Vœux de notre curé pour l’année qui commence !

envoivoiliers

Chers frères et sœurs dans le Christ,

Cette année pour les raisons que vous connaissez surement, je n’ai pu me prêter au jeu de poster une vidéo pour vous adresser mes vœux à Noël. Je profite donc de l’arrivée de 2017 pour vous délivrer mes meilleurs souhaits habillés d’une réflexion issue d’une méditation suscitée par l’évêque de Rome, notre pape François.

Dans plusieurs de ses écrits récents, François affirme que pour lui, le temps est supérieur à l’espace. Cela est étonnant du fait que, pour nombre de philosophes et intellectuels, ces deux dimensions essentielles dans notre rapport au monde peuvent être égales tout en étant radicalement différentes ! Mais le pape n’a-t-il pas raison d’une certaine manière ?

L’espace, le lieu dans l’immédiat nous donne une place, un ancrage physique en un endroit ou un groupe… au risque de nous fixer. Ne parle-t-on pas d’esprit de clocher pour évoquer une certaine manière d’être qui est figée dans la réalité ?

Le temps, lui, s’écoule : avec lui, tout est fluide. S’il ne se résume pas à l’instant ni à la longueur qui érode, il renvoie à la maturation et l’épanouissement. Ne dit-on pas d’un vin qu’il est d’un grand millésime parce qu’il est né une année mais a pris le temps pour s’élaborer et donner toutes ses promesses ?

Nous sommes en un temps d’incertitude où beaucoup veulent enfermer l’autre dans des catégories (le réfugié, l’immigré, le chômeur, …). Parmi nous, des idées identitaires, voire nationalistes si pas racistes, circulent de plus en plus. Des frontières et des murs de protection qui s’élèvent dans les esprits en appellent à la construction d’autres bien physiques… pour (re)mettre les choses en ordre et les gens en place !

Le peuple de Dieu lui se déplace : il est en exode, en exil. Il court au désert et de ville en village pour écouter le Verbe fait chair. Il se fait Église universelle pour annoncer la Bonne Nouvelle !

Le peuple de Dieu se sait né d’une histoire avec son Seigneur, il est engendré d’une histoire d’amour et d’alliance.

Chers paroissiens, chers frères et sœurs dans le Christ, chers compagnons en humanité, je vous souhaite d’accueillir 2017 comme un temps donné, un cadeau. Quoi qu’il arrive là où nous porterons nos pas, nous pourrons toujours en faire un petit quelque chose. L’occasion d’une rencontre, l’opportunité d’un don gratuit, la possibilité d’une offrande. Surtout nous pourrons encore prendre le temps pour poser un regard juste pour aimer et reconnaître, pardonner et relever, prier et s’émerveiller. Jusque dans l’action de grâce et la louange pour les croyants.

En toute chose, rendons grâce à Dieu.
C’est sa volonté sur nous dans le Christ !
(1 Thessaloniciens 5.18)

Cette parole m’a soutenu bien des fois lors de ma maladie lors de l’année écoulée et m’a porté dans la confiance. Aujourd’hui, je vous la partage, comme Paul en son temps, pour qu’elle nous conduise à l’espérance et à la patience devant le devenir.

Bonne et sainte année à tous, à chacun et chacune !

Jean-Marc Ista,
curé de Theux

envoidiscipes

P.S. Merci à Jean-François Kieffer pour ses dessins !

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vœux de notre curé pour l’année qui commence !

  1. villers dit :

    Merci pour ces vœux et ce très beau texte de méditation. Comme le curé nous y invite, laissons le temps faire son œuvre et surtout prenons le temps, en marche.

  2. Françoise Decheneux dit :

    Merci Monsieur le Curé pour ce magnifique message et pour vos bons vœux .Nous vous souhaitons une sainte et heureuse année .

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s