Vous êtes le sel… vous êtes la lumière ! C’est fort. Trop fort !

Homélie pour le 5ème dimanche du Temps ordinaire
Theux, le 5 février 2017

En fin pédagogue, Jésus excelle à enseigner des choses importantes en évoquant des situations ou des éléments du plus simple quotidien… Situations ou éléments que nous pouvons utiliser et transposer dans notre aujourd’hui du 21ème siècle.

Ainsi en est-il ce matin du sel… Nous en connaissons ses diverses propriétés ; donner du goût, conserver des aliments, assainir ; mais il peut aussi dénaturer, corroder et détruire.

Quelques grains insignifiants qui se fondent et disparaissent dans une préparation suffisent à développer toute la saveur d’un aliment… mais une pincée de trop -c’est mauvais pour la santé (!)- et c’est raté !

De même la lumière dont nous avons tant besoin, élément indispensable pour l’équilibre de tout organisme vivant, mais une lumière à utiliser d’une manière adaptée aux circonstances. Le faisceau lumineux d’une lampe de poche peut trouer l’obscurité et me permettre de diriger mes pas sur le chemin, mais n’a pas l’ambition de faire disparaître toute l’obscurité alentour. Tournée vers moi, cette lampe m’éblouirait ; je verrais certes la lumière, mais rien d’autre…

Et en ce temps-là, Jésus dit à ses disciples (et donc à nous puisque nous sommes réunis aujourd’hui à l’écoute de la Parole de Dieu) : VOUS ÊTES le sel de la terre … VOUS ÊTES la lumière du monde.

Jésus attend donc que chacun de ses disciples soit cette pincée de sel juste suffisante pour mettre en valeur sans dénaturer, cette lumière qui éclaire sans l’éblouir l’espace suffisant pour faire quelques pas…

Lire la suite « Vous êtes le sel… vous êtes la lumière ! C’est fort. Trop fort ! »