Effata, ouvre-toi! Tout ce qu’Il fait est admirable!

Ouvre-toi

Homélie de l’abbé Marcel Villers
pour le 23ème dimanche ordinaire (Mc 7,31-37)
Theux, le 6 septembre 2015

Tout ce qu’il fait est admirable. 

C’est l’enthousiasme.
Jésus avait pourtant recommandé le silence, la discrétion, mais la foule fait corps avec l’homme délivré et s’unit à son action de grâces.

Tout ce qu’il fait est admirable ! Seigneur, que tes œuvres sont belles !

C’est le cri de joie de l’homme devant la création, la première, celle de la Genèse.
Aujourd’hui, l’acclamation s’élève vers Jésus en qui tout l’univers et l’homme sont recréés, restaurés, ressuscités.

Alors Jésus leur recommanda de n’en rien dire à personne.

Pourquoi cette consigne de silence ?
Faudrait-il mettre sourdine à notre joie, à notre action de grâces ?

Bien sûr, tout ce que Dieu a fait est bon et beau.
Mais il y a les aveugles, les estropiés, le désert et la soif, les sourds et les muets.
Tous manifestent que ce monde est blessé, malade.
Que dire d’autre quand on voit ce flot incessant de réfugiés, d’hommes, de femmes, d’enfants, fuyant la guerre, les dictatures ?
Que dire d’autre quand, devant eux, on ferme nos portes, on élève des clôtures et des murs ?
Que d’hommes, aujourd’hui comme hier, écrasent leurs frères ou les enferment dans le malheur.

La création n’est pas achevée.
Dieu poursuit son œuvre, jour après jour.
En Jésus, il est à l’œuvre dans notre histoire et ce qu’il y fait est admirable.

Et que fait-il ?

D’abord, il ouvre les oreilles.
Et l’homme, guéri, peut alors entendre, et donc comprendre la Bonne Nouvelle qui est celle d’un Dieu qui fait justice aux opprimés, donne le pain aux affamés, protège l’émigré, soutient la veuve et l’orphelin, comme disait le psaume.

Ce n’est pas évident que Dieu soit ainsi.

Il faut que nos oreilles et notre cœur soient assez ouverts pour que nous soyons capables de reconnaître, comme l’affirme saint Jacques, que Dieu choisit ceux qui sont pauvres aux yeux du monde.

Ensuite, Jésus délie la langue des hommes pour qu’ils puissent parler correctement, c’est-à-dire à la fois proclamer les merveilles de Dieu et dire au dernier des derniers : Prends ce siège, et installe-toi bien. 

Qui donc alors est ce sourd-muet dont parle l’Évangile ?

Vous et moi, et tous ceux à qui nous ressemblons.

Et ils sont nombreux les sourds, les muets, les aveugles.
Nous aussi avons besoin d’être guéris.
Qui d’entre nous, en effet, si arrivent dans notre assemblée un homme aux vêtements rutilants et un pauvre aux vêtements sales, qui se tournera vers le pauvre pour lui dire : Viens et installe-toi bien ?

Qui, aujourd’hui, en Europe, se tourne vers les étrangers qui y cherchent refuge et leur dit : Viens et installe-toi bien ?

Il faut que le Seigneur remette les choses en place, dans notre monde, mais aussi en nous et dans nos assemblées.

Le combat pour restaurer le monde, pour assurer la communication correcte entre les hommes, commence ici dans notre assemblée eucharistique.

À chacun, le Seigneur dit : Effata, c’est-à-dire ouvre-toi.

Bien sûr, par nos cinq sens, nous sommes ouverts à tout ce qui nous entoure.
Nous voyons les visages et les choses.
Nous entendons les sons et les voix.
Nous sentons les odeurs et les parfums.
Nous touchons le doux comme le rude.

Nos cinq sens ne concernent pas seulement le corps, mais aussi le cœur.
Il y a deux sortes de sens, les uns corporels, les autres spirituels.
Lorsque le Seigneur nous dit : Effata, ouvre-toi, il nous ouvre à l’invisible, l’inouï, cet autre monde, plus large et plus profond qui est le domaine spirituel, le monde de Dieu. Mais comme toujours en régime chrétien, on s’ouvre au monde de Dieu dans la mesure où on s’ouvre à ses frères, à tout homme, en particulier à l’étranger qui frappe à la porte.

Abbé Marcel Villers

P.S. Merci à Jean-François Kieffer pour son dessin très explicite !

Cet article, publié dans Homélies, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.