Décès du cardinal Godfried Danneels, ce 14 mars 2019

Le cardinal Godfried Danneels, archevêque émérite de Malines-Bruxelles,
est décédé aujourd’hui, 14 mars, à son domicile de Malines, à l’âge de 85 ans

Le cardinal Godfried Danneels est sans nul doute une des figures marquantes de l’Église catholique belge de ces dernières décennies.

Ses funérailles auront lieu le vendredi 22 mars 2019 à 11h en la cathédrale Saint-Rombaut à Malines.

Que Dieu le bénisse et le garde !

Quelques éléments biographiques

Godfried Danneels est né le 4 juin 1933 à Kanegem (Flandre occidentale), aîné de six, d’une famille d’enseignants. De 1945 à 1951, il poursuivit sa scolarité au collège Saint-Joseph à Tielt. Il entama ensuite sa formation sacerdotale au séminaire de Bruges qui l’envoya étudier la philosophie à l’Université catholique de Louvain. Ayant obtenu la licence, il fut alors envoyé à l’Université grégorienne de Rome pour y poursuivre la théologie (1954-1959).

Il fut ordonné prêtre en 1957 en l’église paroissiale de Kanegem.

À partir de 1959, il fut directeur spirituel et professeur de théologie sacramentaire et de liturgie au Grand Séminaire de Bruges. En 1961, il obtint un doctorat en théologie à l’Université grégorienne de Rome. En 1969, en plus de ses cours au Grand Séminaire de Bruges, il devint professeur à la Faculté de Théologie de Leuven. Il fut également secrétaire de rédaction de la revue Collationes, revue flamande de théologie et de pastorale.

Le pape Paul VI le nomma évêque d’Anvers le 16 novembre 1977. Il fut consacré évêque par le cardinal Léon Joseph Suenens, entouré des évêques Emiel-Jozef De Smedt, Jules Victor Daem, Jean Huard et Guillaume-Marie van Zuylen. Il choisit comme devise épiscopale Apparuit humanitas Dei nostri (L’amour de notre Dieu s’est manifesté pour les hommes) extrait de la lettre de saint Paul à Tite (3,4).

Le pape Jean-Paul II nomma Godfried Danneels archevêque de Malines-Bruxelles le 21 décembre 1979. Il prit possession du siège le 4 janvier 1980. Le 2 février 1983, il fut créé cardinal et reçu la basilique Sainte-Anastasie comme titre cardinalice.

Conformément au Droit canon, le cardinal Danneels présenta sa démission au pape Benoît XVI le 4 juin 2008, à l’âge de 75 ans. Celle-ci ne fut acceptée que le 27 février 2010.

Accédant à l’éméritat, le cardinal Danneels se retira de la vie publique, ce qui lui permit de se consacrer à ce qui lui tenait le plus à cœur : la prière, la littérature et d’autres formes d’art et donner de son temps libre à ses amis et connaissances.

À la demande explicite du pape François, il participa aux synodes consacrés à la famille en 2014 et 2015. Son état de santé se mit à décliner, jusqu’à son décès, le 14 mars 2019.

Ses funérailles seront célébrées en la cathédrale métropolitaine de Saint-Rombaut à Malines le vendredi 22 mars à 11h.

Le cardinal Jozef De Kesel présidera la célébration, entouré du Nonce apostolique, des évêques de Belgique, des prêtres et diacres de l’archevêché.

Au nom de toute l’Église catholique de Belgique, le cardinal Jozef De Kesel présente ses condoléances chrétiennes à la famille du cardinal Danneels, à ses amis, à ses anciens collègues et collaborateurs : Notre reconnaissance à l’égard du cardinal Danneels est très grande. Pendant de nombreuses années, il a guidé l’Église de Belgique, tel un vrai pasteur, à un moment où l’Église et la société connaissaient des changements fondamentaux. Son rayonnement, tant dans notre pays que dans l’Église universelle, s’est accru au fil du temps. Par sa parole d’une inspiration tellement cordiale, qu’elle soit dite ou écrite, il nous a toujours conduits à la source d’une main très douce. Il a aussi connu des épreuves. À la fin de sa vie, il était affaibli et épuisé. Nous nous souvenons de lui avec reconnaissance ; qu’il repose maintenant dans la paix de Dieu !


Article publié sur le site du Vicariat du Brabant wallon

lllustration : Wikipedia

Voir aussi l’article sur Vatican News

Journées des Églises ouvertes 2019 : recherche de bénévoles !

 

Les samedi 1er et dimanche 2 juin prochain, 3 églises de notre Unité pastorale (Becco, Oneux et Theux) ouvriront leurs portes et participeront au week-end des « Églises Ouvertes ». Différentes animations autour du thème des émotions se dérouleront dans chacun des lieux. Un descriptif reprenant les différentes animations sera disponible dans la brochure éditée par la fondation des « Églises Ouvertes ».

Pour accueillir au mieux les visiteurs le samedi et le dimanche entre 10h et 18h, les organisateurs des églises de Becco et Oneux sont à la recherche de personnes désireuses d’assurer l’accueil et la permanence d’ouverture, durant une heure ou plus.

Si cette proposition vous intéresse, merci de prendre contact avec Martin Bernard pour l’église d’Oneux ou Anne-Elisabeth Nève pour l’église de Becco !

Martin et Anne-Elisabeth

Merci, M. Didier Deru ! Bienvenue, Mme Christiane Orban !

Le dimanche 24 février dernier, de nombreux fabriciens (= membres de fabriques d’église) de nos 8 paroisses se sont retrouvés à Oneux pour un moment de remerciement à M. Didier Deru qui, avant de devenir bourgmestre de la commune de Theux, a été longtemps échevin, notamment des Cultes. Dans leurs interventions, l’abbé Jean-Marc Ista, curé de notre Unité pastorale (dont le territoire correspond à celui de la commune de Theux), ainsi que Bruno Nève (fabrique de Becco) et Jacques César (fabrique de Theux), ont souligné combien il leur a été agréable et efficace de travailler avec lui durant toutes ces années.

Au nom de toutes les fabriques, une icône de la Trinité et deux bouteilles de vin ont été remises à M. Deru par Kinette Defossé (fabrique de La Reid), tandis qu’un montage floral était offert à Mme Deru, qui a accepté si longtemps de nous « prêter » son mari pour les réunions de tous nos conseils !

Christiane Orban a été accueillie par les mêmes participants : elle remplacera désormais M. Deru comme échevin des Cultes ; elle a déjà commencé à participer à ces mêmes réunions et a reçu un coloré bouquet de bienvenue !

M. Deru a pris la parole pour remercier les fabriciens de leur investissement au profit de tous les habitants de la Commune, et souhaiter que la collaboration entre Commune et fabriques se poursuive aussi efficacement, notamment en favorisant et en renforçant les synergies et les projets communs entre fabriques, souhait aussi de l’évêché (via le projet Objectif 2020) ainsi que l’avait déjà évoqué M. le Curé quelques minutes auparavant.

Un très amical verre de l’amitié a suivi, où l’on a pu constater que les fabriciens et les représentants communaux avaient beaucoup de choses à se dire et à partager !

Merci beaucoup à Pierre Cornet, qui a si aimablement accueilli cette rencontre, et dont la maison était illuminée par un généreux soleil…

Photos et vidéo : Isabelle Lamblotte-Rahier et Anne-Elisabeth Nève