Écho de la récollection du 5 août 2017 à Oneux

Une tradition s’installe au fil du temps… des membres de notre Unité pastorale se sont rassemblés cette année encore pour un temps de récollection dont l’animation était confiée cette fois à notre Doyen, M. l’abbé Henri Bastin, sur le thème :

La Parole de Dieu :
une source inépuisable pour notre vie en Église !

Dans un premier enseignement, M. le Doyen a redit la nécessité impérieuse de se nourrir de la Parole de Dieu par la fréquentation régulière de la Bible. Il a mis évidence la Lectio Divina qui permet d’une part de mieux connaître les Écritures, leur contenu et surtout de découvrir ce que Dieu veut révéler à chacun, le message qui lui est personnellement destiné.

Cette pratique de la Lectio Divina –qui a fait ses « preuves » notamment dans l’Unité pastorale de Malmedy– rassemble, convoque, structure le Peuple de Dieu. La Parole est vivante, active et met en route. Cette pratique est accessible à tous, sans exception. La Lectio est écoute attentive de la Parole, méditation, prière et contemplation.

Quelques mots retenus : simplicité, confiance, humilité, imprégnation, rayonnement, savoureuse, cœur à cœur, conversion, engagement…

Le second enseignement détaillait les degrés de l’échelle de la Lectio Divina.

Le degré de la lectio correspond à l’écoute de la Parole (accueil et attention). Celui de la meditatio correspond à celui de la recherche du message que le Seigneur veut donner à travers sa Parole (exploration et creusement). L’oratio correspond au moment de notre réponse priante au Seigneur (simplicité et confiance). Le degré de la contemplatio est celui du moment de la gratifiante union dans le cœur à cœur avec le Seigneur, au-delà de toute parole (intimité).

M. le doyen ajoute une cinquième étape : celle de la conversio qui renvoie tout en même temps à la conversion et à l’engagement : Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et la mettent en pratique ! (Lc 11,28).

Cette belle et riche journée, entrecoupée par des moments de convivialité et de fraternité s’est terminée par l’Eucharistie dominicale, fêtant aussi la Transfiguration, célébrée en l’église d’Oneux.

Jacques Delcour

Publicités
Cet article, publié dans Réflexion spirituelle, Retraites et récollections, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s