Nous sommes ton Église ! – Sacré Dimanche, le 19 février

 Nous vous attendons à l’institut Saint Roch Theux,
le dimanche 19 février dès 8h45

Nous vous invitons à compléter le tableau en cliquant sur ce lien et d’y faire votre choix.

Pour les adultes, 3 possibilités :

  • participer à un groupe de 1ère communion
  • participer à un groupe de profession de Foi
  • participer à un groupe sur la consultation diocésaine sur le thème « Catéchèse et communauté »

Pour l’équipe organisatrice,
Martine

Pour rappel : qu’est-ce qu’un Sacré Dimanche ?

  • C’est un temps de rencontre et de joie entre chrétiens de tous âges.
  • C’est une étape incontournable pour les enfants et jeunes qui suivent un parcours en catéchèse… et pour tous ceux qui sont en recherche de foi.
  • C’est une proposition conçue pour être vécue par les petits, les moyens et les grands – enfants, parents*, paroissiens*-…où chacun apporte et chacun reçoit.
  • C’est une occasion de s’écouter et de partager sans chichi.

L’Église, comme une symphonie,
dont nous sommes, ensemble, les accords !

À télécharger : l’invitation « papier » Sacré Dimanche – Nous sommes ton Eglise

C’est à Moi que vous l’avez fait !

matthieu_25_31-46

Sacré Dimanche,
ce dimanche 27 novembre dès 8h30 !

Vivre une expérience d’Église différente ? Partager un peu de sa foi, toutes générations confondues ? Se sentir faire partie d’une communauté de vie ? Ouvrir son regard aux plus démunis ?

C’est possible ! Viens nous rejoindre le dimanche 27 novembre 2016 à 8h30 à l’Institut Saint-Roch pour vivre un dimanche autrement.

À travers une introduction symbolique, des temps de partage et la célébration de la Parole, nous pourrons approfondir notre foi et vivre une expérience de fraternité au sein de notre communauté.

Cette fois, par groupes d’âge, nous serons invités à partager sur l’invitation que le Christ nous fait de nous mettre au service les uns des autres.

En ce temps où la crise dite « des migrants » est l’actualité de chaque jour, où le froid va raviver le spectre de la pauvreté dans nos contrées, nous sommes appelés à nous lever pour, nous aussi, nous mettre au service des détresses humaines. Lors de cette matinée, nous laisserons résonner cet appel.

Programme de la matinée

8h30 : Accueil à Saint-Roch (attention : il est important d’arriver à l’heure ! Il n’y a pas de parking dans Saint-Roch !)

8h45 : Début de l’animation et petit déjeuner à Saint-Roch (si régime spécifique, merci d’apporter votre déjeuner)

9h30 : Célébration de la parole : Comme lui, nouer le tablier tablier

10h15 : Animation en groupes

  • Les enfants de la première communion seront regroupés entre eux
  • Les enfants de la profession de foi resteront en équipe KT éventuellement regroupées
  • Les parents et les paroissiens de nos communautés se rassembleront en équipes

11h15 : Célébration tous ensemble

12h00 : Fin de la matinée.

Afin de pouvoir nous organiser au mieux (entre autres pour le petit déjeuner), l’inscription à cette matinée est indispensable pour le 20 novembre via le formulaire ci-dessous.

Pour tous renseignements complémentaires :

Nous vous attendons nombreux, enfants et adultes,
pour vivre ce temps fort de notre Unité pastorale !

P.S. Merci au site À l’écoute de l’Évangile pour la belle illustration d’entête et au blog Nounou du Nord pour le dessin du joli tablier !

Seigneur, j’accueille ton pardon…

2016-03-06 - Sacré Dimanche - Pardon (306)

Deuxième Sacré Dimanche à l’Institut St-Roch de Theux

Ce dimanche 6 mars, 300 paroissiens ont répondu à l’invitation de notre UP, et spécialement des catéchistes, pour le deuxième Sacré Dimanche, celui-ci sur le thème du pardon.

Je sais que tu veux mon bonheur, entonné par la chorale et chanté par les participants, et un mot d’accueil de l’abbé Jean-Marc Ista, curé de l’UP, ont immédiatement donné le ton à cette matinée.

Après avoir écouté l’histoire du foulard blanc du père Guy Gilbert, racontée par Françoise, enfants, adolescents et adultes se sont répartis en petits groupes pour approfondir le thème du pardon. Le caractère intergénérationnel des carrefours a été un élément positif, favorisant la collaboration, l’acceptation des différences et le dialogue.

Après une brève présentation, les participants se sont centrés sur un pardon donné, sur un pardon reçu et ont partagé leur expérience. Ensuite, ils ont lu et médité la parabole du fils prodigue, appelée aussi parabole du père miséricordieux (Lc 15, 1-32). Se concentrer sur une expression, sur une phrase, la dire à haute voix, a permis à chacun de laisser entrer la Parole de Dieu dans son cœur, de voir comment vivre cette Parole dans le quotidien de sa vie.

Les plus jeunes ont reçu des dessins à colorier et à coller dans le bon ordre pour reconstituer l’histoire du fils prodigue. D’autres activités ludiques ont également été réalisées afin de permettre à chacun de se situer par rapport au pardon, à la réconciliation, à la miséricorde.

A 11 heures, tous les participants se sont retrouvés dans la chapelle pour une célébration  animée par l’abbé Jean-Marc Ista et la chorale. Deux beaux symboles ont jalonné ce temps de prière : un enfant de chaque carrefour accroche un ruban blanc à l’arbre placé près de l’autel. Chaque participant reçoit une Parole de Vie (extrait de l’Ancien Testament ou du Nouveau Testament) avec un petit ruban blanc.

Après le chant final…

… la matinée s’est terminée par un moment convivial autour d’un apéritif !

Merci à tous, enfants, parents, grands-parents, curé, chorale, animateurs, coordinatrice, logisticiens, décorateurs, serveurs d’apéritif, rangeurs, nettoyeurs, petites mains, accueillants, responsables (et tous ceux que nous oublions !) pour votre participation enthousiaste et joyeuse !

Et merci à Marie pour son excellent reportage 🙂 ! 

Sacré Dimanche – Histoire du foulard blanc

Allée de pommiers

Ce 6 mars, lors du Sacré Dimanche, les participants ont entendu
l’histoire du foulard blanc, racontée par Françoise

Nous n’avons pas enregistré Françoise (hélas !), mais nous vous proposons un extrait de la méditation du père Guy Gilbert qui racontait et commentait cette histoire, à l’occasion… du mariage du prince Laurent !

Je vous dédie cette belle histoire vraie, une des plus belles que je connaisse (…). C’est l’histoire du foulard blanc.

Un adulte de vingt ans avait sali ses parents. Une affaire qui détruit un peu la réputation des parents. Et le père a dit à Jean qui avait sali sa famille : «Jean, fous le camp ! Et ne remets plus jamais les pieds à la maison !» Alors Jean est parti, la mort dans l’âme, mais il est parti. Et puis quelque temps plus tard, il s’est dit : «Je suis vraiment une ordure, un salaud ; alors je vais demander pardon à mon père.» Mais il avait tellement peur que son père le jette de la maison, alors il lui écrit et dit : «Papa, vraiment, je vous ai salis, je te demande pardon. Je voudrais tant revenir à la maison. Je t’écris, je ne te mets pas d’adresse. J’ai tellement peur que tu me dises non. Si tu me pardonnes, mets un foulard blanc, je t’en prie. Sur le pommier devant la maison, tu sais la grande allée des pommiers qui conduit à la maison. Mets un foulard blanc sur le dernier pommier.»

Et puis, quelque temps plus tard, il dit à son frère et ami Marc : «Je t’en supplie, Marc, accompagne-moi, voilà ce qu’on va faire. Je te conduis jusqu’à la maison. A cinq cents mètres de la maison, tu prends le volant, je me mets à côté à la place passager, je ferme les yeux. Lentement, tu descends l’allée des pommiers. Tu t’arrêtes. S’il y a un foulard blanc, alors, je foncerai à la maison… S’il n’y a pas de foulard, jamais plus je ne reviendrai.» Ainsi dit, ainsi fait. Cinq cents mètres. Jean donne le volant à Marc. Jean s’assied à la place passager, ferme les yeux et, lentement, la voiture descend la grande allée des pommiers, jusqu’au dernier pommier devant la maison. Et Jean, les yeux fermés, dit à Marc : «Je t’en supplie, Marc, mon père a-t-il mis le foulard blanc ? Dans le pommier, devant la maison ?» Et Marc lui dit : «Non, non, Jean, il n’y a pas de foulard dans le pommier devant la maison, mais il y en a des centaines, tout au long de l’allée…»

Frères et sœurs, bien-aimés, partez de cette cérémonie avec des foulards blancs dans votre cœur. Soyez, Claire et Laurent, des êtres de miséricorde. Soyez-le tous, frères et sœurs. Le monde crève de manque de miséricorde. Catholiques, protestants, orthodoxes, musulmans, juifs, bouddhistes, athées, agnostiques, soyez des êtres de miséricorde.

© La Libre Belgique 2003

http://www.lalibre.be/actu/belgique/la-meditation-du-pere-guy-gilbert-51b87d87e4b0de6db9a88191 et http://chemindivin.centerblog.net/1143-histoire-du-foulard-blanc

Sacré Dimanche, c’est ce 6 mars !

Dessin

Si vous aviez oublié… il est encore temps d’être
à l’Institut Saint-Roch ce dimanche matin à 8h45
pour le Sacré Dimanche sur le pardon

-pas besoin d’inscription !

Pour ceux qui seront à la messe ailleurs dans notre Unité pastorale : nous comptons sur votre prière à l’intention de tous ceux qui, présents au Sacré Dimanche, essayeront d’ouvrir leur cœur à l’amour et à la miséricorde de Dieu. Merci !

Toutes les informations sur ce Sacré Dimanche sont ici !