Clés pour lire l’évangile de Luc : 12. Avance au large, et jetez vos filets

Clés pour lire l’évangile de Luc

Dans cette série hebdomadaire (parution le mercredi matin), nous voulons fournir des clés pour ouvrir et apprécier le texte de l’évangile de Luc. Cette semaine, Lc 5,1-11 du 5ème dimanche du temps ordinaire.

12. Avance au large, et jetez vos filets

Alors laissant tout, ils le suivirent.  (Lc 5,11)

« Avance au large, et jetez vos filets. » (5,4) A quoi cela peut-il servir ? « Nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre. » (5,5) Mais Jésus demande d’aller « au large » qu’on peut aussi traduire par « aller plus profond. » Aller au large, c’est prendre distance, sortir, aller voir plus loin, dans ce vaste monde. Avancer au large, c’est aussi aller « plus profond ». Devant l’épreuve, l’échec, « nous avons peiné toute la nuit », notre vision est souvent amère ou découragée et notre foi trop superficielle.

« Sur ta parole, je vais jeter les filets. » (5,5) C’est de nuit, dans l’obscurité, sans avoir un quelconque indice que Jésus a raison. Croire sur parole, espérer contre toute espérance à courte vue, voilà ce que Jésus demande. N’est-ce pas cela la foi ? Et sa fécondité : « Ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. » (5,7)

Disciple

« Laissant tout, ils le suivirent. » (5,11) Belle définition de l’être-disciple ! « Jésus est un maître (didascalos en grec : enseignant) qui rassemble autour de lui des disciples (mathètès en grec : élève, apprenti). Les disciples constituaient une école, un groupe, un cercle bien visible autour de Jésus… Le disciple recevait par les yeux, les oreilles la sagesse du Rabbi, il s’imprégnait de son style de vie, il partageait le pain avec lui, entrait en communauté de vie avec lui et le servait… Jésus exigeait que, durant les déplacements, les disciples le suivent en restant derrière lui. C’est cette attitude concrète qui a fini par exprimer l’ensemble des rapports entre le Maître et son adepte : la sequela, littéralement : la « suite », c’est-à-dire l’état de disciple qui passe sa vie à l’écoute et au service de son maître. » (Enzo BIANCHI, Suivre Jésus le Seigneur, 1993)

Abbé Marcel Villers

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.