2 septembre 2018 : une page se tourne (5) – Des cadeaux, et quels cadeaux !

5ème article consacré à la
célébration d’au revoir à l’abbé Henri Bastin, doyen de l’Ardenne : sur le même site, vous pourrez trouver d’autres articles, hommages, photos, discours.
Bonne lecture !

Unité pastorale de Malmedy

À la fin de la célébration,
Hubert Valkeners a repris le micro pour présenter
les cadeaux offerts à l’abbé Henri Bastin…

Photos et vidéos valent mieux qu’un long discours !

P.S. Merci à Robert pour les vidéos… du haut de la chaire de Vérité !

Voir l’article original

Écho de la veillée d’Avent, le 5 décembre 2017

Dieu derrière la porte :
comment le reconnaître, puis le faire naître ?

Cette curieuse expression nous vient de Maître Eckhart, grand spirituel rhénan, qui a éprouvé cette réalité dans des moments de silence et de communion avec le divin.

Elle a servi de base à notre temps de réflexion, de chant et de prière / réunissant bon nombre de fidèles de nos deux UP et d’équipes de foyers en l’église de Theux, ce mardi 5 décembre.

Nous appuyant sur des paroles de Joseph Moingt, sj (Noël change l’identité de Dieu), et de Christian de Chergé, prieur de Thibirine, (L’Église, c’est l’incarnation continuée), sur des lectures (Luc 1:67-79, 1Jean 4 :7-11), sur des témoignages (de Citoyens réfugiés des fagnes solidaires – Ciréfasol, de la communauté Foi et Lumière de Herve, de Mohamed El Bachiri et son Jihad de l’amour), de conseils de Mère Teresa (Fais-le tout de même !), nous avons revisité les possibilités d’envisager Dieu, de lui donner visage, de nous préparer à la surprise de l’incarnation de Dieu à Noël, incarnation qui nous fait signe dans le concret de nos vies de chrétiens et dans nos engagements citoyens d’aujourd’hui.

Ces très bons moments partagés se sont clôturés par une procession pour déposer à une porte symbolique, derrière laquelle Dieu se trouvait à coup sûr, un billet sur lequel chacun avait écrit une demande, une intention ou un merci personnel, le confiant ainsi au Seigneur. Quel beau départ d’Avent !

Abbé Gilbert Muytjens

Vous pouvez télécharger la prière composée pour cette occasion : 2017-12-05 – Prière Veillée d’Avent.

Action de grâce au Seigneur avec et pour Martine !

Ce dimanche 25 juin 2017, nos paroisses réunies ont,
en conclusion de l’Eucharistie,
remercié le Seigneur de leur avoir prêté Martine
pendant de si nombreuses années !

Après la procession d’entrée entraînée par la chorale (sous la double baguette d’Isabelle Bertrand et Paul Pirard) sur le chant Si le Père vous appelle (vidéo ci-dessus), l’Eucharistie a été célébrée par notre curé, l’abbé Jean-Marc Ista, accompagné de l’abbé Marcel Villers et de notre diacre, Jacques Delcour. Cette célébration était aussi l’occasion de réunir les enfants ayant terminé une année de catéchisme.

Le Kyrie a été enrichi de prières lues par l’un de ces enfants.

La lecture de l’extrait du livre de Jérémie a été assurée par Alice Lange, avant le chant du psaume et la proclamation de l’évangile selon saint Matthieu.

Notre curé a alors prononcé l’homélie, au cours de laquelle il a notamment lu un extrait du Prophète de Khalil Gibran.

Être prophète, nous l’avons entendu dans l’Écriture, n’est pas toujours facile… pourtant nous sommes uniques aux yeux de Dieu : Vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux, nous dit Jésus dans l’Évangile.

Cela me fait penser à ceci : un soir, il y a quelques jours, pour vérifier qu’un nichoir du jardin était occupé, j’ai plongé ma main dans l’ombre et mes doigts ont été en contact avec la douceur de plumes et aussi la frêle ossature d’un oiseau… Le lendemain j’ai pu constater, du regard, l’identité de l’oiseau : une mésange dont l’envol a révélé toute la grâce. Mystérieuse association que cette vie faite de fragilité et de beauté !

De même : qu’ils sont beaux les messagers de la Bonne Nouvelle, les prophètes de l’Évangile. Dans la fragilité de leur humanité, ils rayonnent des merveilles de Dieu en qui ils se confient !

Dans toute l’histoire sainte jusqu’à aujourd’hui, les prophètes se sont mis en route au nom du Seigneur qui les choisit et les aime. Jésus les représente tous et nous le représentons de nos jours !

Avec ce que nous sommes, nous portons un trésor dans des vases d’argile. Baptisés, nous sommes au Christ et, avec lui, nous proclamons les merveilles de l’amour de Dieu. Comme lui, nous connaissons l’adversité ; comme pour lui, le Père est notre force et notre espérance !

Évoquer les prophètes est parler de nous, chrétiens, qui ne pouvons être animés que de l’Esprit et de valeurs de l’Évangile, pas ceux de ce monde ! Enfin, nous essayons !

Parler de prophète ce matin, c’est parler discrètement de toi, Martine, qui ne souhaites pas que l’on s’étende sur ce que tu es et que tu donnes. Mais tu voudras bien te reconnaître dans des petites touches de cette homélie et de cette célébration… Lire la suite « Action de grâce au Seigneur avec et pour Martine ! »