l’accueillir. » (Lc 1, 17) Jean est le témoin par excellence qui annonce la venue du Messie et désigne, à ses disciples, Jésus comme l’Agneau de Dieu. (Jn 1,19-37) C’était au désert où Jean vit comme un ascète, peut-être initié à cette discipline dans les communautés juives du désert, comme celle de Qumrân.
Au bord du Jourdain, Jean pratique un rite nouveau d’ablution (Mt 3,13-17) : le baptisé ne se plonge pas seulement lui-même dans l’eau, mais reçoit l’eau et le pardon des mains d’un maître, dont il se reconnaît ainsi le disciple et qui agit au nom de Dieu. (Missel de l’Assemblée chrétienne, Bruges, 1964)

Pour la tradition chrétienne, Jean est le dernier prophète (Mt 11, 9-10), celui qui annonce la réalisation des temps messianiques tant prédits par l’Ancien Testament dont il achève le cycle. Cela explique l’effacement de Jean au profit de Jésus à qui il cède ses disciples. Précurseur, prophète, ascète, baptiste, Jean est aussi martyr. Pour avoir reproché à Hérode son immoralité, il est exécuté par décapitation et sa tête offerte à la fille d’Hérodiade. (Mc 6, 14-29)
Au IVe s., on mentionne un tombeau de saint Jean-Baptiste à Sébaste, en Cisjordanie actuelle et un autre, notamment, avec la relique de sa tête dans la Grande mosquée des Omeyyades de Damas construite, à partir de 705, sur une basilique byzantine dédiée à Jean-Baptiste.
Les feux de la saint Jean peuvent être une survivance des fêtes païennes du solstice d’été, mais s’accordent bien avec cette sentence de Jésus : « Jean était une lampe qui brûle et qui luit. » (Jn 5,35)

Jean-Baptiste appartient à deux cycles, celui de l’Incarnation et celui de la Passion. Au plafond de la nef de l’église, il occupe la première place de l’ensemble du programme iconographique de la Rédemption : son martyre annonce, en effet, celui de Jésus.

Abbé Marcel Villers
Illustration : panneau de l’église Theux 1630

Messes, intentions et temps de prière du 18 au 24 juin 2021

 

Bonne idée que d’avoir choisi saint Jean-Baptiste comme patron de notre Unité pastorale !

Car sa fête coïncide à peu près avec l’élargissement des mesures sanitaires et la suppression des inscriptions, bien que le respect de la distanciation sociale, le port du masque et la désinfection des mains restent obligatoires.

Nous pouvons enfin nous retrouver après ces mois de confinement et c’est donc en assemblée significative que nous pourrons célébrer la fête de notre saint Patron ce dimanche 20 juin ! Rejoignez-nous !


Vendredi 18 juin à 20h à Becco : veillée de prière.


Dimanche 20 juin à Theux : jour de fête dans notre Unité pastorale

  • Prière des Laudes à 8h30 en la chapelle du château de Franchimont (rendez-vous à 8h15 devant l’église de Theux pour covoiturage) ;

  • retour à pied pour ceux qui le souhaitent ;

  • messe en l’église de Theux à 10 h, messe pour les membres de l’Unité pastorale, pour les familles Drèze-Lange et Drèze-Kemmers, Alex Gonay et les défunts des familles Bredo-Gason.

Mardi 22 juin à 9h à Oneux, messe, pour les paroissiens.


Mercredi 23 juin à 9h à Becco, messe, à une intention particulière.


Jeudi 24 juin à 15h au Home Franchimontois, messe fondée De Marteau et famille, Derkenne, Houdrez, Servais.


Bienvenue !