Pas d’humour, l’Eglise ?!

Tout Ce Que Vous Avez Toujours Voulu Savoir Sur les Cathos Sans Jamais Oser Le Demander – Presses de la Renaissance – Nov. 2009

Dans Famille chrétienne,
un dossier qui fait la part belle au poisson !

Extraits…

En guise de poissons d’avril, notre reporter a attrapé dans ses filets quelques spécimens de l’ictus zigomaticus ecclesiasticus. Les voici, tout frétillants.

Quand on sait ce que nous sommes, il serait ridicule, vraiment, de n’avoir pas dans notre amour, un peu d’humour. Car nous sommes d’assez comiques personnages. Mais mal disposés à rire de notre propre bouffonnerie. […] Seigneur, je vous donne ma vie, toute ma vie, mais pas ce tout petit morceau de vie…, ces trois minutes où je n’ai tellement pas envie d’aller travailler.

Tiré de Humour dans l’amour. Méditations et fantaisies, par Madeleine Delbrêl, Nouvelle Cité.

Un saint triste est un triste saint : Faux ! 

Un saint triste n’est pas un saint ! C’est une quasi-constante : les saints et les grands spirituels, qui ont un sens juste de l’Infini, ont toujours eu de l’humour –et d’abord à propos d’eux-mêmes, soutient le Père Pascal Ide.

Saint Thomas More (lire l’encadré ci-dessous), la veille de son exécution, rassure ainsi sa famille : On peut avoir la tête coupée sans se porter plus mal.  Et il demande à son bourreau, au pied du billot :  Pouvez-vous m’aider à monter, mon ami ? Pour redescendre, je me débrouillerai tout seul.

Prière de saint Thomas More pour demander l’humour

Donnez-moi une bonne digestion, Seigneur, et aussi quelque chose à digérer.
Donnez-moi la santé du corps, aidez-moi à la garder au mieux.
Donnez-moi une âme sainte, Seigneur, qui ait les yeux sur la beauté et la pureté, afin qu’elle ne s’épouvante pas en voyant le péché, mais sache redresser la situation.
Donnez-moi une âme qui ignore l’ennui, le gémissement ou le soupir.
Ne permettez pas que je me fasse trop de soucis pour cette chose encombrante que j’appelle “moi”.
Seigneur, donnez-moi l’humour pour que je tire quelque chose de cette vie et en fasse profiter les autres. Amen.

Prière attribuée à saint Thomas More (1478-1535). Ce père de famille, juriste, philosophe et théologien anglais, fut un brillant homme politique. Il refusa de cautionner le divorce du roi Henri VIII, démissionna de sa charge de chancelier du roi,  fut emprisonné, puis décapité. En gardant son humour… jusqu’au bout.

Il y a un humour juif, pas d’humour catho : Faux !

Si les Juifs sont nos frères aînés dans la foi (dixit Jean-Paul II), ils le sont aussi dans l’humour. L’aîné nous a transmis cet art de la distance avec lequel les minorités se protègent. Entre grand et petit frère, on ose même des « blaguounettes ». Par exemple :

Lire la suite « Pas d’humour, l’Eglise ?! »

La reine Fabiola a rejoint le roi Baudouin !

La reine Fabiola, veuve du roi Baudouin, est décédée ce vendredi 5 décembre, à l’âge de 86 ans. La reine blanche a rejoint Celui que son cœur aimait ! Rendons grâce pour cette vie toute donnée à la Belgique !

Notre évêque, Mgr Delville, a envoyé le communiqué suivant :

La mort d’une Reine

La Reine Fabiola est décédée ce 5 décembre 2014.
C’est une grande personnalité qui nous a quittés.
Elle a consacré sa vie au roi Baudouin et à tous les Belges.
Elle était attentive à la situation des plus pauvres dans notre monde et en notre pays; elle intervenait en leur faveur et s’engageait personnellement.
Elle savait valoriser les talents de chacun, spécialement au niveau culturel et musical par son soutien au Concours Reine Elisabeth.
Elle avait une grande sensibilité évangélique et témoignait de sa foi.
Elle manifestait son affection à tous ceux qu’elle rencontrait.
Elle a éclairé de son sourire la vie des Belges et communiquait sa joie de vivre.

Je présente toutes mes condoléances au Roi Philippe et à toute la famille royale.

Je rends grâce pour la vie de cette grande dame.

+ Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

A lire aussi : l’article de l’abbé Eric de Beukelaer sur son blog :
http://minisite.catho.be/ericdebeukelaer/2014/12/05/une-reine-rentre-a-la-maison

Photo : La Libre : le pape Jean-Paul II est accueilli par le roi Baudouin et la reine Fabiola, lors de sa visite en Belgique en 1985.

 

Lecture de vacances: florilège de citations!

pape-francois-500x334

Nous remercions chaleureusement M. l’abbé Yvon Bellefroid qui nous transmet une très nourrissante sélection de citations du pape François, notamment extraites de son exhortation apostolique Evangelii gaudium, que nous avons souvent citée dans ce blog.

Vous trouverez ce florilège sous deux formes: dans cet article et en document joint Florilège de citations du pape François (pour que vous puissiez plus facilement l’imprimer et l’emporter sur la plage, dans les bois ou à la montagne!)

Lecture de vacances :

Florilège de citations du pape François

Par définition, c’est une « sélection » – forcément subjective – de quelques citations du pape François (reprises par Yvon Bellefroid)

  • Marcher : notre vie est une marche, et quand nous nous arrêtons, cela ne va plus. Édifier l’Église : on parle de pierres, mais des pierres vivantes… Car si nous ne confessons pas Jésus Christ, cela ne va pas. Nous deviendrons une ONG humanitaire, mais non une Église.
  • La vocation de « garder » ne nous concerne pas seulement nous, les chrétiens, elle concerne tout le monde. C’est le fait de « garder » la création tout entière, d’avoir du respect pour toute créature de Dieu et pour l’environnement dans lequel nous vivons. C’est le fait de garder les gens, d’avoir soin de tous.
    … Avec le temps aussi les enfants deviennent gardiens des parents.
  • Sortir d’une manière de vivre sa foi, lasse et routinière. Dieu est sorti de lui-même pour venir au milieu de nous.
    Nous ne devons pas nous contenter de rester dans l‘enclos des 99 brebis, nous devons « sortir », chercher avec Lui la brebis égarée, la plus éloignée.
  • Dieu est toujours fidèle avec nous. Être ressuscités avec le Christ nous conduit à rechercher davantage les choses de Dieu. Être chrétien ne se réduit pas à suivre des commandements, mais veut dire être en Jésus, penser comme Lui, agir comme Lui, aimer comme Lui.
  • Il y a des saints tous les jours, des saints « cachés », une sorte de « classe moyenne des saints » dont nous pouvons faire partie…
    Prêcher l’Évangile et, si c‘était nécessaire, aussi par les Paroles. Mais prêcher par la vie : le témoignage.
  • Je pense à ceux -pas seulement les jeunes- qui sont au chômage à cause d‘une conception purement économique de la société, qui recherche le profit égoïste, sans tenir compte des paramètres de la justice sociale.
    Je désire encourager tous les efforts pour donner un nouvel élan à l’emploi : cela signifie se préoccuper de la dignité de la personne. Il y a aussi ce que nous pourrions appeler le « travail esclave », le travail qui rend esclave.
    C’est la personne qui est au service du travail, tandis que le travail doit offrir un service aux personnes pour qu’elles aient une dignité.

Lire la suite « Lecture de vacances: florilège de citations! »