Il élève les humblesJe suis la Vierge des Pauvres – 15 août 2020

Ce samedi 15 août, l’église Saint-Augustin de Juslenville, particulièrement bien fleurie et décorée, accueillait de nombreux paroissiens venus fêter Marie en son Assomption.

M. le Curé et l’abbé François-Xavier Jacques concélébraient la messe, ce dernier présidant. Dans son homélie, l’abbé Jacques a mis en relation le verset du Magnificat Il élève les humbles, et l’appellation Vierge des Pauvres, que Marie s’est donnée lors de ses apparitions à Banneux. Il nous a ouvert les yeux sur la misère spirituelle que connaissent bon nombre de nos contemporains, notamment après ce temps de confinement, où beaucoup de petits, d’humbles, de discrets auraient tant eu besoin de réconfort.

Évoquant le sanctuaire de Banneux complètement désert, voire même fermé en ce 15 août, lieu qui attire généralement une foule de personnes humbles et simples, il nous a demandé de méditer le message de Marie, afin de garder courage, et de rester attentifs aux pauvretés qui nous entourent, et notamment aux personnes secouées, malmenées, pauvres dans leur foi. Et il nous a invités à joindre le geste à la parole, via la collecte de l’Assomption pour Caritas, et, pourquoi pas, par un pèlerinage à Banneux.

Les membres de la chorale, dispersés dans l’église, dirigés de main de maître (comme toujours) par Anny D., accompagnés par Pierre à l’orgue et Jean-François au violon, ont ponctué la célébration de nombreux chants parfaitement rodés, exécutés à plusieurs voix ; la participation de l’assemblée était grandement facilitée par la projection de toutes les paroles sur un écran géant.

Après la communion, une prière du père André Sève (1913-2001), récitée par l’assemblée, a précédé l’envoi et un rappel… de la collecte de Caritas ; par l’intermédiaire de Jean-Louis et Michel qui sont très actifs dans Ciréfasol, la communauté est rendue bien consciente du travail effectué par les associations soutenues par Caritas.

Une célébration joyeuse et très participative pour cette fête de l’Assomption !


Marie, je te regarde et je te dis merci.
Merci d’avoir porté Jésus,
de l’avoir mis au monde, élevé,
et d’avoir accepté sa mort pour nous.

Marie, je te regarde et je t’admire.
J’admire ta foi, ton silence méditatif,
ta manière de faire exactement
ce que Dieu attend de toi.

Marie, je te regarde
et je te prie de m’aider
à bien comprendre Jésus,
à entendre ses appels,
à aller jusqu’au bout
de ce qu’il me demande en ce moment.

Amen.

Père André Sève


Merci au Lapin bleu (Coolus)
pour sa joyeuse caricature du tombeau imaginaire de Marie 🙂 !

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.