Action de grâce au Seigneur avec et pour Martine !

Ce dimanche 25 juin 2017, nos paroisses réunies ont,
en conclusion de l’Eucharistie,
remercié le Seigneur de leur avoir prêté Martine
pendant de si nombreuses années !

Après la procession d’entrée entraînée par la chorale (sous la double baguette d’Isabelle Bertrand et Paul Pirard) sur le chant Si le Père vous appelle (vidéo ci-dessus), l’Eucharistie a été célébrée par notre curé, l’abbé Jean-Marc Ista, accompagné de l’abbé Marcel Villers et de notre diacre, Jacques Delcour. Cette célébration était aussi l’occasion de réunir les enfants ayant terminé une année de catéchisme.

Le Kyrie a été enrichi de prières lues par l’un de ces enfants.

La lecture de l’extrait du livre de Jérémie a été assurée par Alice Lange, avant le chant du psaume et la proclamation de l’évangile selon saint Matthieu.

Notre curé a alors prononcé l’homélie, au cours de laquelle il a notamment lu un extrait du Prophète de Khalil Gibran.

Être prophète, nous l’avons entendu dans l’Écriture, n’est pas toujours facile… pourtant nous sommes uniques aux yeux de Dieu : Vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux, nous dit Jésus dans l’Évangile.

Cela me fait penser à ceci : un soir, il y a quelques jours, pour vérifier qu’un nichoir du jardin était occupé, j’ai plongé ma main dans l’ombre et mes doigts ont été en contact avec la douceur de plumes et aussi la frêle ossature d’un oiseau… Le lendemain j’ai pu constater, du regard, l’identité de l’oiseau : une mésange dont l’envol a révélé toute la grâce. Mystérieuse association que cette vie faite de fragilité et de beauté !

De même : qu’ils sont beaux les messagers de la Bonne Nouvelle, les prophètes de l’Évangile. Dans la fragilité de leur humanité, ils rayonnent des merveilles de Dieu en qui ils se confient !

Dans toute l’histoire sainte jusqu’à aujourd’hui, les prophètes se sont mis en route au nom du Seigneur qui les choisit et les aime. Jésus les représente tous et nous le représentons de nos jours !

Avec ce que nous sommes, nous portons un trésor dans des vases d’argile. Baptisés, nous sommes au Christ et, avec lui, nous proclamons les merveilles de l’amour de Dieu. Comme lui, nous connaissons l’adversité ; comme pour lui, le Père est notre force et notre espérance !

Évoquer les prophètes est parler de nous, chrétiens, qui ne pouvons être animés que de l’Esprit et de valeurs de l’Évangile, pas ceux de ce monde ! Enfin, nous essayons !

Parler de prophète ce matin, c’est parler discrètement de toi, Martine, qui ne souhaites pas que l’on s’étende sur ce que tu es et que tu donnes. Mais tu voudras bien te reconnaître dans des petites touches de cette homélie et de cette célébration… Lire la suite « Action de grâce au Seigneur avec et pour Martine ! »

Noël 2016 à Saint-Augustin (Juslenville)

Noël 2016 - Juslenville

Nous inspirant du projet Vivre ensemble, nous avons symbolisé notre Avent par un banc, lieu de rencontre, qui se mariait parfaitement au projet soutenu par notre l’UP : Papot’thé.

Chaque eucharistie commençait par une mise en scène sur le banc qui introduisait au verbe de semaine à approfondir : regarder, écouter, se parler, accueillir et s’émerveiller à Noël.

Durant la veillée de Noël, nous avons jeté un regard sur cet Avent pendant la célébration de la lumière… Nous vous proposons un extrait : 2016-noel-juslenville.

Malgré l’heure tardive, l’eucharistie a rassemblé de nombreuses familles dans une célébration participative et priante, relevée artistiquement par les enfants présents.

Merci à tous pour ces beaux moments de communauté !

Michel Gomez

Noël 2015 à Juslenville, de notre Tintin reporter !

AVENT 4A Juslenville 2015

L’église de Juslenville,
lieu d’un beau Noël en communauté…

Notre église s’est trouvée envahie, à quelques jours de Noël, par l’ensemble des mouvements de jeunesse qui venaient y célébrer le début de leur veillée communautaire… Quelle belle célébration nous avons pu vivre ensemble, petits et grands, en intériorité et en solidarité avec les œuvres de Saint-Vincent de Paul. Il y fut question de rencontres, celle de Marie et Elisabeth bien sûr mais aussi toutes celles qui émaillent notre vie et qui nous donnent à connaître, au travers des autres, les multiples visages de Dieu.

Quelques jours plus tard, le 24 au soir, nouvel envahissement de notre église (qui ne demande pas mieux !!!) par des paroissiens de tous âges… Les enfants, très nombreux, ont ravi nos yeux par une superbe mise en scène de la lumière donnée aux peuples de la terre… qui se prolongeait par une actualisation de l’Évangile aux couleurs du monde.

Nous n’avons pas de photos de ces célébrations à vous montrer… mais nous espérons que les photos de la beauté de notre église vous dira quel point nous avons été heureux de célébrer l’enfant-Dieu en communauté.

Michel Gomez,
Tintin reporter 🙂