Fête de sainte Julienne de Cornillon, le 7 août 2018

La communauté des Clarisses de Cornillon
et les membres de l’ASBL du sanctuaire
de sainte Julienne vous invitent à fêter

Sainte Julienne de Cornillon
le mardi 7 août à 18 h

Le père Patrick Bonte, vicaire épiscopal à la Vie consacrée,
présidera l’Eucharistie solennelle, qui sera animée par la Chorale des Compagnons catholiques africains de Saint-Servais de Liège.

Après la Messe : visite de la porterie réaménagée,
rencontre au parloir des Clarisses, verre de l’amitié et sandwichs.

Une réponse est souhaitée avant le 3 août.

Sanctuaire de sainte Julienne – Rue de Robermont 2 – 4020 Liège
04 343 64 54 – cornillon@saintejulienne.org

Les clarisses installées à Cornillon : bienvenue !

Ce dimanche 8 octobre,
une communauté de clarisses a repris
le couvent occupé jusqu’ici par un carmel,
à Cornillon, à Liège

L’installation a été célébrée par Mgr Jean-Pierre Delville, en présence de trois autres évêques : Mgr Aloys Jousten, évêque émérite de Liège ; Mgr Pierre Warin, évêque auxiliaire de Namur, et Mgr Jérôme Gapangwa, évêque émérite d’Uvira. Le père Patrick Bonte, vicaire épiscopal pour la vie consacrée, organisait la célébration, car il a été l’artisan de l’installation des clarisses.

La communauté clarisse qui a commencé en 1930 à Hannut a fondé la communauté de Bujumbura au Burundi en 1962. Celle-ci a envoyé en Belgique une partie de la communauté, qui s’est installée à Avernas en 2002, et qui s’installe en partie dès aujourd’hui, à Cornillon. Elle succède à la communauté des carmélites, qui a assuré le service de la prière pendant 157 ans.

Comme l’a dit Mgr Delville dans son homélie : Sainte Claire est une exacte contemporaine de sainte Julienne de Cornillon (1192-1258). Celle-ci est bien connue pour avoir promu la fête du Saint-Sacrement : c’est pourquoi on la représente aussi avec le Saint Sacrement en mains. Les deux femmes ne se sont jamais connues, mais elles se rejoignent dans leur amour pour l’eucharistie et donc pour le Christ.

L’évêque a remercié aussi le groupe de laïcs qui épaule les sœurs et qui va organiser l’accueil dans le monastère dans le sens d’un béguinage contemporain avec des logements et  un espace d’accueil. Ainsi le monastère deviendra aussi un sanctuaire populaire dédié à la vénération de l’eucharistie, le corps du Christ. L’ouverture au monde se manifeste aussi par la grande présence des Burundais à la célébration, en particulier par leur chorale et par leurs familles ; sans oublier les sœurs elles-mêmes, qui animent la prière par leur danse, à la mode burundaise, en élevant les bras comme des ailes d’oiseaux ! Leur enthousiasme et leur foi étaient communicatifs : ils invitent à la fraternité universelle.

Sous l’Ancien Régime, il y avait à Liège une communauté de clarisses, place Sainte-Claire (actuellement rue des Anglais), fondée en 1488 ; et une communauté installée rue des Clarisses, fondée en 1606. C’est dans une ambiance de fête que les sœurs clarisses ont été installées dans la foulée de la fête de saint François d’Assise. Les clarisses en effet ont été fondées par sainte Claire d’Assise (1193-1253), dans la ligne du mouvement franciscain.

Pour vous permettre d’en savoir plus, nous vous renvoyons à cette page !

Les clarisses arrivent à Cornillon !

Renouveau au sanctuaire
de sainte Julienne de Cornillon :

installation des sœurs clarisses
ce dimanche 8 octobre

La célébration d’installation de la communauté des sœurs clarisses au sanctuaire de sainte Julienne de Cornillon aura lieu le dimanche 8 octobre 2017 à 15h et sera présidée par Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège.

Cette fête est fixée au premier dimanche suivant la fête de saint François d‘Assise, ami de sainte Claire, fondatrice des clarisses à Assise vers 1220.

Une belle solidarité Liège-Burundi

Les clarisses du monastère de « Hannut-Bujumbura » sont déjà présentes et très appréciées dans le diocèse de Liège. Le monastère de Bujumbura a été co-fondé en 1962 d’une part, par deux sœurs clarisses liégeoises, Mère Marie-Agnès Baré et mère Marie-Françoise Wagelmans, et d’autre part par la jeune sœur d’origine burundaise Claire-Marie, entrée dans l’ordre en Belgique en 1957. Après 40 années, c’est suite aux troubles que plusieurs clarisses sont revenues sur le monastère fondateur de Hannut en 2002, pour plusieurs motivations : continuité de la vie contemplative, formation des jeunes sœurs, accueil des gens selon leurs besoins.

Lire la suite « Les clarisses arrivent à Cornillon ! »