Rendre gloire à Dieu, c’est le reconnaître pour ce qu’il est en vérité

Homélie de l’abbé Marcel Villers
pour le 7ème dimanche de Pâques A (Jn 17,1-11)
Theux, le 28 mai 2017

Père, l’heure est venue.

De quelle heure s’agit-il ?
Son heure était venue, disons-nous en parlant de la mort de quelqu’un.
On dit aussi : sa dernière heure est arrivée.

Bref, l’Heure, avec majuscule, c’est celle de la mort, celle de la fin des heures, l’heure de la fin du temps et des horloges.

Pour les philosophes et les spirituels, la dernière heure est celle de l’accomplissement, l’achèvement d’une existence, le sommet d’une vie.
Mourir n’est donc pas l’œuvre d’un ennemi extérieur, un destin qui nous échappe et nous écrase comme un chêne qu’on abat.
Mourir est le dernier acte de l’existence humaine, car l’homme est la seule créature qui sait qu’il va mourir et nous avons donc tout le temps de nous y faire et de nous y préparer.

Père, l’heure est venue.

Jésus est arrivé au bout de sa mission, il estime avoir accompli sa vocation, ce pourquoi il est né et venu en ce monde.

C’est l’heure, celle de l’achèvement, celle de la fin qu’il voit venir. Il est en butte aux attaques de ses ennemis, à l’incompréhension de ses disciples qui attendent en vain l’avènement du Royaume, aux doutes des foules qui espèrent de lui la guérison de tout mal et le triomphe du Messie.

Jésus voit venir un autre triomphe, celui de ses ennemis et donc sa mort.

Père, l’heure est venue.

À l’heure où il voit venir sa fin dernière, qui sera violente, quelle est la réaction de Jésus ?

L’évangile d’aujourd’hui nous le montre en prière, tourné vers le Père du ciel. Il ne s’agit pas pour lui d’éviter l’échéance terrible, la mort qui vient avec son cortège de souffrances.

Au contraire, Jésus accueille son heure, celle de sa mort, comme celle d’une révélation : Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie.

Cette heure est le sommet de toute sa vie, ce pourquoi il est venu en ce monde, à savoir révéler qui est Dieu, c’est-à-dire, dans le langage de saint Jean, le glorifier.

L’heure de Jésus est celle de sa mort qui est aussi celle de la gloire de Dieu. Voilà bien le paradoxe suprême : c’est dans la mort de Jésus que Dieu se révèle pour ce qu’il est, manifeste sa gloire, c’est-à-dire, sa divinité. À travers toute sa vie et sa mort, Jésus rend gloire à son Père.

Comment comprendre une affirmation aussi étrange ?

Quel est le lien entre la mort de Jésus et la gloire de Dieu ? La gloire de Dieu, c’est sa divinité, son être divin, sa véritable identité.

Rendre gloire à Dieu, c’est le reconnaître pour ce qu’il est en vérité.

Cette reconnaissance de la vérité de Dieu, c’est la croix de Jésus. Père, l’heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie. La croix de Jésus dit qui est Dieu pour le chrétien.

Entendons bien. C’est la croix en tant que sommet et accomplissement de la vie de Jésus, la croix conséquence logique de sa résistance à toutes les défigurations du visage de Dieu.

J’ai fait connaître ton Nom aux hommes.

Tout au long de son existence, Jésus a manifesté, par ses actes et ses paroles, l’identité de Dieu, son vrai nom. C’est ce qu’il signifiait quand il fréquentait malades ou étrangers, pécheurs et païens, tous aimés d’un Dieu Père. C’est ce qu’il proclamait quand il chantait le bonheur des pauvres, des artisans de paix, des persécutés.

C’est ainsi, par ses actes et ses paroles qu’il révélait le vrai nom de Dieu : un Père, source de tout amour et de toute vie. C’est pourquoi Jésus pouvait dire, à l’heure de mourir :

Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais confiée.

Être chrétien, c’est croire que la vie éternelle, c’est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Abbé Marcel Villers

Photo : grand crucifix suspendu dans le chœur de l’église de Theux

Publicités
Cet article, publié dans Homélies, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s