Un beau jubilé pour un extraordinaire jubilaire !

À la messe chrismale, ce dernier Mercredi saint, une ovation magistrale a retenti lors que notre évêque, Jean Pierre Delville, a commencé l’énumération des prêtres : 75 ans d’ordination, Albert Sevrin, doyen émérite…

À Theux et ailleurs, ce nom prend un visage. Un visage aux traits ardennais bien de chez nous avec un côté rude mais surtout un regard vif, pétillant et une expression sympathique qui crée d’emblée l’empathie ! Eh oui, l’abbé Sevrin passe sa retraite bien méritée au Belvédère.

Avec la communauté chrétienne, nous aurions voulu le fêter lors de la messe pascale de ce mardi 18 avril à la Maison Sainte-Joséphine qui réunissait une bonne quarantaine de résidents des deux implantations. Mais voilà les impératifs d’un examen médical en ont décidé autrement.

Aussi c’est avec Anne Elisabeth Nève, membre de l’équipe pastorale, et Anne-Marie Delcour, membre de l’aumônerie, que nous nous sommes rendus en petite délégation ce mercredi matin pour rencontrer le « grand homme »

Ce fut un moment simple, fort et émouvant ! L’abbé Sevrin, avec sa bonhomie naturelle, nous a accueillis avec un peu de surprise certes, mais s’est montré touché de notre démarche. Démarche effectuée au nom du peuple chrétien reconnaissant et impressionné !

Comment ne pas l’être par ce parcours qui commence par une ordination le 4 juillet 1942 et une première nomination comme vicaire à Seraing (St-Joseph). L’abbé Sevrin est revenu plus tard dans nos régions pour être notamment doyen de Stavelot. C’est bien normal puisqu’il est originaire de Wanne « pépinière de prêtres » comme il se plait à le rappeler. Pépinière au sein de 300 âmes notamment grâce à sa famille !

Ce sont des embrassades chaleureuses qui ont clôturé ce moment de vie d’Église, moment discret, sans prétention mais combien vrai grâce à la belle personnalité de « notre abbé ».

Abbé Jean-Marc Ista,
curé de Theux

Rien n’est impossible à Dieu !

MarieEsprit

Une prière de confiance
pour les jours de peine comme pour les jours de joie

Moi, Jésus, je veux te redire à toi et à chacun :
réjouis-toi, comblé(e) de grâce, je suis avec toi.
J’ai besoin de toi pour m’enfanter au monde chaque jour.
Si tu accueilles mon Esprit, tu n’as rien à redouter.
Il te couvrira de son ombre.
Rappelle-toi, grâce à l’exemple d’Élisabeth et de Zacharie,
que rien n’est impossible à ton Dieu.

Anne-Marie Delcour

Notre Unité pastorale en pèlerinage à Banneux

Notre-Dame de Banneux - source

Comme le veut la tradition, à l’invitation du secteur des Hauteurs (Becco, Desnié et La Reid), toute notre Unité pastorale était représentée pour la marche et la messe à Banneux, le jeudi 14 août dernier, veille de l’Assomption

Partie de Becco, la douzaine de marcheurs s’est tout d’abord arrêtée à la chapelle « de l’abbé Kollmeyer », à la sortie du village, pour une première halte de prière. Puis, par un chemin bien pentu, la marche a repris vers les bois, avec une deuxième halte au pied de la colline; là comme aux autres haltes, Yvonne a fleuri la croix et nous avons à nouveau prié et chanté. Puis, à la hauteur de Fond-Marie, après une belle gripette à travers bois, troisième halte de prière à la potale joliment restaurée jadis par Willy Peerboom.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, par les champs et les bois (boueux !), en traversant la grand’route puis à nouveau les bois, c’est l’arrivée à Banneux. Un vrai pèlerinage, assorti d’une belle rencontre entre tous les participants, de 18 à 70 ans !

Un bon groupe d’une trentaine de paroissiens de notre Unité et d’ailleurs 😉 attendaient les marcheurs pour la messe célébrée par notre curé, l’abbé Jean-Marc Ista, assisté par Jacques Delcour, notre diacre, dans la chapelle du Saint-Sacrement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une belle et heureuse préparation à la fête de l’Assomption !