L’Église catholique de Belgique suspend toutes les célébrations liturgiques publiques – 12 mars

En raison de l’expansion de l’épidémie du coronavirus, les évêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce week-end du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

Les baptêmes, mariages et funérailles pourront se dérouler en cercle restreint.

Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.

Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.

Les sites web de CathoBelKerknetKTORCFKerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en oeuvre pour arrêter l’extension du Covid-19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Précautions demandées face au Covid-19 – 2 mars 2020

Le gouvernement appelle à la vigilance et à prendre des précautions concernant le coronavirus Covid-19.

Les évêques belges se joignent à cet appel et demandent aux communautés de croyants catholiques de notre pays d’observer avec effet immédiat et lors de toute assemblée, les mesures de précaution suivantes :

  • Eviter de se serrer la main ou de s’embrasser lors du don de la paix
  • Pas d’utilisation d’eau bénite en entrant et en sortant de l’église
  • La communion est uniquement reçue sur la main. Elle est uniquement distribuée par celui qui préside si c’est possible.

Les évêques remercient tous ceux qui, avec beaucoup de dévouement et d’expertise, font tout leur possible pour limiter la propagation du coronavirus Covid-19 et soigner de manière optimale les personnes infectées.

La Conférence des évêques de Belgique
Bruxelles, le 2 mars 2020