Venez à moi vous tous qui ployez sous le fardeau…

Ô Seigneur (…), donne-moi la simplicité de venir vers toi déposer mes fardeaux et tout ce que je suis incapable de porter tout seul, pour trouver en toi la paix et le repos de mon âme, au milieu des épreuves de cette vie.

Prière pour la fête du Sacré-Cœur de Jésus, in Ephata, t. 2, 1988, p. 1803.

Fardeau - ReleverMerci à Jean-François Kieffer pour son dessin!

Cet article, publié dans Année liturgique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.