Clé pour lire l’évangile de Marc : 8. Il faut…

Clés pour lire l’évangile de Marc

Dans cette série hebdomadaire (parution le mercredi), nous voulons fournir des clés pour ouvrir et apprécier le texte de l’évangile de Marc. En cette période du carême, nous nous intéressons au récit de la passion : Mc 14,1-15,47.

8. Il faut…

Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup,
qu’il soit rejeté par les anciens,
les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué,
et que trois jours après, il ressuscite.
(Mc 8,31)

Trois fois (8,31 ; 9,31 ; 10,33), Jésus annonce à ses disciples sa passion, sa mort et sa résurrection. Pierre vient de confesser : « Tu es le Christ. » (8,29) Aussitôt, Jésus annonce sa passion et sa mort, détruisant dans l’œuf toute conception politique et triomphante de sa mission.

« Il faut que » : c’est le langage même des Écritures où Jésus a déchiffré sa propre histoire. Ce mot : « il faut » est le langage de l’absolu, tout autant que celui de la suprême liberté. Jésus puise, en effet, dans la Bible le sens de sa mission et de sa mort. Il ne s’agit, pour lui, ni de fatalisme, ni de résignation, mais d’une claire conscience que ce qui l’attend est conforme à l’appel de Dieu le concernant et définissant sa vocation.

Le Fils de l’homme

Cette expression équivaut d’abord à « Fils d’homme » et désigne simplement l’être humain. Son emploi dans le livre de Daniel, un témoin de la littérature apocalyptique, fait référence à un être céleste (Dn 7,13) à qui, à la fin des temps, Dieu confiera « souveraineté, gloire et royauté, une souveraineté éternelle » (Dn 7,13-14).

Cette expression « Fils de l’homme » est, dans l’évangile selon Marc, utilisée par Jésus pour se désigner lui-même. Elle suggère l’autorité royale qu’il reçoit de Dieu (Mc 2,10 ; 2,28) dont il annonce le Règne. Il est le juge de la fin des temps devant qui tout être humain est appelé à se situer.

Curieusement, « Fils de l’homme » est un titre que Jésus s’est attribué, mais que les chrétiens n’ont jamais usé pour le désigner.

Abbé Marcel Villers

Cet article, publié dans Clés pour lire l'évangile de Marc, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.