Proximus garde KTO !

KTO-logo

Proximus poursuivra la diffusion de KTO TV !

Cathobel a publié hier, 19 avril 2016, cet article de Christophe Herinckx

Ce lundi 18 avril, l’opérateur Proximus a publié un communiqué, revenant sur sa décision d’arrêter la diffusion de KTO TV, la chaîne catholique francophone, le 30 avril prochain.

KTO TV sera donc bel et bien toujours reprise dans l’offre de Proximus TV après cette date. Ce revirement fait suite à l’importante pétition qui avait été lancée après cette décision, et qui avait récolté 25.500 signatures.

Dans un communiqué qu’ils ont publié à leur tour, après cette  annonce, les responsables de KTO Belgique ont souligné leur grande joie et remercié chaleureusement les 25 500 signataires de la pétition pour leur mobilisation, et également Proximus d’avoir écouté et recherché une solution pour répondre aux attentes de ses téléspectateurs. Ils déclarent également souhaiter étendre la couverture de la chaîne sur l’ensemble des réseaux câblés en Belgique.

Rappelons que, en mars dernier, les responsables de Proximus avaient signifié à KTO Belgique leur décision de retirer la chaîne de leur offre après le 30 avril 2016, sans aucune concertation préalable, d’après Philippe le Hodey, président du conseil d’administration de KTO dans notre pays. Proximus avait motivé sa décision en invoquant des problèmes de capacité technique, de places disponibles sur le câble et la faible audience réalisée chaque année par la chaîne.

A la suite de cette décision, le monde catholique belge s’est mobilisé, demandant à Proximus, dont l’Etat belge est le principal actionnaire, de maintenir la diffusion de KTO. A cet effet, une pétition a été lancée le 18 mars dernier, récoltant 25.500 signatures en un mois. Parmi le signataires, on trouvait de nombreuses personnalités catholiques, mais également des responsables d’autres confessions chrétiennes, et d’autres communautés religieuses, dont le Grand Rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, ou le président de l’Exécutif des musulmans de Belgique, Salah Echallaoui. D’autres personnalités se sont joints à cette mobilisation, tels l’écrivain Eric-Emmanuel Schmitt, ou l’un des anciens responsables de Belgacom, Jean-Charles de Keyser.

Leurs principal argument peut se résumer ainsi : KTO diffuse une expression religieuse apaisée d’autant plus nécessaire en ces temps de montée du communautarisme et des violences commises prétendument au nom de Dieu. Autrement dit, la chaîne KTO entend s’inscrire dans une participation des acteurs convictionnels aux grands débats de société dans notre pays, dans le dialogue et le respect du pluralisme, afin d’œuvrer à un vivre-ensemble renouvelé.

Après un mois de mobilisation, ces arguments semblent avoir porté leurs fruits. Dans le communiqué de ce lundi, Proximus déclare conserver la chaîne catholique française en continu après les réactions qui ont clairement montré l’importance de ce canal pour les clients.

Cette nouvelle décision témoigne de ce que la mobilisation, même de la communauté catholique…, peut faire bouger les choses, lorsque l’on utilise les voies du dialogue, sans avoir honte de son identité, mais en s’inscrivant aussi dans une débat véritablement démocratique, dans le respect des convictions de chacun.

Christophe Herinckx

P.S. Une intéressante analyse est signée par le doyen de Liège-centre, l’abbé Eric de Beukelaer, sur son blog, auquel nous vous renvoyons bien volontiers !

Ô Croix du Christ… Prière du pape François

2016-PapeFrançoisColisée

Le pape François a présidé, ce vendredi 25 mars 2016,
pour la 4ème fois de son pontificat,
le Chemin de Croix au Colisée

Au terme de la méditation des 14 stations, le Saint-Père a prononcé une prière d’une grande force, mettant en évidence la présence de la Croix dans les souffrances du monde d’aujourd’hui.

Ô Croix du Christ, symbole de l’amour divin et de l’injustice humaine, icône du sacrifice suprême par amour et de l’égoïsme extrême par stupidité, instrument de mort et chemin de résurrection, signe de l’obéissance et emblème de la trahison, échafaud de la persécution et étendard de la victoire.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dressée en nos sœurs et nos frères tués, brûlés vifs, égorgés et décapités avec des épées barbares et dans le silence lâche.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les visages des enfants, des femmes et des personnes, épuisés et apeurés qui fuient les guerres et les violences et ne trouvent souvent que la mort et tant de Pilate aux mains lavées.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les docteurs de la lettre et non de l’esprit, de la mort et non de la vie, qui au lieu d’enseigner la miséricorde et la vie, menacent de punition et de mort et condamnent le juste.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les ministres infidèles qui au lieu de se dépouiller de leurs vaines ambitions dépouillent même les innocents de leur dignité.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les cœurs endurcis de ceux qui jugent facilement les autres, cœurs prêts à les condamner même à la lapidation, sans jamais s’apercevoir de leurs propres péchés et de leurs fautes.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les fondamentalismes et dans le terrorisme des adeptes de certaines religions qui profanent le nom de Dieu et l’utilisent pour justifier leurs violences inouïes.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui en ceux qui veulent t’enlever des lieux publics et t’exclure de la vie publique, au nom de quelque paganisme laïc ou même au nom de l’égalité que tu nous as toi-même enseignée.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les puissants et dans les vendeurs d’armes qui alimentent le four des guerres avec le sang innocent des frères.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les traitres qui, pour trente deniers, livrent n’importe qui à la mort.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les voleurs et les corrompus qui au lieu de sauvegarder le bien commun et l’éthique se vendent dans le misérable marché de l’immoralité.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les sots qui construisent des entrepôts pour conserver des trésors qui périssent, laissant Lazare mourir de faim à leurs portes.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les destructeurs de notre “maison commune” qui par leur égoïsme ruinent l’avenir des générations futures.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les personnes âgées abandonnées de leurs proches, dans les personnes avec un handicap et dans les enfants sous-alimentés et écartés par notre société hypocrite et égoïste.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans notre Méditerranée et dans la Mer Égée devenues un cimetière insatiable, image de notre conscience insensible et droguée.

Ô Croix du Christ, image de l’amour sans fin et chemin de la Résurrection, nous te voyons encore aujourd’hui dans les personnes bonnes et justes qui font le bien sans chercher les applaudissements ou l’admiration des autres.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les ministres fidèles et humbles qui éclairent l’obscurité de notre vie comme des bougies qui se consument gratuitement pour éclairer la vie de ceux qui sont les derniers.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les visages des sœurs et des personnes consacrées – les bons samaritains – qui abandonnent tout pour panser dans le silence évangélique, les blessures de la pauvreté et de l’injustice.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les miséricordieux qui trouvent dans la miséricorde l’expression la plus haute de la justice et de la foi.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les personnes simples qui vivent joyeusement leur foi dans le quotidien et dans l’observance filiale des commandements.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les repentis qui savent, de la profondeur de la misère de leurs péchés, crier : Seigneur, souviens-toi de moi dans ton Royaume !

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les bienheureux et dans les saints qui savent traverser l’obscurité de la nuit de la foi sans perdre la confiance en toi et sans prétendre comprendre ton silence mystérieux.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les familles qui vivent leur vocation au mariage avec fidélité et fécondité.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les bénévoles qui secourent généreusement les personnes dans le besoin et celles qui sont battues.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les persécutés pour leur foi qui dans la souffrance continuent à rendre un témoignage authentique à Jésus et à l’Évangile.

Ô Croix du Christ, nous te voyons encore aujourd’hui dans les rêveurs qui vivent avec un cœur d’enfant et qui travaillent chaque jour pour rendre le monde un peu meilleur, plus humain et plus juste.

Dans ta sainte Croix, nous voyons Dieu qui aime jusqu’au bout, et nous voyons la haine qui fait la loi et assèche les cœurs et les esprits de ceux qui préfèrent les ténèbres à la lumière.

Ô Croix du Christ, Arche de Noé qui a sauvé l’humanité du déluge du péché, sauve-nous du mal et du malin ! Ô Trône de David et sceau de l’alliance divine et éternelle, réveille-nous des séductions de la vanité ! Ô cri d’amour, suscite en nous le désir de Dieu, du bien et de la lumière.

Ô Croix du Christ, enseigne-nous que l’aube du soleil est plus forte que l’obscurité de la nuit. Ô Croix du Christ, enseigne-nous que l’apparente victoire du mal se dissipe devant le tombeau vide et face à la certitude de la Résurrection et de l’amour de Dieu que rien ne peut vaincre ou obscurcir ou affaiblir.

Amen !

Regardez et écoutez le Pape prononcer cette prière :
http://www.ktotv.com/video/00103309/o-croix-du-christ-la-meditation-du-pape-francois-au-colisee

Article complet sur :
http://www.news.va/fr/news/la-supplication-du-pape-francois-lors-du-chemin-de

Veillée de la réconciliation, c’est ce mardi soir !

Ecoute

C’est ce mardi 16 décembre à 20h qu’aura lieu
la veillée de la réconciliation pour notre Unité pastorale, en l’église d’Oneux

Comme son nom l’indique, vous pourrez, pendant ce temps de prière, vous préparer et, si vous le souhaitez, recevoir le sacrement de réconciliation. Spécialement lors de la préparation aux grandes fêtes liturgiques, l’Eglise nous invite à faire le bilan de notre vie, à éclairer notre conscience, à ouvrir nos portes à la miséricorde et à l’amour du Seigneur pour chacun d’entre nous.

Un gazouillis du pape François pour nous aider à accueillir cette chance : Comme il est beau, le regard de Jésus sur nous, quelle tendresse ! Ne perdons jamais confiance en la miséricorde de Dieu ! (7 avril 2013)

Et trois vidéos pour nous aider à mieux comprendre ce sacrement…

Merci à KTO TV et au diocèse de Paris pour ces vidéos, et à Jean-François Kieffer pour son joli dessin !