Li Cramignon : l’oeuvre soutenue par notre UP en Avent

Informations sur le projet « Vivre ensemble »
que soutient notre UP en cet Avent 2018

Depuis 1986, le réseau De Bouche à Oreille, ancré d’abord au Pays de Herve, prend une dimension régionale. Il est profondément enraciné dans la réalité du monde agricole, dans celle de l’économie sociale, de l’éducation ou encore celle des publics vivant des situations précaires. Le réseau, composé de 13 groupes, aborde des enjeux de société liés à la justice sociale, à l’environnement, à la consommation. Divers secteurs de l’asbl développent des projets d’alternatives citoyennes et économiques.

Li Cramignon, le secteur du réseau pour la promotion de la santé, veut faire le lien entre ces projets et un public plus fragilisé par la pauvreté et l’isolement.

La santé par l’alimentation, le projet de Li Cramignon, propose des animations auprès différents publics dont les plus fragilisés (personnes handicapées, jeunes, personnes en grande précarité…). L’objectif des animations est de faire le lien entre alimentation et santé afin de susciter une prise de conscience et un esprit critique envers les choix alimentaires de chacun : bien manger et pas cher.

Créée par des bénévoles ainsi que par des travailleurs sociaux et en insertion professionnelle, cette dynamique devient de plus en plus participative. La récente collaboration avec le CPAS de Soumagne, l’épicerie solidaire, le magasin Nos Racines et les producteurs locaux permettra de développer encore le réseau d’alimentation locale, saine et durable dans la région de Herve.

J’ai vu évoluer les membres de ce groupe vers une alimentation plus durable, plus saine, axée sur le fait-maison et les produits frais de saison. Ils ont appris à travailler ensemble, à créer des liens de solidarité et d’entraide.

Ils ont appris bon nombre de savoirs et de savoir-faire, et ont repris confiance en eux et en leurs capacités.

Anne Gomez-Mariné, animatrice-formatrice

Merci de prévoir votre participation à la collecte
qui aura lieu lors des messes des 15 et 16 décembre ! 

Vous pouvez aussi effectuer un don (déductible de vos impôts à partir de 40€ / an) via le site de Vivre ensemble et/ou via un virement au compte BE91 7327 7777 7676.

Mercredi 15 août 2018 : fête de l’Assomption

Le 15 août, que fêtent les chrétiens ?

Ils fêtent l’arrivée au Ciel de Marie, mère de Jésus, après sa vie sur la terre. Elle a été, dit la définition catholique, enlevée en corps et en âme à la vie céleste*.

Que se passe-t-il chez nous à cette occasion ?

  • Le mardi 14 août, il y a le traditionnel pèlerinage (une marche) du village de Becco vers le sanctuaire de Banneux où Marie est apparue en 1933. Départ à 17h de la place du village de Becco, marche, quelques arrêts de prière, et messe à Banneux (chapelle du Saint-Sacrement) à 20h. Prendre de bonnes chaussures de marche ! Le retour en voiture des pèlerins est assuré par des personnes qui viennent à la messe à Banneux.
  • Le mercredi 15 août, il y a une seule messe célébrée pour toutes les paroisses situées sur la commune de Theux (et qui constituent ensemble ce que l’on appelle l’Unité pastorale, dénommée « Saint-Jean-Baptiste-en-la-fenêtre-de-Theux ») : elle a lieu à Juslenville, en l’église Saint-Augustin à 10h.

Qui est invité ?

Toute personne qui souhaite découvrir les célébrations est la bienvenue : la porte est toujours ouverte ! Bien sûr, tous les chrétiens, mais aussi ceux qui s’intéressent à la question du sens de la vie, à la question de la foi… et aux autres !

♠♠♠♠♠

Lors de l’eucharistie du 15 août à Juslenville, la collecte est destinée à Caritas secours – Liège, une oeuvre soutenue par notre diocèse depuis de longues années.

Cette année encore, de nouveaux partenaires, associations, ont rejoint le réseau de Caritas-Secours Liège : ils viennent en aide,

  • ici aux jeunes issus de milieux difficiles (Le Goeland à Beaufays),
  • là aux personnes handicapées à travers une maison communautaire pour personnes semi-autonomes (Les Anawims à Marchin),
  • là encore aux jeunes à travers des activités et ateliers et école de devoir (Terrains d’aventures à Verviers).
  • La Plateforme des Hauteurs, à Liège, rassemble 5 antennes sociales actives sur les hauteurs de Liège et venant en aide à des centaines de bénéficiaires par le biais entre autres de distribution de colis alimentaires hebdomadaires.

La précarité ne recule pas, hélas elle poursuit sa route. En cette fête de l’Assomption de Marie, cet appel (à dons) du 15 août peut apparaître comme un rappel pour ne jamais oublier qu’il faut garder les yeux grands ouverts sur le monde qui nous entoure.

Pour rappel : Caritas-Secours propose la défiscalisation pour tout montant égal ou supérieur à 40€ versés par an. Faites un don au n° BE 04 240 08007 6231 avec en communication : 1508 pour pouvoir bénéficier de cette défiscalisation.

*Plus de détails sur cette grande fête : site de l’Église catholique de France.

Collecte de la Pentecôte 2018 : Mgr Delville fait appel à notre soutien !

L’asbl Évêché de Liège prend en charge chaque année de nombreux frais du diocèse de Liège. Je relève d’abord les bâtiments de l’évêché : vous savez combien ils sont importants et au service de tous.

Ensuite, viennent les frais de personnel : celui-ci compte, en particulier, des personnes spécialisées en gestion des fabriques d’églises et en pastorale des jeunes.

À cela s’ajoutent les frais de fonctionnement de chaque vicariat : cette année la catéchèse a été à l’honneur grâce au travail du vicariat Annoncer l’Évangile, mais cela pèse évidemment sur les financements.

Un poste important est la quote-part du diocèse de Liège aux frais généraux de l’Église de Belgique, en particulier le soutien aux mouvements d’entraide (comme Justice et Paix, ou Pax Christi) et la contribution aux Églises sœurs de la République démocratique du Congo, du Burundi et du Rwanda.

C’est ainsi que l’asbl fait face chaque année à des charges d’un montant de l’ordre de 850.000€ alors que ses revenus tournent en général autour de 650.000€. Il y a dès lors un déficit annuel à combler. C’est pourquoi l’évêché demande aux fidèles de le soutenir dans l’exercice de ses missions.

En 2017, une réévaluation importante du patrimoine de l’asbl a permis de clôturer les comptes en boni, évitant ainsi de devoir diminuer le capital existant. Mais cette opération de réévaluation ne pourra pas automatiquement se répéter chaque année !

Pour l’année 2018, il a été demandé à tous les services diocésains de « se serrer la ceinture » dans tous leurs frais de gestion. Grâce à ces efforts, le déficit probable de l’exercice en cours pourra être ramené à un montant de 185.000€.

C’est grâce à l’effort des chrétiens du diocèse que ce déficit pourra être comblé. C’est pourquoi je lance à nouveau un appel à vous tous, frères et sœurs, pour soutenir par votre générosité en ce dimanche de Pentecôte, les services diocésains et la coordination de la pastorale.

Un numéro de compte à retenir : BE93 3631 4768 5267, d’Évêché de Liège ASBL, 25 rue de l’Évêché, 4000 Liège.

Merci de répercuter cette annonce et merci de votre générosité à y répondre !

+ Jean-Pierre DELVILLE,
évêque de Liège