20 violoncelles à Becco, du jamais vu !

Au lendemain de la finale du Concours Reine Elisabeth consacré au violoncelle, c’est à Becco qu’il fallait se rendre pour vivre un autre événement musical, ce dimanche 5 juin.

Dans le cadre des Journées des Églises ouvertes, Saint-Éloi accueillait une exposition de photos Becco et les Beccotis, ainsi qu’une exposition du CIPAR (www.cipar.be) sur la statuaire en bois et -clou du WE- le concert d’une vingtaine de violoncellistes, peut-être était-ce même une première en Belgique, à l’initiative d’une Beccotie elle-même violoncelliste.

Sous l’archet de Mme Sophie Pirard, issue de la famille Froidbise qui compte tant d’artistes dans notre pays de Liège, ses élèves des académies de musique de Remouchamps et Spa ont interprété une bonne dizaine d’œuvres allant du XVIIème au XXème siècle : tout l’art du chef d’orchestre, elle-même successivement au violoncelle et au piano, consistant à faire jouer ensemble des artistes qui ne se connaissaient pas deux heures plus tôt, et à donner à l’un puis à l’autre un temps de solo. Un défi formidablement relevé !

L’assistance, qui remplissait l’église de Becco, ne s’y est pas trompée et a applaudi chaleureusement les violoncellistes, les hauts comme trois pommes comme ceux dont les cheveux grisonnent.

Le verre de l’amitié a réuni artistes et auditeurs sur la place du village, que la pluie venait de cesser d’arroser.

Merci, Seigneur, pour ce moment de grâce et de joie !

Pèlerinage à Banneux, 14 août 2022

Comme il est de tradition, notre Unité pastorale, à la suite des paroisses des Hauteurs, se rendra à Banneux en pèlerinage le (dimanche) 14 août, en chantant et en priant ; M. le Curé célébrera la messe à Banneux (chapelle du Saint-Sacrement) à 20h.

Si vous aimez marcher (environ 2 heures), départ de la place de Becco à 17h30 : à travers les champs et les bois (par des chemins !), nous nous rendrons à Banneux.

P.S. Voudriez-vous imprimer l’affiche (en cliquant sur l’image, vous l’aurez en pdf) et la mettre là où elle peut susciter de l’intérêt ? Merci !

P.S. 2 Pour retrouver des échos des pèlerinages des années antérieures, rendez-vous dans la colonne de droite du site ; dans la section « Je cherche », introduisez le mot « Banneux », confirmez (« retour chariot » ou touche « Enter ») et les derniers articles s’afficheront. Au bas de la page, vous pourrez cliquer sur le bouton « Articles précédents » pour remonter dans le temps !

Écho du Te Deum du 21 juillet : Vive la Belgique ! Vive le Roi !

Comme il est de tradition à Theux, c’est notre curé, l’abbé Jean-Marc Ista, qui a accueilli les délégations de la Commune (M. Pierre Lemarchand, bourgmestre, et M. Didier Deru, bourgmestre honoraire, Mme Christiane Orban et M. Alexandre Lodez, échevins), des corps constitués et des représentants des Anciens combattants, avec un joli nombre de porte-drapeaux, pour le Te Deum solennisant notre fête nationale.

Notre diacre, Jacques Delcour, nous a lu un extrait de l’évangile selon saint Luc (12,54-59), où Jésus reproche à ses interlocuteurs de ne pas savoir « lire les signes des temps ». M. le Curé a commenté cet extrait.

La prière universelle a fait monter vers le Ciel nos demandes pour notre pays, notre Roi, et les intentions de nos contemporains.

Le Te Deum a été joué à l’orgue et chanté par Pierre Bodson accompagné par Isabelle Rahier.

M. Eisenhuth, président de la FNC Theux, a terminé son intervention par un vibrant « Vive la Belgique ! Vive le Roi ! », et la Brabançonne a suivi, toujours jouée à l’orgue.

 

La minute liturgique – 30 – La veille de sa passion

En français, le mot a deux significations : il désigne soit un amour fou, « passionné », soit une souffrance endurée… En parlant du Christ, les deux sens se conjuguent.

Chaque semaine, redécouvrons le sens d’un mot ou d’une expression de la messe.

Les textes de ces minutes liturgiques, rédigées par l’abbé Olivier Windels, vicaire épiscopal et responsable des services de la Catéchèse, du Catéchuménat et de la Liturgie pour le diocèse de Liège, sont publiés aux Éditions Fidélité.