Retour gagnant, jeu, set et match

Ce lundi, la liturgie nous propose l’évangile dit « de la femme adultère » (mais on pourrait aussi l’appeler de la miséricorde ou du pardon!); en voici un commentaire stimulant!

Lemessin

Ils ont réussi à faire taire Jésus ! Ca y est, on trouve enfin un passage où Jésus n’apporte pas de réponse à une question… Les pharisiens ont gagné… disons la première manche. Et quand ils veulent pousser cet avantage, voilà que Jésus leur adresse un véritable retour gagnant. On croirait revivre le 4-0 du PSG-Barça ! Sauf qu’ensuite, il y a eu le 6-1 du match retour, et bye-bye Paris ! Idem pour les pharisiens… Alors que Jésus enseigne « tout le peuple », les pharisiens font la police. Et après n’avoir jamais réussi à piéger Jésus avec des cas d’école, ils passent aux choses sérieuses : ils lui amènent une femme qui « a été surprise en flagrant délit d’adultère » ! Avec qui ? Mystère. Mais c’est vrai que les hommes s’en sortent toujours pas trop mal dans ces cas là… Et là, quand Jésus les voit arriver, qu’ils traversent la foule amassée…

View original post 339 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Actualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s