2e DIMANCHE DE PÂQUES : Les plaies du Christ

« Il leur montra ses mains et son côté. »

Ses mains percées par les clous, son côté ouvert par la lance du soldat.
Lui, le Christ, le Vivant par excellence, celui qui a triomphé de la mort au profit de l’humanité, il exhibe en signe de victoire les blessures qui l’ont mis à mort.
Comment une victoire peut-elle être obtenue par cet apparent échec ?
C’est que ces blessures sont les signes du don total que Jésus a fait de lui-même.
Il a livré sa vie par amour. Corps livré, sang versé pour nous.
« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » (Jn 15,13)
En montrant ses mains percées et son côté ouvert, le Ressuscité indique le chemin qui conduit à la vie et triomphe de la mort, sous toutes ses formes.
Ce chemin, c’est celui du don de soi, c’est celui de l’amour.

Comme à Thomas, Jésus s’adresse à nous : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. »

Lire la suite « 2e DIMANCHE DE PÂQUES : Les plaies du Christ »