Seigneur, tu m’as séduit!

IMG_8678Quelques semaines avant la fin de son mandat comme curé de l’Unité pastorale de Theux, M. l’abbé Floribert nous avait invités à participer à une Eucharistie -action de grâces- qu’il a présidée ce vendredi 30 mai à 19h30, en l’église de Theux.

Il était accompagné par les abbés Joseph Dambois et Jean-Marc de Terwangne, qui célèbrent régulièrement dans nos communautés, ainsi que par Jacques Delcour, notre diacre. Tant dans son homélie que dans son mot de clôture, M. le Curé nous a partagé questions et sentiments, qui s’exprimaient aussi via une jolie brochette de chants qu’il affectionne!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une quinzaine de membres de nos chorales s’étaient réunis pour répondre à son souhait d’entendre ces chants, dont certains restent un souvenir enthousiasmant de son ordination sacerdotale. Les titres ou refrains de ces chants sont effectivement explicites de la manière dont M. le Curé envisage sa vocation de prêtre:

Christ aujourd’hui nous appelle, Christ aujourd’hui nous envoie! (Chant d’entrée)

Le Seigneur est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte? (Psaume)

Accueille au creux de tes mains la prière de tes enfants! (Prière universelle)

Comme lui, savoir dresser la table. Comme lui, nouer le tablier.
Se lever chaque jour et servir par amour, comme lui… (Offertoire)

L’homme qui prit le pain n’est plus devant nos yeux
Pour saisir en ses mains le don de Dieu.
C’est à nous de prendre sa place aujourd’hui
Pour que rien de lui ne s’efface… (Communion)

Jésus, je voudrais te chanter sur ma route
Jésus, je voudrais t’annoncer à mes frères de partout! (Finale)

M. le Curé s’est laissé séduire par Dieu, et sa réaction a été de chercher à séduire Dieu. La relation entre Dieu et l’homme est signe du plus grand mystère, celui où Dieu se fait homme et où l’homme est invité à devenir Dieu.

La période très courte où il a été curé de Theux (il pense avoir battu un record!) l’a conforté dans sa vocation de prêtre et d’homme: avec nous, il a souhaité rendre grâce pour tant de bons moments passés ensemble.

L’assemblée, d’un même cœur, a manifesté son accord et sa reconnaissance par de chaleureux applaudissements à la fin de la célébration, après avoir joyeusement participé aux chants!

M. le Curé nous a proposé de réciter ensemble une belle prière de clôture:

Toi seul, Seigneur, connais le chemin de la vie et tu l’as parcouru jusqu’à la mort. Nous ne pouvons être de tes disciples que si nous mettons nos pas dans tes pas.

Toi, Jésus, tu as choisi la dernière place et tu nous appelles à marcher à ta suite en empoignant notre croix chaque jour. Merci pour ta parole qui nous éclaire et nous guide.

Toi, le Chemin, la Vérité et la Vie, apprends-nous à renoncer à nos rêves de domination et à « perdre » notre vie à cause de toi. Merci pour ton pain de vie qui nous donne force et ténacité pour construire une communauté vivante.

Toi, le Messie qui as donné ta vie pour nous, tu nous apprends que Dieu est un père qui souffre avec ses enfants et ouvre ses bras aux pécheurs repentants.

Merci pour ton amour qui soutient notre communauté. Amen!

Enfin, après la célébration, un verre de « Château de l’Ourlaîne » (très gentiment offert par M. et Mme de Beukelaer!) a réuni les participants lors d’un bon moment d’échange amical et de rencontre, après que M. Jacques César, trésorier du conseil de fabrique de Theux, eut régalé l’assistance d’un mot de remerciement (joliment agrémenté de jeux de mots, à son habitude! Vous trouverez ce texte ci-dessous) introduisant aussi la remise d’un cadeau que M. le Curé pourra déguster (avec modération): une collection de bières locales!

Merci pour tout ce que vous nous avez apporté, cher Monsieur le Curé!
Nous vous souhaitons un fructueux apostolat à Spa!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

*****

Mot de remerciement de M. Jacques César

Monsieur 1′ Abbé Floribert,

Durant la trop brève période passée parmi nous, vous avez dû organiser ou réorganiser bien des choses. S’occuper de deux Unités pastorales regroupant onze clochers ne fut pas une siné… cure. Vous avez dû déléguer beaucoup et les bénévoles qui ont pris bien des choses à cœur vous remercient de la confiance que vous leur avez accordée.

Cette situation nous a permis de prendre conscience que l’animation d’une communauté chrétienne n’est pas seulement l’affaire d’un pasteur, mais de tous les fidèles.

Au nom de toutes les forces vives qui animent les huit clochers de l’Unité pastorale de Theux, nous vous disons merci et mille fois merci pour votre investissement dans nos paroisses.

Nous avons apprécié votre entregent, votre bonhomie, votre sens du contact et de l’écoute ainsi que le contenu de vos homélies prononcées avec tant d’éloquence, avec cette voix grave si profonde et si pénétrante.

Vous ne restez pas tout en restant. Enfin, je veux dire que vous partez ici tout près, tout en ne partant pas, pour aller où vous êtes déjà. Jamais aucun déménagement n’aura été aussi rondement mené.

Le jumelage des Unités pastorales de Spa et de Theux nous a permis de faire d’heureuses rencontres et de lier d’agréables connaissances. Puisse le retour à la situation du passé que nous allons bientôt connaître ne pas conduire a un dé-jumelage total et maintenir les liens déjà noués avec Spa.

Une idée toute personnelle, qui n’engage donc que moi, serait de maintenir un Semence d’espérance commun, tellement bien fait et tellement attachant. Ceci nous permettrait de pouvoir encore vous lire à travers l’un ou l’autre texte.

Merci Monsieur l’ Abbé Floribert, merci pour tout !!! Tous ensemble, applaudissons-le !!!

Levons maintenant notre verre à sa sante et à celle des Unités pastorales de Theux et de Spa, et, pour vous permettre de garder un certain entraînement, permettez-nous de vous remettre ce cadeau rafraîchissant.

4 commentaires sur « Seigneur, tu m’as séduit! »

  1. Anne-Elisabeth, Merci de tout cœur pour ce très bel écho d’une célébration qui nous rappelle le sens des responsabilités que nous avons choisi d’assumer dans nos UP.

  2. Sur la brièveté du passage de l’abbé Floribert à Theux: si l’évêché avait accepté (et compris ?) plus tôt que les 23 unités pastorales n’étaient pas prêtes à un tel regroupement … Mais certaines voies restent … impénétrables.
    Merci à l’abbé Floribert pour son amabilité et pour le temps qu’il a partagé avec nous.

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.