Avec Spa, prions pour l’abbé Floribert qui a disparu…

Communiqué de notre évêque, Mgr Jean-Pierre Delville,
publié sur le site du diocèse de Liège,
ce jeudi 6 décembre 2018

L’unité pastorale Notre-Dame des Sources de Spa s’inquiète du sort de son curé, l’abbé Floribert Kaleng Kakez, qui n’est pas revenu d’un séjour au Congo. Il y a quelques jours déjà, Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège, s’est adressé aux paroissiens spadois pour les informer des derniers résultats de l’enquête et pour les inviter à prier pour l’abbé Floribert.

Voici le texte de la lettre que Mgr Delville a adressé à l’UP et datée du 23 novembre 2018.

Chers Paroissiens de l’Unité pastorale Notre-Dame des Sources de Spa,

Vous avez appris, comme moi, que l’abbé Floribert Kaleng Kakez, curé de Spa, n’est pas revenu en Belgique le 5 septembre 2018, date prévue pour son retour de vacances en provenance de la République démocratique du Congo. Je me suis alors renseigné auprès des personnes qui le connaissent pour savoir si elles avaient des nouvelles à son sujet : mais personne n’avait reçu d’information. Le 13 septembre, nous avons commencé à nous inquiéter, tout en sachant que Floribert était habitué de revenir en retard de ses séjours en RDC. Le 20 septembre, personne n’avait encore reçu d’informations, ni par téléphone, ni par e-mail. On s’est inquiété fortement. Le 2 octobre, j’ai écrit un mail personnel à l’abbé Floribert, demandant des nouvelles de sa part et exprimant mon inquiétude ; mais je n’ai reçu aucune réponse. J’ai commencé une enquête auprès de l’ASBL Kabamb qui s’occupe de son village natal, Kabamb, au Katanga ; j’ai ensuite demandé à des prêtres katangais de se renseigner. La seule information recueillie est que l’abbé Floribert avait présidé une messe publique début septembre à Kolwezi. Le 7 octobre, j’ai appris par l’abbé Jacques Nawej, de Lubumbashi, que Floribert se trouvait la veille à Lubumbashi, en partance pour la Belgique via la Zambie, et qu’il avait promis de me parler à son retour. Depuis lors, aucune trace de Floribert n’est apparue, ni aucun signe de son retour.

Le 19 octobre, j’ai nommé doyen d’Ardenne, l’abbé Vital Nlandu, comme administrateur provisoire, avec comme adjoints l’abbé Jean-Marc de Terwangne, Mme Marie-Paule Forthomme et M. Henri Wuidar. Je les remercie chacun d’avoir pallié généreusement à l’absence de l’abbé Floribert, d’avoir maintenu l’activité religieuse de l’Unité pastorale de Spa et d’avoir accepté l’administration provisoire de l’UP.

Le 22 octobre 2018, j’ai décidé d’avertir l’ambassade de Belgique à Kinshasa concernant la disparition de l’abbé Floribert. Le 24 octobre, j’ai envoyé à l’abbé Floribert un e-mail avec toutes ces informations, mais il n’a envoyé aucune réponse. Le 20 novembre, sur ma demande, l’abbé Vital Nlandu a fait à la police de Spa une déclaration de disparition de l’abbé Floribert. Le 22 novembre, l’ambassade de Belgique en RDC m’a écrit qu’elle n’avait trouvé aucune trace de l’abbé Floribert. C’est pourquoi, ce 23 novembre, j’ai signifié par e-mail à l’abbé Floribert qu’il était déchargé de sa mission de curé de Spa à partir du 31 décembre prochain et qu’un curé ou un administrateur serait nommé à sa place.

J’espère que la Police, avec les moyens dont elle dispose, pourra nous fournir des renseignements supplémentaires et saura retrouver la trace de l’abbé Floribert. Je vous invite à prier pour lui, quelles que soient les circonstances de sa disparition, et je vous remercie de la patience avec laquelle vous avez supporté cette situation, qui me tracasse énormément, mais qui tracasse aussi le conseil épiscopal du diocèse, les prêtres et les connaissances de l’abbé Floribert. Je vous invite à fournir au doyen l’abbé Vital Nlandu toute information permettant de retrouver la trace de l’abbé Floribert Kaleng Kakez.

+ Jean-Pierre Delville,
Liège, le 23 novembre 2018

P.S. La Meuse Verviers a publié un article à ce sujet, mercredi dernier, le 5 décembre.

Messe des Rameaux à Theux, ce 9 avril

Quelques photos pour illustrer
la belle célébration du dimanche des Rameaux à Theux

L’abbé Jean-Marc de Terwangne, père du Foyer de Charité de Spa-Nivezé, présidait la célébration; il était accompagné par le père Philippe Degand : merci à nos deux célébrants pour ce beau moment de fête, de prière et d’intériorité !

Année de la Miséricorde : récollection le samedi 6 août à Oneux

La miséricorde de Dieu :
une porte ouverte sur une vie nouvelle !

Logo de l'Année Sainte de la Miséricorde
Logo de l’Année Sainte de la Miséricorde

Nous vous invitons chaleureusement à nous retrouver le samedi 6 août prochain pour vivre une journée d’enseignement, de partage, de rencontre et de prière sur le thème de la Miséricorde.

La récollection, qui se déroulera de 10h30 à 17h, à Oneux, aura lieu à la fois chez Pierre Cornet et à l’église Saint-Georges, où nous aurons la possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation, avant l’eucharistie de 17h (c’est la seule eucharistie de ce samedi).

C’est l’abbé Jean-Marc de Terwangne, père du Foyer de Charité de Spa-Nivezé, qui animera cette journée aux côtés de notre curé, l’abbé Jean-Marc Ista.

Soyons nombreux à profiter de ce temps de ressourcement qui nous est offert !

Rendez-vous chez Pierre Cornet – Oneux 42 (et non pas 64 A comme indiqué précédemment !)

  • 10h30 : accueil
  • 11h : enseignement par le père Jean-Marc de Terwangne
  • 12h : temps de prière
  • 12h30 : pique-nique apporté par chacun ; boissons offertes par l’UP
  • 14h : enseignement par le père Jean-Marc de Terwangne
  • 15h : partage
  • 16h15 : adoration et sacrement de la réconciliation
  • 17h : messe

Les inscriptions sont souhaitées (mais pas obligatoires !) à la permanence de la Maison des Paroisses (mardi et jeudi de 10h à 12h) ou via courriel : merci à ceux qui, en s’inscrivant, faciliteront la tâche des organisateurs !

Si vous ne pouvez participer à toute la journée, soyez les bienvenus à l’un ou l’autre moment, et, bien sûr, à l’eucharistie qui sera célébrée en l’église Saint-Georges d’Oneux.

Sommes-nous des chercheurs de Dieu ?

2015-01-04 - Messe UP Theux (35)Tel était le thème de l’homélie de l’abbé Jean-Marc de Terwangne, qui célébrait la messe de l’Épiphanie, première messe en Unité pastorale de l’année 2015 à Theux, ce dimanche 4 janvier 2015

Une assemblée nombreuse était présente dans l’église de Theux, privée de quelques sièges (pour cause de risque de chute d’un panneau du plafond !) mais forte d’une chorale renforcée de représentants de nos communautés, épaulée par le jeu d’orgue de Pierre et la guitare de Michel, et dirigée successivement par Anny, Paul et Michel -toujours avec autant de dynamisme et de bonheur !

2015-01-04 - Messe UP Theux (15)

L’Épiphanie, cette manifestation de Dieu aux hommes, qui voit des mages, des scientifiques probablement, des chercheurs de Dieu sûrement, arriver à Jérusalem et demander Où est né le roi des Juifs ? suscitant la colère du roi Hérode le Grand : Qui ose réclamer que l’on se prosterne devant un autre que moi ?

Ces mages, qui ne voyaient plus l’étoile les ayant guidés jusque là, sont envoyés à Bethléem, où, joie ! l’étoile leur apparaît à nouveau, leur indiquant la maison où se trouve la Sainte Famille. Ils offrent alors leurs présents, or (comme à un roi), encens (comme à un dieu), myrrhe (comme à celui que l’on respecte dans la mort). Et si nous, qui n’avons ni or, ni encens, ni myrrhe à offrir, offrions à notre Seigneur, notre présence, notre vie ?

Les chrétiens sortant de la messe devraient être visiblement différents de ce qu’ils étaient quand ils sont entrés dans l’église : à la lumière de notre foi et de notre marche vers Dieu, notre vie doit changer, et notre témoignage en être le signe. Sinon, à quoi sert notre foi ?

L’abbé de Terwangne nous invitait enfin à passer, à la fin de l’Eucharistie, devant la crèche de l’église, pour offrir tout ce que nous sommes à l’Enfant.

2015-01-04 - Messe UP Theux (11)
L’abbé Jean-Marc de Terwangne pendant son homélie

La communauté, représentée par Jacques Delcour, a également accueilli une petite fille qui se prépare au baptême, avec l’équipe spécialement formée pour accompagner les enfants en âge scolaire désirant être baptisés.

Les intentions de prière, préparée par trois de nos communautés, ont été illustrées par trois objets : une chaussure de marche, qui nous invite à nous mettre en route comme le firent les mages; une lanterne, pour nous rappeler de chercher l’étoile, celle qui guidait les mages et indique la route à suivre; enfin, un livre symbolisant notre participation matérielle à l’équipement de l’école de devoirs du Centre Maximilien Kolbe (oeuvre soutenue lors de la campagne de l’Avent).

Merci à tous les acteurs de cette belle et priante célébration !

Les mages ont marché en suivant l’étoile, faisant confiance,
sans savoir Qui ils allaient trouver;
nous qui savons vers qui nous marchons, avançons ensemble, en Unité pastorale,
dans la foi et la joie, vers Celui qui donne sens à notre vie !

Voici le texte de la belle bénédiction solennelle de ce jour :

Dieu vous a appelés dans votre nuit pour que vous entriez dans sa lumière : 
qu’il bénisse en vous la foi, l’espérance et l’amour,
qu’il les fasse croître et donner leurs fruits. 
Amen.

Aujourd’hui, le Christ s’est manifesté au monde,
il est la lumière qui en dissipe les ténèbres ;
marchez avec lui, pleins de confiance,
et que Dieu fasse de vous des lumières pour guider vos frères sur leurs chemins.
Amen.

Et, quand vous parviendrez au terme de la route,
vous verrez celui que les mages ont cherché en se guidant sur une étoile :
votre Seigneur, le Christ, lumière née de la lumière.
Amen.

Et que Dieu tout-puissant vous bénisse, lui qui est Père, Fils et Saint-Esprit !
Amen !

En guise de bonus 😉 la vidéo de l’Alléluia de fête !

Installation de notre curé (3) : qui étaient les célébrants ?

Lors de l’installation de l’abbé Jean-Marc Ista comme curé de l’Unité pastorale de Theux, le 14 septembre dernier, plusieurs de ses confrères sont venus l’entourer ! Rapide présentation… de ceux que vous connaissez (peut-être) moins bien !

A tout seigneur, tout honneur : c’était notre doyen, l’abbé Henri Bastin, doyen de l’Ardenne (doyenné qui regroupe les anciens doyennés de Malmedy, Stavelot et Spa) qui présidait la célébration :

Abbé Henri Bastin

Deux autres curés-doyens étaient présents : l’abbé Jean-Pierre Leroy (originaire de Juslenville !), du doyenné Ourthe-Amblève-Condroz, et l’abbé François Xavier Jacques, doyen de Verviers. Sur la photo ci-dessous, ils sont accompagnés par l’abbé René Rouschop, prêtre auxiliaire dans l’Unité pastorale de Malmedy. A droite de la photo, on aperçoit également le frère Jean-Albert Dumoulin, moine bénédictin à Wavreumont, qui participe et anime des temps forts de la catéchèse dans notre Unité.

Les doyens Leroy et Jacques, l'abbé Rouschop

Trois prêtres régulièrement ou occasionnellement appelés en renfort dans notre Unité pastorale étaient également présents : l’abbé Joseph Dambois (qui réside actuellement au Poverello à Banneux) et l’abbé Jean-Marc de Terwangne, père du Foyer de Charité de Spa-Nivezé…

IMG_1430bis

… et l’abbé Jean-Luc Mayeres, curé de l’Unité pastorale de Stoumont qui, à la fin de la célébration, a l’air bien heureux !

abbé Jean-Luc Mayeres

Ci-dessous, deux photos de presque tous les célébrants, l’une lors de l’arrivée à l’église, au début de la messe, et l’autre durant la célébration.

A l'entrée de l'église
A l’entrée de l’église
Les célébrants durant la messe
Les célébrants durant la messe

Et enfin, pour clôturer, les trois célébrants principaux accompagnés de notre diacre :

Les abbés Henri Bastin, Jean-Marc Ista et Marcel Villers, accompagnés de Jacques Delcour, diacre

Merci à eux tous d’être venus partager la joie de notre curé et de notre Unité pastorale !