ART ET FOI. VENDREDI-SAINT : la croix ou l’art d’aimer

Cette douzième station du chemin de croix de l’église de Jehanster est l’œuvre des ateliers de Maurice Denis (1870-1943), peintre français rénovateur de l’art religieux chrétien. Fruit d’un mécénat privé, ce chemin de croix fut installé en 1924 dans l’église dont il constitue une des pièces remarquables.

Observons la scène et méditons.
La croix de Jésus est élevée entre deux brigands.
Au-dessus de la croix de Jésus, une inscription en trois langues (hébreu, grec, latin) : « Jésus le Nazaréen, roi des Juifs ».
Le monde est plongé dans l’obscurité. L’ancien monde craque sous le feu du ciel. Le bois de la croix semble en flammes.
Le centurion prend sa tête entre les mains dans un geste de désespoir.
Au pied de la croix, Marie-Madeleine, à genoux, est en prière.
De l’autre côté, Marie, une parente, et Jean, soutiennent la mère de Jésus dont le corps penche vers son enfant.

« Les visages sont esquissés, les silhouettes sommaires. La nuit a recouvert le monde et les êtres. Seul le visage de Jésus est dessiné dans une infinie précision comme si son corps ne devait jamais se corrompre. » (Paule AMBLARD-Maurice DENIS, Le chemin de croix de Jésus, Paris, 2015)

Visage paisible du Christ : ce n’est pas la souffrance qui nous sauve, mais l’amour.

« Ma vie, nul ne la prend, mais c’est moi qui la donne. » (Jn 10, 18)

Abbé Marcel Villers

2 commentaires sur « ART ET FOI. VENDREDI-SAINT : la croix ou l’art d’aimer »

Laissez-nous un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.