Clés pour lire l’évangile de Luc

Dans cette série hebdomadaire, nous voulons fournir des clés pour ouvrir et apprécier le texte de l’évangile. Cette semaine, Lc 9, 11-17 de la fête du Saint-Sacrement.

32. Tous mangèrent et furent rassasiés

Renvoie cette foule… Donnez-leur vous-mêmes à manger (Lc 9, 12.13)

Face à une foule de cinq mille personnes, qui a faim de la parole de Jésus et le poursuit jusque dans le désert, que faire ? « Renvoie cette foule » (9,12). Telle est la solution que les disciples proposent à Jésus. Peut-être ont-ils peur, ne sachant que faire pour rassasier tant de monde ?
Donnez-leur vous-mêmes à manger, répond Jésus. Telle est la mission essentielle des pasteurs de l’Église. Et nous connaissons la fin du récit : Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés ; puis on ramassa les morceaux qui leur restaient : cela faisait douze paniers. Cette abondance de restes est présente aujourd’hui encore dans la vie de l’Église.
Jésus se révèle ainsi comme celui qui sert la foule des hommes et surtout comme le sauveur toujours prêt à secourir les siens. L’eucharistie est la mémoire de cette révélation et de ce geste salvifique.

Un récit multiplié

« Le miracle des pains est le seul situé dans le ministère galiléen qui, présent dans les trois synoptiques, se trouve également chez Jean. Plus : Marc suivi de Matthieu, connaît une autre version avec sept pains, sept corbeilles et quatre mille hommes. Rapporté donc six fois dans les évangiles, ce ‘miracle de cadeau’ suit un schéma que le livre des Rois met trois fois en œuvre à propos d’Élie et Élisée : sans qu’on lui réclame de miracle, le prophète offre, de son propre mouvement, des biens matériels (farine, huile, pain) de façon étonnante. La grandeur du don ressort de la différence des chiffres. Jésus avec cinq pains dépasse largement Élisée qui en avait vingt ; Jésus nourrit cinq mille hommes quand Élisée le fait pour cent personnes (2 R 4). La conclusion est claire : Jésus est le grand prophète attendu. » (Hugues COUSIN, L’évangile de Luc, 1993)

Abbé Marcel Villers

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.