ART ET FOI. SAINT JOSEPH. 1er mai

SAINT JOSEPH
Joseph est cité 14 fois dans les évangiles. Il est l’époux de Marie (Mt 1,19.24), gardien de la sainte Famille (Mt 1,18-20), le père de Jésus (Lc 3,23 ; 4,22 ; Jn 6,42), père nourricier ou putatif, c’est-à-dire réputé légalement comme le père de l’enfant. Etant de la lignée de David (Mt 1,20 ; Lc 1,27), Joseph est nécessaire pour donner son nom à Jésus (Mt 1,21.25) et l’inscrire ainsi dans la lignée messianique. Joseph habite Nazareth (Mt 2,23) où il est charpentier (Mt 13,55).
Son culte apparaît en Occident au XIe s. avec les reliques ramenées par les Croisés. Le culte public ne commence vraiment qu’au XIVe s. où les Servites de Marie le fêtent le 19 mars dans la proximité de l’Annonciation. Le XVIe s. répand cette fête surtout honorée en Espagne.
Il est fêté aujourd’hui le 19 mars en tant qu’époux de la sainte vierge Marie et, depuis 1956, le 1er mai comme saint Joseph Travailleur.
Saint patron des familles, des pères de famille, des artisans (menuisiers, ébénistes, charpentiers, charrons, bûcherons), des travailleurs, des voyageurs et exilés, des fossoyeurs et patron de la bonne mort car mort âgé et entouré de Jésus et Marie.
Patron de la Belgique depuis 1679 et de bien d’autres pays. Patron de l’Église catholique depuis 1870.

Description et analyse du panneau au plafond de l’église de Theux
Ce panneau, œuvre de Helbig (1821-1906), fut ajouté, en 1871, pour remplacer un autre détérioré. Le saint, à la barbe abondante, tient une fleur de lys, symbole de chasteté, et un livre. Ce livre pourrait être la Bible qu’il consulte pour trouver réponse à ses incertitudes concernant Marie et l’origine de l’enfant Jésus. D’un côté est affirmée, par la fleur de lys, sa non intervention dans la conception de Jésus ; de l’autre, le questionnement, la méditation de ce fait auxquels répond le livre des Écritures qu’il tient en main.
Ce caractère méditatif fera de Joseph un maître de vie intérieure pour bien des ordres religieux et auteurs spirituels du XVIIe s., spécialement carmes et jésuites.
La présence du lys en fleur apparaît au XVIe s. lorsque Thérèse d’Avila fixe pour ses carmels le type de Joseph avec un lys et Jésus enfant. (Michel PASTOUREAU et Gaston DUCHET-SUCHAUX, La Bible et les saints, Paris, 2017, p.366) Ce type a inspiré la représentation figurant au plafond mais où l’enfant Jésus est remplacé par un livre. Il semble que le lys se soit substitué au bâton de Joseph qui, selon un récit apocryphe, est le seul à avoir fleuri parmi les prétendants à la main de Marie.

Abbé Marcel Villers
Illustration : photo « © KIK-IRPA, Bruxelles »

Si tu veux la paix… surtout ne prépare pas la guerre !

2016-11-11-armistice-theux-3

L’église des Saints-Hermès-et-Alexandre accueillait la commémoration de l’armistice de la guerre 1914-1918, ainsi que l’hommage à toutes les victimes de toutes les guerres,
y compris celles qui se déroulent encore aujourd’hui

Le père Norbert Maréchal, remplaçant notre curé, l’abbé Jean-Marc Ista, absent pour des raisons de santé, a présidé la célébration eucharistique à laquelle ont pris part les autorités communales et de nombreux représentants des associations d’Anciens combattants.

Un texte du prophète Isaïe (58, 6-9) sur le jeûne qui plaît au Seigneur a été proclamé :

Quel est donc le jeûne qui me plaît ? N’est-ce pas faire tomber les chaînes injustes, délier les attaches du joug, rendre la liberté aux opprimés, briser tous les jougs ? N’est-ce pas partager ton pain avec celui qui a faim, recueillir chez toi le malheureux sans abri, couvrir celui que tu verras sans vêtement, ne pas te dérober à ton semblable ? Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront rapidement. Ta justice marchera devant toi, et la gloire du Seigneur t’accompagnera. Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ; si tu cries, il dira : Me voici.

Dans son homélie, pour commenter l’extrait de l’évangile selon saint Jean qui a ensuite été proclamé, le père Norbert a fait appel à un texte du rabbin René-Samuel Sirat (né en 1930, et Grand Rabbin de France de 1981 à 1988) :

Si tu veux la paix, prépare…
… Surtout, ne prépare pas la guerre

Bien au contraire, si tu veux la paix, prépare d’abord la fraternité.
Mais aussi, si tu veux la paix, prépare l’enseignement de l’amour du prochain.
Car, en effet, si tu veux la paix, donne la priorité des priorités à l’éducation.
Mais n’oublie pas : si tu veux la paix, prépare la justice et respecte la dignité de l’adversaire.
Mais aussi, si tu veux la paix, purifie les mémoires.
Si tu veux la paix, prépare la vérité.
Surtout, si tu veux la paix, prépare la solidarité.
Enfin, si tu veux la paix, prépare la miséricorde.
Alors, si tu prépares tout cela, la paix te sera donnée par surcroît.

Lire la suite « Si tu veux la paix… surtout ne prépare pas la guerre ! »

WE Wallonie Bienvenue 2015 : visite guidée de l’église d’Oneux !

Oneux - la statue du patron de la paroisse, saint Georges
Oneux – la statue du patron de la paroisse, saint Georges

Les samedi 25 et dimanche 26 avril 2015,
l’église d’Oneux participera à l’activité WE Wallonie Bienvenue

La visite de l’église est libre de 10 à 18h, mais vous pouvez aussi participer à l’une des visites guidées qui auront lieu à 14h et à 16h.

Les organisateurs prévoient diverses animations… et de petites douceurs !

Plus d’infos sur le site de Wallonie Bienvenue et au 0499 26 28 91 : bravo à l’équipe d’Oneux !

Téléchargez l’affiche : Affiche Week end Wallonie Bienvenue 2015

P.S. L’église des Saints-Hermès-et-Alexandre, à Theux, sera également ouverte, de 10 à 18h, sa visite sera libre.

Lumière de la Paix – Rappel !

BougiePF

C’est ce samedi 20 décembre à 17h30
que sera transmise la Lumière de la Paix,
lors de la célébration de 17h30 à Theux

Paix pour les peuples – Paix pour les religions

Ce dimanche 14 décembre, une délégation theutoise s’est rendue à Eupen afin de propager la flamme un peu plus loin. Cette lumière vient de Bethléem, elle symbolise la paix pour les peuples.

Depuis presque 20 ans, les scouts et guides d’Autriche se rendent en délégation à Bethléem pour recueillir la flamme qui brûle dans la grotte de la Nativité. Ils la ramènent ensuite à Vienne où elle est transmise à des délégations venant de toute l’Europe, et même des Etats-Unis. Ces représentants partagent eux aussi la Flamme autour d’eux. Bien sûr, cette initiative hautement symbolique se veut un geste de Paix à travers la rencontre, le partage, la solidarité…

La flamme est arrivée en Belgique symboliquement le week-end dernier (13 et 14 décembre). L’édition 2014 porte sur le thème Paix pour les peuples – Paix pour les religions. Une délégation belge est allée chercher la flamme à Vienne ce 12 décembre et l’a ramenée à Eupen ce dimanche 14.

Avec quelques Theutois, nous avons assisté à la célébration œcuménique,  qui se passait à l’ancien couvent du Garnstock situé entre Eupen et Baelen, lors de laquelle la lumière de la paix a été transmise aux délégations guides, scoutes et bien d’autres venant des quatre coins de notre pays.

Les participants ont présenté un projet de rencontre inter-religieuse de scouts en Thaïlande ainsi qu’un projet de soutien aux réfugiés syriens et irakiens par des cartes de vœux Noël en exil. La flamme de Bethléem est alors arrivée sous un tonnerre d’applaudissements. Les jeunes ont alors partagé leur rencontre à Vienne par ces mots: Partager le bonheur et récolter la paix ! La veillée s’est conclue par le Cantique des patrouilles, puis la prière d’envoi et de bénédiction par Mgr Delville et du pasteur protestant d’Eupen. La lumière est ensuite partie illuminer d’autres lieux.

Au nom des Theutois, Martine Lewis, en collaboration avec InfoCatho

**************

Nous sommes tous, et, en particulier, tous les jeunes, chaleureusement invités à participer à cette célébration du samedi 20, en l’église de Theux. A l’issue de la messe, nous pourrons reprendre un lumignon Lumière de la Paix à faire briller chez nous : symbole de fraternité, la bougie nous rappelle aussi l’espérance que nous, chrétiens, avons comme responsabilité de faire luire, en nous et pour ceux qui nous entourent.

Les 18-30 ans, quant à eux, ont prévu une suite à la célébration, avec un verre de vin chaud, puis un souper spaghetti pour ceux qui le souhaitent… Pour les détails, nous vous renvoyons à l’article paru précédemment !

Bienvenue !

Contact : abbé Jean-Marc Ista, curé de l’UP de Theux, 0497 20 20 06

Pour rappel : veillée d’Avent ce mardi 9 décembre !

Viens

C’est ce mardi 9 décembre à 20h que nous vivrons,
dans l’église de Theux, notre veillée d’Avent :
nous y sommes tous les très bienvenus !

Affiche à télécharger : Veillée de l’Avent 2014