Je choisis de veiller !

2014Saint-EloiBeccoCropped

Le 29 novembre, à Becco, nous avons fêté saint Eloi, patron de la paroisse

Monsieur le Curé Ista a célébré la messe, au début de laquelle la représentante du Centre Maximilien Kolbe est venue nous expliquer les besoins de cette organisation, choisie par notre UP pour être aidée dans le cadre du projet de l’Avent, dont le thème est la solidarité.

À la fin de la célébration, Monsieur le Curé a béni les petites miches rangées sur le bord de l’autel, dans lesquelles étaient glissées un signet illustré de saint Éloi, souvenir du pélé-voyage de 2003 !

Après la messe, les paroissiens ont joyeusement partagé le verre de l’amitié au presbytère !

Annette

Ce diaporama nécessite JavaScript.

M. le Curé nous a fait parvenir le texte dont il s’est largement inspiré pour son homélie

Je choisis de Veiller !

L’Avent est le moment où l’Eglise manifeste le grand désir qui anime le cœur des hommes et des femmes : le désir de la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. L’Eglise nous invite à approfondir ce désir dans une attente active.

Dans l’Ancien Testament (ou Premier Testament), Dieu a préparé son peuple à désirer Celui qui devait venir le sauver : le Christ. Lorsque le Père a jugé que ce désir avait suffisamment mûri, et que la préparation de l’humanité avait atteint le degré souhaitable, il a envoyé son Fils pour sauver l’humanité.

Nous ne sommes plus aujourd’hui dans la situation de celles et ceux qui autrefois attendaient l’accomplissement des promesses divines. Nous célébrons non seulement la venue de Jésus qui a eu lieu à Bethléem, mais aussi sa venue définitive aux derniers jours. Entre ces deux venues, s’étend la période de l’Eglise, partagée entre la réalisation des promesses en Jésus et la manifestation plénière de sa gloire. Nous ne pouvons donc pas séparer le temps de l’Avent du temps de Noël, ni de celui de Pâques et des fins dernières.

Il peut paraître saugrenu qu’en ce premier dimanche de l’Avent la liturgie nous propose un évangile qui parle de la venue définitive du Christ aux derniers jours. Mais c’est parce que ces deux modalités de l’avènement du Christ se tiennent l’une et l’autre que nous ouvrons notre nouvelle Année liturgique par ce texte. Dans ce paragraphe de Marc, Jésus parle de la fin du monde. Le jour en question, personne ne le connaît. Dieu connaît l’heure dans l’éternité, mais cela ne signifie pas qu’elle correspond à une date précise de notre calendrier. A notre échelle la date n’est pas fixée. C’est pourquoi Jésus nous dit : Faites attention, restez éveillés ! Car vous ne savez pas quand ce sera le moment.

Il est vrai que nous rencontrerons le Seigneur à notre mort. Cependant, Jésus vient à nous de mille manières. Il nous rejoint par le truchement de nos frères et sœurs que nous rencontrons, par des pauvres et des marginaux. Il vient à nous par notre vie de prière, par notre témoignage de vie. Il est au milieu de nous lorsque nous participons à la prière commune, à l’eucharistie, à la catéchèse et à d’autres activités semblables.

Mais dans notre vie de chaque jour nous rencontrons des obstacles qui nous empêchent d’accueillir le Christ qui vient à nous. Ces obstacles nous empêchent de Le désirer ardemment. D’où la nécessité de rester éveillé pour ne pas nous décourager, pour raviver sans cesse en nous cette flamme que nous avons reçue au baptême. Tenons bien dans notre désir du Christ.

Abbé François Yumba

Cet article, publié dans Actualité, Année liturgique, Célébrations, Homélies, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.