Une « auberge du pèlerin » s’ouvre à Liège

Dans le cadre du renouveau du Sanctuaire Sainte-Julienne de Cornillon avec le monastère des clarisses et le béguinage contemporain, une nouvelle auberge sur un des plus anciens sites habités de la rive droite de Liège a ouvert ses portes aux pèlerins, voyageurs et retraitants ce mardi 16 avril 2019. Pour plus d’information, lisez le communiqué de presse en cliquant ici.

Tradition hospitalière

Cette nouvelle auberge monastique est en phase avec la longue tradition hospitalière de Liège, cité au croisement des mondes latins et germaniques. Stratégiquement située à la porte nord-est de la cité ardente, elle répond aussi au manque de logements pour le nombre croissant de pèlerins et de randonneurs, surtout les néerlandophones et les germanophones qui descendent vers le sud. Certains empruntent par exemple les sentiers de grande randonnée GR ou encore le célèbre chemin de saint Jacques de Compostelle, le long de la Via Mosana et de l’étape incontournable à l’église Saint-Jacques à Liège. Rien de tel qu’une étape monastique pour développer l’intériorité du chemin.

L’auberge a une capacité d’accueil de 4 chambres et 10 lits. Conforme aux normes du Commissariat général au Tourisme et des chambres d’hôtes de qualité, les trois chambres doubles et le dortoir bénéficient chacune d’une salle de douche avec WC. Le tarif de base pour une nuit et un petit déjeuner est de 28 EUR pour un lit en dortoir et 45 EUR en chambre individuelle. Un tarif spécial est prévu pour les étudiants et les sans-emplois. Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, dit : Je suis heureux du renouvellement de ce haut-lieu de Cornillon où a vécu sainte Julienne au début du XIIIème siècle. C’était un hospice-léproserie officialisé en 1176 où le sens de l’accueil était déjà très présent. Cette auberge témoigne de l’hospitalité liégeoise et j’espère que de nombreux pèlerins ou retraitants découvriront le Mont-Cornillon sur lequel se trouvait également l’ancien couvent de la Chartreuse depuis 1388. J’espère qu’ils y découvriront le sens de la communion avec le Christ et le sens de l’adoration dans la prière de contemplation.

Les sœurs clarisses disent : Nous sommes contentes de pouvoir accueillir des pèlerins, des voyageurs, des retraitants de quelques jours, des étudiants en blocus, et toute personne en chemin. Nous préparerons les chambres et les repas. S’ils le veulent, ils peuvent participer à la messe quotidienne de 8h ou aux offices. Le premier groupe que nous accueillons ce vendredi est celui des jeunes de la paroisse Saint-François-de-Sales emmenés par les pères salésiens.

Jacques Galloy, initiateur des circuits sainte Julienne et administrateur-délégué de l’ASBL du Sanctuaire de sainte Julienne de Cornillon dit : L’inauguration de cette auberge est une étape supplémentaire dans le redéploiement du sanctuaire et participe à la revitalisation du chaleureux quartier d’Amercœur au pied de la Chartreuse. Le chantier d’aménagement du béguinage contemporain progresse bien et, par exemple, les 4 appartements de la maison sainte Julienne seront inaugurés en juin. L’auberge sera aussi le point de départ ou d’arrivée des nombreuses routes que parcourait sainte Julienne au Moyen-Âge : Retinne, les étangs de la Julienne à Argenteau, Maastricht, Cologne, Tongres ou encore son exil vers Namur-Salzinnes puis Fosses-la-Ville. Je me réjouis que les itinéraires que nous proposons avec les Circuits sainte Julienne soient de plus en plus fréquentés.

Consultez le dossier de presse sur l’inauguration de l’auberge St-François.

Toutes les infos, photos et réservations sur le site : https://www.saintejulienne.org/fr/auberge/

Cet article est paru sur le site internet du diocèse de Liège

Du neuf du côté d’Église Info !

Notre Unité pastorale est présente sur EgliseInfo.be depuis l’origine (et très heureuse de l’être !), grâce à des bénévoles qui, en alerte, veillent à ce que nos horaires soient toujours à jour.

Ce vendredi 7 avril, avait lieu une conférence de presse, qui a dévoilé le nouveau logo (ci-dessus) et le nouveau site, 3 ans après le lancement de cette plateforme qui se définit comme « le GPS des horaires de messe » !

Nouvelles !

Aujourd’hui, aussi bien les prêtres que les laïcs sont mobiles et cet outil de géolocalisation des horaires de messe est une réponse appropriée à ces nouveaux besoins, témoigne le chanoine Eric de Beukelaer, vicaire épiscopal pour les affaires juridiques et temporelles du diocèse de Liège, qui fut pionnier de la plateforme lors de son lancement à Pâques 2014.

  • La plateforme franchit le cap de 1.310 paroisses catholiques, ce qui représente une croissance de 60% du nombre de clochers par rapport à Pâques 2016 !
  • Cela représente plus de 50% de couverture en Belgique francophone.
  • Ensuite, plus de 73.000 utilisateurs ont consulté l’application en 2016 pour trouver une célébration selon leurs besoins, notamment les personnes mobiles ou en déplacement dans notre petit pays.
  • Un tiers des utilisateurs ont moins de 45 ans et ce sont 60% d’hommes.
  • Enfin, ce projet, initié par des chrétiens laïcs, se développe en partenariat avec Cathobel et des diocèses et va travailler sur une version multilingue pour 2018.

L’initiateur du projet, Jacques Galloy, explique que : La mission est de faciliter la participation aux offices, en particulier là où les lieux et les heures varient régulièrement. L’application facilite le travail des centaines de webmasters paroissiaux bénévoles qui doivent communiquer les horaires. Notre nouvelle identité visuelle souligne notre ancrage belge car notre plateforme est désormais autonome. L’Église 2.0 est en marche !

Alain Tiri, le webmaster, explique : Le site belge www.egliseinfo.be s’appuie sur un partenariat avec Google, ce qui permet un référencement optimal des paroisses sur les moteurs de recherche. La nouvelle version de notre site offre des informations à valeur ajoutée pour la vie chrétienne comme le sens des sacrements et des grandes fêtes liturgiques qui attirent aussi des pratiquant irréguliers.

Peut-être avez-vous déjà vous-même utilisé les services d’Église Info -en dehors de notre Unité pastorale ? Vous savez donc combien cette application est pratique !

Anne et Pierre-Louis, des jeunes engagés… chez nous !

Anne-Pierre-Louis-Francois-GodsTalents

Anne et Pierre-Louis passaient ce mardi 18 novembre sur RCF Liège,
dans l’émission God’s Talents (les talents de Dieu) !

Ils se sont mariés en septembre dernier à l’église de Theux, et ils habitent à Oneux. Avec joie et enthousiasme, ils invitent les jeunes de notre Unité pastorale à se retrouver prochainement pour partager un temps convivial, le 20 décembre prochain… des nouvelles bientôt !

Pour écouter l’interview d’Anne et Pierre-Louis, menée par Jacques Galloy, cliquez ici !

Anne, qui est illustratrice (essentiellement pour enfants), a réalisé les dessins du livre et du site internet sur la (petite) Julienne de Cornillon, une sainte bien de chez nous : www.lapetitejulienne.org. A (re)découvrir avec vos (petits-)enfants ?!