Installation de notre curé (2) : suite de la célébration

Suite du reportage de la célébration d’installation de l’abbé Jean-Marc Ista comme curé de Theux, le dimanche 14 septembre 2014, en l’église des Saints-Hermès-et-Alexandre

A l’homélie de notre nouveau curé a succédé un Credo sous forme de questions et réponses, puis la prière universelle, dans laquelle sont intervenus deux membres de cinq paroisses de notre Unité : Becco, La Reid, Desnié, Juslenville et Polleur.

Les chrétiens persécutés, les personnes malades, les victimes de violence, chacun de nous et nos communautés étaient au cœur de cette prière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrive alors le temps de l’offrande : les enfants, qui avaient participé à une animation durant la liturgie de la Parole, reviennent en portant des lumignons, le pain et le vin, des fleurs représentant les communautés. D’autres bouquets sont apportés par des membres des paroisses.

Notre curé encense ensuite l’autel et les offrandes, la croix mise à l’honneur en ce jour, puis est encensé par notre diacre, Jacques. Celui-ci encense alors les célébrants, l’assemblée et la chorale. Marque de respect très présente déjà dans l’Ancien Testament, l’encensement indique le caractère sacré : de Dieu, bien sûr, mais aussi des personnes (Tout homme est une histoire sacrée, rappelle un chant contemporain) et des accessoires destinés au culte. L’évangile de saint Matthieu rapporte que l’un des présents des mages à la crèche était de l’encens.

Une prière de louange (de Paul Grostefan) a suivi, entamée par Jacques Delcour, elle a été continuée par l’assemblée.

Le doyen, l’abbé Henri Bastin, a repris la parole, pour introduire la prière eucharistique confiée au nouveau curé :

Jean-Marc, pasteur de cette communauté, tu la rassembleras autour de la table de Dieu. L’Église a besoin de prêtres qui lui rappellent que c’est le Christ qui la nourrit, que son pain est corps livré pour notre vie. L’Église a besoin de prêtres qui lui rappellent que c’est le Christ qui, en eucharistie, s’offre à nous, comme un cadeau précieux : un seul pain pour que nous ne formions plus qu’un seul corps avec lui. Jean-Marc, reçois le pain et le vin que tu offriras au nom de tous et que tu distribueras, pain de Dieu qui unit les frères et relève les malades et les souffrants.

A commencé alors la prière eucharistique, avec la préface, le chant du Sanctus, et la prière eucharistique elle-même, où se place la consécration du pain et du vin qui deviennent alors Corps et Sang du Christ. A la fin de la prière eucharistique, vient la récitation du Notre Père, pendant laquelle tous les participants ont été invités à se donner la main, en signe de fraternité.

Enfin, l’échange du baiser de paix a scellé l’unité du peuple de Dieu présent à Theux ce jour-là !

Après la communion, vient l’envoi : c’est notre doyen qui a envoyé l’abbé Ista auprès de ses paroissiens :

Jean-Marc, tu as été aujourd’hui, de manière signifiante, au milieu de ta communauté, ministre de l’eucharistie, qui est la source et le sommet de la vie chrétienne. Cette vie chrétienne et missionnaire, tu es appelé à en être le serviteur et l’éveilleur auprès de tes frères et sœurs, depuis leur naissance jusqu’au jour de leur Pâque vers Dieu. Sur leur chemin de foi, tu les accompagneras pour qu’ils soient des témoins, et les soutiendras en leur offrant les sacrements qui les grefferont toujours davantage sur le Christ, dans son corps qui est l’Église.

A l’invitation de Jacques, des représentants de différentes aides thématiques ont alors été appelés, montrant ainsi que le curé n’est pas seul à faire vivre les communautés, mais qu’il est de sa responsabilité de s’entourer, notamment de laïcs, pour répandre la Parole de Dieu.

Pastorale du baptême, de la catéchèse, de la préparation au mariage, auprès des personnes malades, préparation liturgique, pastorale des funérailles, de la Parole, Vie Montante et Saint-Vincent de Paul sont ainsi représentées et leur affiche accrochée à un autre panneau.

Toute l’assistance a alors été invitée à proclamer ensemble le texte de la prière présente sur le signet remis à chacun, avec la photo d’un berger… ce que l’abbé Ista est appelé à être pour notre Unité pastorale !

Nous te rendons grâce, Jésus, berger de toute humanité, dont nous écoutons la voix et vers qui nous levons les yeux.

Tu connais chacun par son prénom et, avec bienveillance, tu suscites en nous le meilleur et tu nous appelles à vivre de ta vie.

Ta Parole nous rassemble des quatre horizons et nous guide pour bâtir un monde de justice et de paix, prémices du royaume des Cieux.

Comme l’herbe fraîche, ton pain nous nourrit et nous donne des forces neuves pour marcher dans tes pas et assumer la gloire de la croix.

Dans l’Esprit de fête, nous te rendons grâce, Jésus, berger du Peuple de Dieu, dont nous écoutons la voix et vers qui nous levons les yeux.

Amen.

Le chant L’esprit de fête a clôturé cette belle et riche célébration, à la suite de laquelle l’assemblée était invitée à se rendre à la Maison des Paroisses, pour y partager un goûter de fête, mais cela est une autre histoire 😉 !

L'abbé Jean-Marc Ista, officiellement nouveau curé de l'Unité pastorale de Theux

 

Cet article, publié dans Actualité, Année liturgique, Célébrations, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.