Écho de la veillée de Noël avec les mouvements de jeunesse

Ce samedi 17 décembre, les mouvements de jeunesse nous avaient demandé (à la paroisse de Juslenville) s’ils pouvaient commencer leur veillée de Noël par un temps de célébration à l’église, temps que nous avons préparé avec les chefs des différentes branches.

Notre église s’est donc retrouvée pleine comme un œuf d’une jeunesse qui avait été bien préparée et qui a vécu la célébration de la Parole avec cœur et intériorité…

Leur engagement a été concret puisqu’ils ont apporté avec eux une grande quantité de vivres non périssables pour Solidarité St-Vincent-de-Paul !

Le thème de la confiance demandé par les chefs correspondait bien à l’évangile du jour où l’on découvrait la confiance de Joseph en Dieu et en Marie.

Ce thème a été encore explicité dans le conte : La soupe aux cailloux qu’ils ont écouté dans un silence impressionnant.

Ils ont participé de tout leur cœur à l’allumage des bougies d’Avent, aux prières dialoguées ainsi qu’aux chants particulièrement entraînants qu’ils avaient choisis.

La communauté habituelle a été elle-même très heureuse de vivre ce temps d’intériorité avec tant de jeunes.

Avant de nous quitter, à la fin de la liturgie de la Parole, chacun ayant reçu un badge-souvenir (voir l’illustration ci-contre), nous avons réfléchi et prié ce que nous souhaitons pour Noël. En voici le texte :

Lire la suite « Écho de la veillée de Noël avec les mouvements de jeunesse »

Chemin d’Avent 2022 – 4ème dimanche

La joie de l’évangile – 4ème dimanche de l’Avent

Bonne nouvelle

Tu lui donneras le nom de Jésus, c’est-à-dire, le Seigneur sauve. (Mt 1,21)

Jésus est la Bonne Nouvelle promise. Marie et Joseph nous l’ont donné, à nous de le donner au monde.

« L’Église est un peuple sacerdotal : elle ne doit pas se démarquer du monde, mais servir le monde. Ne l’oublions pas : le Peuple de Dieu naît extraverti et il se rajeunit en se dépensant, car il est sacrement d’amour, « signe et instrument de l’union intime avec Dieu et de l’unité de tout le genre humain ». Revenons au Concile pour sortir de nous-mêmes et surmonter la tentation de l’autoréférentialité qui est une manière d’être mondain. Surmonte la nostalgie du passé, le regret de l’importance, l’attachement au pouvoir, parce que toi, Peuple saint de Dieu, tu es un peuple pastoral : tu n’existes pas pour te paître toi-même, mais pour paître les autres, tous les autres, avec amour, Église de tous, et particulièrement Église des pauvres. »

Homélie du pape François, 11 octobre 2022


Quand mon chemin redevient brouillard, quand l’espoir s’est desséché en arbre mort, pour le paumé qui mendie sa part, pour tout errant qui cherche son port, Maranatha, viens Seigneur Jésus ! Même si Toi, semble se taire, quand je te prie, Viens, Jésus, combler ma faim, avec ta vie.

Abbé Marcel Villers

Photo du pape François : Pixabay

Passer à l’an nouveau reliés au Ciel !

Nous avons la chance d’avoir, tout près de chez nous,
deux lieux qui nous proposent une

veillée pour passer à l’an nouveau de manière fraternelle et spirituelle

Au Foyer de Charité à Spa-Nivezé

  • 20h : accueil
  • 20h30 : temps convivial agrémenté d’un buffet simple et festif
  • 22h30 : répétition des chants
  • 23h : célébration Eucharistique déployée, suivie de l’adoration du St-Sacrement jusqu’à 4h, avec possibilité de confession

Informations pratiques :

 

Chez les frères de Saint-Jean à Banneux

De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce :
tu as entendu les paroles de ma bouche (Ps 137,1)

Veillée de prière de 21h à 6h pour rendre grâce au Seigneur
pour l’année écoulée et lui confier la nouvelle année.

Programme de la nuit de prière du 31 décembre 2022 au 1er janvier 2023

  • 21h : Accueil + Exposition du S. Sacrement
  • 21h15 : Méditation des mystères joyeux + confession
  • 21h45 : Reposition du S. Sacrement + Louange
  • 22h05 : Exhortation d’ouverture
  • 22h30 : Messe d’action de grâce
  • 23h45 : Action de grâce (temps de recueillement)
  • 23h50 : Louange
  • 23h58 : Célébration du passage à la nouvelle année
  • Minuit : Vœux de nouvel an + Collation (repas tiré du sac)
  • 1h45 : Louange
  • 2h : Exhortation sur la grâce du pardon
  • 2h15 : Exposition du S. Sacrement et adoration silencieuse (début du sacrement de réconciliation) + Démarche personnelle de pardon et prise d’engagement pour la nouvelle année
  • 3h15 : Méditation des mystères glorieux
  • 3h45 : Prière de Libération et Bénédiction personnelle du S. Sacrement
  • 4h30 : Messe de la solennité de Marie, Mère de Dieu
  • 5h30 : Rangement
  • 6h : Fin de la Veillée de prière et renvoi

Informations pratiques :

  • Nous comptons sur vos offrandes pour subvenir aux frais d’organisation 😉
  • Inscription obligatoire : hotelleriestjean@gmail.com ou 043 60 01 20
  • Site internet

Chemin d’Avent 2022 – 3ème dimanche

Fraternité – 3ème dimanche de l’Avent

Communion

Es-tu celui qui doit venir ? (Mt 11,3)

Pour les uns, Jean-Baptiste est le prophète attendu, pour les autres, c’est Jésus. Polarisation et rejet mutuel !

« Ne cédons pas à la tentation de la polarisation. Combien de fois, après le Concile, les chrétiens se sont-ils efforcés de choisir un camp dans l’Église, sans se rendre compte qu’ils déchiraient le cœur de leur Mère ! Combien de fois a-t-on préféré être progressistes et conservateurs plutôt que frères et sœurs, « de droite » ou « de gauche » plutôt que de Jésus ; s’ériger en « gardiens de la vérité » ou « solistes de la nouveauté », plutôt que de se reconnaître comme enfants humbles de la Sainte Mère l’Église. Tous, nous sommes tous fils de Dieu, tous frères dans l’Église, tous Église. Dépassons les polarisations et gardons la communion, devenons de plus en plus « un », comme Jésus l’a imploré avant de donner sa vie pour nous (cf. Jn 17, 21). »

Homélie du pape François, 11 octobre 2022


Seigneur Jésus, je veux te prier pour mon Église. Trop souvent, je la critique et la conteste car je ne vois que les défauts de l’institution, alors qu’elle est surtout communion avec Toi. Que ton Église tout entière devienne un arbre de Vie, porteur de rameaux de fraternité, de fruits de libération, de semences d’espérance.

Abbé Marcel Villers

Photo du pape François : Pixabay