Le Pape aux prêtres : courage ! merci !

Dans les médias et même au plus proche, le prêtre est l’objet d’un regard soupçonneux, au pire méprisant. Le regard s’accompagne quelquefois de quolibets ou d’insultes. On peut comprendre tant pas mal d’entre nous ont fait l’actualité judiciaire suite à des actes de pédophilie. Reste que l’immense majorité des prêtres n’est pas concernée par ces crimes. Ils en subissent les effets collatéraux.

Comment caractériser l’état d’esprit des prêtres en ces temps compliqués et douloureux pour eux ?

Le pape François dans sa lettre adressée aux prêtres, et que vous lirez ci-dessous, a les mots qui conviennent et que beaucoup de fidèles laïcs partagent. Dès les premiers mots, il nous a compris : Sans faire de bruit, vous frères prêtres, “quittez” tout pour vous engager dans la vie quotidienne de vos communautés. À vous qui, comme le Curé d’Ars, travaillez dans la “tranchée”, portez sur vos épaules le poids du jour et de la chaleur (cf. Mt 20, 12) et, exposés à d’innombrables situations, “y prenez des risques” quotidiennement et sans vous donner trop d’importance, afin de prendre soin du Peuple de Dieu et de l’accompagner. Je m’adresse à chacun de vous qui, si souvent, de manière inaperçue et sacrifiée, dans la lassitude ou la fatigue, la maladie ou la solitude, assumez la mission au service de Dieu et de son peuple et, même avec toutes les difficultés du chemin.

Le pape nous offre ensuite une méditation et des pages clarifiantes pour vivre ce temps d’épreuve. Son propos dessine un itinéraire spirituel de conversion en quatre étapes.

  1. Souffrance : une réalité mortifiante mais qui peut nous sauver de l’hypocrisie et de la spiritualité des apparences.
  2. Gratitude : faire mémoire du regard miséricordieux du Seigneur qui nous a invités à miser sur lui.
  3. Courage : allons à lui qui nous a promis venez à moi qui peinez sous le fardeau et je vous procurai le repos.
  4. Louange : car « l’histoire humaine ne finit pas devant une pierre tombale.

À vous aussi, lecteurs de ce message, s’adresse cette proposition d’un parcours spirituel qui peut unir prêtres et laïcs en ces temps sombres d’où peut jaillir la lumière pascale.

Bonne lecture et méditation !

Abbé Marcel Villers

Illustration : Wikipedia


LETTRE DU PAPE FRANÇOIS AUX PRÊTRES,
À L’OCCASION DES 160 ANS DE LA MORT
DE SAINT JEAN-MARIE VIANNEY, LE CURÉ D’ARS

Lire la suite « Le Pape aux prêtres : courage ! merci ! »

Notre chemin d’Avent en 2018, avec Laudato si’

Cette année, nous vous proposons d’inscrire notre chemin d’Avent dans le grand mouvement de réflexion et d’action suscité par la crise écologique et alimenté par l’encyclique (mai 2015) du pape François sur la sauvegarde de la maison commune intitulée Laudato si’ qui reprend, en italien, les premiers mots du Cantique (1226) de saint François d’Assise : Loué sois-tu mon Seigneur avec toutes les créatures !

En ce temps de l’Avent, temps de l’espérance, temps de la conversion, préparons le chemin du Seigneur et le salut de la terre, notre maison commune, menacée par nos comportements. Convertissez-vous, clame Jean-Baptiste.

Il faut reconsidérer notre relation aux biens matériels, réorienter notre vie vers l’essentiel, montrer qu’une façon de vivre plus sobre et plus solidaire est possible.

Avec l’Avent, avançons sur ce chemin de conversion.

Quatre étapes balisent cette route. Elles font l’objet du carnet de l’Avent qui accompagnera notre réflexion, notre prière et notre action.

Abbé Marcel Villers

Ce carnet vous sera distribué lors des célébrations à Theux ; vous pouvez également le télécharger via ce lien.

Invitation à une soirée Net for God

Father forgive! Père pardonne !

Net for God est un réseau de prière et de formation créé par la Communauté du Chemin Neuf qui s’engage pour l’unité des chrétiens et la paix entre nos pays.

Résumé du film
La cathédrale de Coventry, au cœur de l’Angleterre, est un symbole fort de réconciliation et d’espérance. Détruite par les bombardements allemands en 1940, elle est reconstruite à côté des ruines qui demeurent à ciel ouvert. Elle est aujourd’hui un lieu source pour tous ceux qui, à travers le monde, veulent recevoir le « ministère de la réconciliation » entre les personnes, les pays et les Églises.

Date :
Mardi 27 novembre 2018 à 19 h 30

Lieu :
Carmel de Mehagne, Chemin du Carmel 27, 4053 Chaudfontaine
et
Rue Saint-Gilles 92, 4000 Liège

Infos : au 0488 962 987

Cliquez ici pour voir la bande annonce de ce film.

Merci au Révérend Jesse Zink pour la première photo et à Andrew Walker pour la vue d’ensemble des ruines de la cathédrale.