Existe-t-il une manière chrétienne de prendre la parole ?

Parole authentique, don de soi,
rencontre avec l’autre : l’art oratoire ?


Laurent Delvolvé, avocat au barreau de Parais, a publié chez Téqui La parole est un don de soi, ouvrage à la fois pratique et spirituel, visant à démontrer en quoi la prise de parole peut se faire de manière chrétienne. Par la parole, chacun est appelé à être « prêtre, prophète et roi », sans pour autant nécessairement parler de Jésus dans ses interventions en public. Laurent Delvolvé engage tout un chacun à ne pas avoir peur de parler, à se livrer, à donner de soi-même, pour que s’opère une vraie rencontre avec l’autre.

♠♠♠♠♠

Il est assez inhabituel d’envisager une manière chrétienne de prendre la parole. Où transparaît le Christ dans l’exercice de la prise de parole ?

Une méthode chrétienne de prise de parole ne signifie pas qu’il faille annoncer le Christ à chacune de nos interventions publiques. Elle réside plutôt dans le don de soi le temps du discours, en vue de donner à voir ce que nous sommes et d’aller à la rencontre d’autrui. Par la parole, on se donne pour que s’opère une rencontre. Et plus la parole est un débordement de ce qu’il y a dans notre cœur, plus l’échange est intense avec la personne qui est en face de nous, que ce soit en public ou en tête à tête. En tant que chrétiens, nous sommes appelés à parler à cœur ouvert, même dans le cadre professionnel, à prononcer une parole authentique. En tant qu’avocat, quand je plaide, je m’efforce de ne pas mentir, quand je prends une position, je m’engage sur cette position. Plus notre parole est vraie, plus on rejoint son auditoire, plus on accomplit sa mission. Enfin, par la parole, nous nous rendons davantage présents aux autres. Or le but du chrétien n’est-il pas d’être réellement présent à tous et en toutes circonstances ?

Il est important de faire preuve d’ouverture, d’empathie, d’envisager la prise de parole comme une chance. Chance de dire que l’on n’est pas d’accord, de donner un argument pour faire avancer le débat, de faire part d’une idée. Prendre la parole, c’est répondre à une intuition de l’intelligence du cœur, qui incite à parler plutôt que de s’autocensurer.

Vous écrivez dans votre livre : Le plus important n’est pas d’abord ce que j’ai à dire, mais les auditeurs. Cela signifie-t-il que vous adaptez votre discours selon l’assemblée ? Auquel cas ne serait-ce pas un manque d’authenticité ?

J’invite à adapter le discours, non pas sur le fond -on ne transige pas avec le fond-, mais sur la forme, sur la façon de le dire. L’important, on l’a dit, c’est qu’il y ait une rencontre. Or si j’arrive avec mes propres convictions que j’assène à une assemblée hostile, je vais droit dans le mur. Il faut soigner la manière avec laquelle on va présenter les choses. Il faut prendre en considération son auditoire, se demander : qui sont mes juges ? Qui sont mes adversaires ? Que vont-ils objecter ? Cela revient à résoudre la question : comment faire en sorte que ce que j’ai à dire soit reçu par mon auditoire, quel qu’il soit ? Et ne jamais perdre de vue qu’ils sont avant toute chose des personnes humaines, comme nous, et qu’au moment où je prends la parole, ils sont mon prochain dont je peux me faire plus proche, grâce à mes simples et pauvres mots. Cela ne donne-t-il pas envie d’essayer ?

D’après Mathilde de Robien sur le site Aleteia

Cet article, publié dans Formation, Lu pour vous, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.