L’Auberge du Ciel, un conte de Noël joué à Jehanster

2014 Jehanster Conte Noël (5)

Ce mercredi 24 décembre, à 17h30, la veillée de Noël à Jehanster commençait par la lecture d’un conte, joué par les enfants du catéchisme, et entrecoupé de chants de Noël

L’Auberge du Ciel,
d’après une histoire de Gerda Marie Scheidl 

Il était une fois, il y a plus de 2000 ans…

L’empereur César Auguste ordonne le recensement de tous ses sujets. Des milliers de personnes se mettent en route pour aller s’inscrire dans leur village d’origine.

Pour l’occasion, les propriétaires de L’Auberge du Ciel ont préparé une énorme marmite d’excellente bouillie, qu’ils se feront un plaisir de distribuer à tous leurs clients demain matin. Leur auberge est pleine à craquer et, en touillant dans leur chaudron, ils se réjouissent de l’excellente affaire que représente pour eux ce recensement.

2014 Jehanster Conte Noël (1)

Un couple, Joseph et Marie, s’approche de l’auberge :

Bonsoir Monsieur l’aubergiste, bonsoir Madame ! Auriez-vous une chambre pour la nuit ? Nous venons de loin. Ma femme attend un enfant.

Malheureusement, l’auberge affiche complet, il ne reste plus une seule chambre de disponible. Comme la dame aubergiste a pitié de ce couple épuisé par la longue route, elle parvient à convaincre son mari :

Laisse-les au moins dormir dans l’étable à côté de l’auberge. Près de l’âne et du bœuf, la paille vient d’être changée.

2014 Jehanster Conte Noël (2)

Sarah, la fille de l’aubergiste observe la scène :

Papa, ils auraient pu dormir dans ma chambre !

Car, à L’Auberge du Ciel, il paraît normal d’accueillir chacun, riche ou pauvre. Mais son père trouve qu’elle a des idées très bizarres. Sarah insiste :

Est-ce que je peux leur porter un peu de bouillie ? Ils doivent avoir faim ?

2014 Jehanster Conte Noël (4)

Mais ni son papa, ni sa maman ne se laissent fléchir, d’autant plus que ces gens-là n’ont sûrement pas de quoi payer… Ce n’est pas juste, pense Sarah, pourquoi y a-t-il des pauvres et des riches ? Pourquoi tant de souffrances ? On m’avait dit qu’un Messie viendrait et qu’il ferait de tous les hommes des frères…

Les bergers viennent de loin pour annoncer la belle nouvelle :

Il est né le divin enfant
Jouez hautbois, résonnez musettes
Il est né le divin enfant
Chantons tous son avènement

Il s’agit du Messie qu’on attend depuis si longtemps, le Sauveur du monde !
Auriez-vous un peu de nourriture ? Nous avons tous très faim.

N’écoutant que son grand cœur, Sarah court chercher le chaudron de bouillie et en distribue à chacun. Il y a de plus en plus de monde autour de l’enfant.

Et voici que s’approchent 3 rois mages venus d’Orient.

Melchior et Balthazar
Sont partis d’Afrique, sont partis d’Afrique
Melchior et Balthazar
Sont partis d’Afrique avec le roi Gaspard

Ils ont marché la nuit, ils ont suivi l’étoile, ils ont quitté leurs habitudes pour rendre hommage au Roi des rois. Ce sont des étrangers mais le roi d’amour ne regarde ni la couleur de la peau, ni la carte d’identité, Il ne regarde que le cœur.

2014 Jehanster Conte Noël (6)

Les bergers continuent à nourrir tous ceux qui ont faim.

Sarah est fort tracassée car le chaudron sera bientôt vide. Ses parents ne seront pas contents. Mais elle est si fatiguée qu’elle se recouche. Tous s’endorment.

Douce nuit, sainte nuit !
Dans les cieux ! L’astre luit.
Le mystère annoncé s’accomplit
Cet enfant sur la paille endormi,
C’est l’amour infini !

2014 Jehanster Conte Noël (7)

L’aubergiste se réveille et descend dans l’auberge. Il ne trouve pas le chaudron et décide de réveiller Sarah :

Où est le chaudron ?

Sarah va vite dans l’étable rechercher la marmite, en espérant que les visiteurs de la nuit ne l’aient pas complètement vidée… mais c’est la catastrophe, ils ont tout mangé! Sarah se met à pleurer, alors Marie se lève et vient la consoler. Elle lui trace une petite croix sur le front et l’encourage à transporter le chaudron près de ses parents. Elle lui assure aussi que tout se passera bien.

2014 Jehanster Conte Noël (8)

D’abord, c’est facile, la casserole vide est très légère, mais peu à peu, elle s’alourdit, et lorsque Sarah arrive à l’auberge, ses parents sont très étonnés de voir qu’il y a plus de bouillie qu’hier !

À partir de ce jour-là, à l’image du chaudron, des cœurs vides se remplissent à ras bord, des mains fermées s’ouvrent pour partager (tous le monde lève les mains paume ouvert face public), des regards anxieux s’apaisent, des gens débordés de travail prennent le temps de s’occuper des autres, car ce jour-là n’était pas un jour comme les autres, c’était le premier Noël.

2014 Jehanster Conte Noël (9)

Bravo aux lecteur, organisateurs, acteurs pour cette belle histoire de Noël !

Cet article, publié dans Actualité, Année liturgique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Auberge du Ciel, un conte de Noël joué à Jehanster

  1. Ping : « Vous trouverez un enfant…  | «Le blog de l'Unité pastorale de Theux

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.