Horaire et intentions des messes du 19 au 25 juillet 2019

Vendredi 19 juillet à 20h à Becco : pas de veillée de prière.

Samedi 20 juillet :

  • à 16h à Theux, Sainte-Joséphine : messe fondée Demarteau et famille ;
  • à 16h à La Reid : messe fondée Jean Palla, messe fondée Hautregard, pour Lucien Frisée et toute sa famille ;
  • à 17h30 à Juslenville : liturgie de la parole, défunts des familles Maréchal et Houyoux.

Dimanche 21 juillet :

  • à 10h à Theux : messe pour la famille Olivier Wilkin-Herman, pour Alex Gonay et les familles Gonay-Caro et Brédo-Gason ;
  • à 11h (à la suite de la messe à Theux), Te Deum à l’occasion de la Fête nationale ;
  • à 11h15 à Polleur : messe fondée pour les familles Leclercq, Magis, Marcq, Raxhon, Warlet et Willems ; les vivants et les défunts des familles Bertrang et Lecoq ; pour Emile Jean Etienne ; Joseph et Arthur Gotta, Gilbert et Malou ; les époux Louis Deblon-Deblon et leurs enfants Hélène et Michel.

Mardi 23 juillet à 10h30 à Theux, Sainte-Joséphine : temps d’adoration et de prière.

Mercredi 24 juillet à 9h à Becco : messe pour Sophie, Rémy, Jules et Céleste, et à une intention particulière.


À l’occasion de notre fête nationale,
où nous prions tout particulièrement
pour le pays et pour ses gouvernants,
nous vous invitons à arborer notre drapeau
noir-jaunerouge à votre fenêtre !

Te Deum recueilli et sous le soleil

Notre fête nationale
sous le signe de la solidarité et de la reconnaissance

En ce jour de célébration de l’inauguration de la dynastie, notre fête nationale, c’est avec la conviction que donne l’espérance je vous accueille, a commencé l’abbé Jean-Marc Ista, curé de l’Unité pastorale de Theux, en saluant les autorités communales et les participants à cette célébration.

Mesdames, messieurs les représentants des autorités communales, des corps constitués, des anciens combattants et des résistants, vous aussi citoyens, membres de la société civile et des communautés paroissiales de Theux, soyez les bienvenus.

En ces temps où il y a matière à se poser des questions et chercher des repères à l’heure des crises et bouleversements de toutes sortes, nous avons un heureux motif d’être rassemblés. Dans la diversité des convictions, nous pouvons reconnaître notre pays, la Belgique comme un cadeau et une chance ; les chrétiens y voient l’occasion de rendre grâce au Seigneur…

Ce matin, nous prierons, en particulier, pour notre Roi Philippe, qui symbolise, par sa fonction, notre unité et notre histoire commune ; nous confierons encore à la miséricorde de Dieu tous ceux et celles qui assument des responsabilités et rendent des services qui bénéficient au bien commun.

Nous prierons bien sûr pour l’ensemble du peuple belge.

Et comme le soleil était au rendez-vous, voici quelques photos de l’entrée de la célébration.

Un extrait d’évangile a été lu lors de cette célébration, par notre diacre Jacques Delcour, et commenté par l’abbé Jean-Marc Ista dans son homélie :

De l’évangile selon Jean (13, 34-35)

À l’heure du départ vers le Père, Jésus disait à ses amis : Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres. À ceci tous vous reconnaîtront pour mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres.

A succédé le chant du Te Deum, par la chorale du jour accompagnée à l’orgue par Pierre Bodson

Prière pour le Roi

Seigneur, nous te prions pour la Belgique et son Roi.

Aide et soutiens notre souverain dans ses engagements et ses responsabilités : qu’il les assume au bénéfice de tous les Belges.

Qu’avec les responsables politiques, les membres des corps constitués et de la société civile, le roi Philippe travaille particulièrement à la paix, au respect mutuel et la solidarité avec écoute, fidélité et détermination.

Nous voulons te confier aussi la reine Mathilde et la princesse Elisabeth ; que leur présence aux côtés du Roi lui permette de demeurer signe d’unité pour tous.

Cette prière a été complétée par la prière universelle, et suivie du Notre Père, la prière de tous les chrétiens.

La Brabançonne, commencée à l’orgue uniquement et terminée à l’orgue et chantée par une partie de l’assemblée, a clôturé cette belle célébration, avant que tous soient invités à se rendre à l’hôtel de ville pour y écouter l’allocution de M. Didier Deru, bourgmestre faisant fonction, et partager le verre de l’amitié !

 

Découvrez aussi les vidéos mises en ligne par notre radio locale :
merci à Eric Lamblotte pour cette prise de son
et cette réalisation immédiate !

En ce jour de fête nationale, nous avons de quoi être fiers, de quoi célébrer et aussi de quoi espérer !

2016-07-21 - 21 juillet Theux (27)

Écho du Te Deum,
célébration officielle de notre fête nationale à Theux,
ce 21 juillet 2016

2016-07-21 - 21 juillet Theux (4)

Accueil des autorités civiles par l’abbé Jean-Marc Ista, curé de l’Unité pastorale de Theux, et par Jacques Delcour, diacre

Proclamation de l’évangile par Jacques Delcour

2016-07-21 - 21 juillet Theux (37)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (10, 17-24)

Les soixante-douze disciples que Jésus avait envoyés revinrent tout joyeux. Ils racontaient : Seigneur, même les esprits mauvais nous sont soumis en ton nom. Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme l’éclair. Vous, je vous ai donné pouvoir d’écraser serpents et scorpions, et pouvoir sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous faire du mal. Cependant, ne vous réjouissez pas parce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous parce que vos noms sont inscrits dans les cieux.

À ce moment, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m’a été confié par mon Père ; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.

Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu.

Lire la suite « En ce jour de fête nationale, nous avons de quoi être fiers, de quoi célébrer et aussi de quoi espérer ! »