Ecoutez-le ! – Homélie pour la fête de la Transfiguration 2017

Homélie de l’abbé Marcel Villers, 6 août 2017
(Mt 17,1-9 – Année A)

Ce jour-là, sur la haute montagne, tout se passe en deux temps.

Deux temps bien marqués : l’un où tout semble merveilleux, si bien que les disciples veulent planter là leur tente ; et un deuxième temps où, soudain, ils sont pris de frayeur et ils en tombent la face contre terre, morts de peur.

Jésus apparaît d’abord dans une vision resplendissante.

Son visage devint brillant comme le soleil et ses vêtements blancs comme la lumière.

D’ordinaire, on peut devenir lumineux si on est éclairé par une puissante lumière extérieure. Ici, la face de Jésus, ses vêtements, l’ensemble de son corps devient lui-même source de lumière.

Devant cette vision merveilleuse, le corps lumineux de Jésus fait sortir de l’ombre ces deux grandes figures de l’Ancien Testament que sont Moïse et Élie, c’est-à-dire la Loi et les Prophètes, toute la Bible finalement est ainsi éclairée, illuminée par Jésus.

Venons-en au deuxième volet du récit de la Transfiguration.

Pierre parlait encore lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre.

Lire la suite « Ecoutez-le ! – Homélie pour la fête de la Transfiguration 2017″