La chronique de notre Curé du 21 mars 2021

Nous voudrions voir Jésus

« Si tu me dis : montre-moi ton Dieu, je pourrai te répondre : montre-moi l’homme que tu es et moi, je te montrerai mon Dieu. Montre donc comment les yeux de ton âme regardent et comment les oreilles de ton cœur écoutent… » Par ces mots, Théophile d’Antioche commence un commentaire sur la première Béatitude selon saint Luc : « Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu. » Ce sont les mots que j’ai utilisés pour commencer mon homélie lors des obsèques de Joseph Belleflamme lundi dernier. D’un côté, cela me paraissait approprié puisque l’Évangile choisi par le défunt pour sa messe d’obsèques était les Béatitudes dans la version de Mathieu et qu’il n’avait pas laissé de traces des motivations de son choix. D’un autre côté, nous étions, avec la famille et la communauté au sens large, réunis pour honorer la mémoire d’un juste et rendre grâce à Dieu pour le témoin de l’Évangile que Joseph a été parmi nous. Certes, comme nous, il n’était pas parfait mais sa foi et ses convictions l’ont porté tout au long de sa vie, dans les hauts et les bas, en famille, dans sa profession de vétérinaire et dans ses nombreux engagements. Avec Joseph, regarder l’homme qu’il était pouvait mener à discerner une certaine présence de lumière qui le dépassait… «Dieu en effet est perçu par ceux qui peuvent le voir, après que les yeux de leur âme se sont ouverts… l’homme doit avoir une âme pure, comme un miroir brillant » complète saint Théophile.

Lire la suite « La chronique de notre Curé du 21 mars 2021 »