Année Famille Amoris Laetitia n°8

La pastorale familiale
à mettre en œuvre (suite et fin)

Dans le contexte culturel d’aujourd’hui, face aux défis pour la vision chrétienne de la famille, le Pape énonce les grands axes d’une pastorale familiale nouvelle. Il identifie sept situations délicates et indique comment y répondre. 

  1. Il faut reconnaître qu’il y a des cas où la séparation est inévitable. Parfois, elle peut devenir moralement nécessaire, lorsque justement, il s’agit de soustraire le conjoint le plus faible, ou les enfants en bas âge, aux blessures les plus graves causées par l’abus et par la violence, par l’avilissement et par l’exploitation… (AL, 241) Un discernement particulier est indispensable pour accompagner pastoralement les personnes séparées, divorcées ou abandonnées. La souffrance de ceux qui ont subi injustement la séparation, le divorce ou l’abandon doit être accueillie. D’où la nécessité d’une pastorale de la réconciliation et de la médiation, notamment à travers des centres d’écoute spécialisés qu’il faut organiser dans les diocèses (AL, 242).

Lire la suite « Année Famille Amoris Laetitia n°8″